mardi 12 juillet 2011

A travers l'Oklahoma (jour 27)

Bon, vous aurez remarqué que le titre, pour une fois, ne contient pas de nom de lieu. La raison en est simple ; nous sommes sur la route du retour, la vraie, celle qui dépote même si, hum hum, on continuera à faire de petits arrêts (voire de plus grands détours), histoire de survivre à l'asphalte. Enfin, je vous raconterai cela demain soir si le jeu en vaut la chandelle.

Pour l'heure, nous sommes à Muskogee, dans l'Oklahoma, qui a eu son heure de gloire en 2008 lorsque fut élu maire de la ville... un jeune homme de 19 ans... Avec 70% des voix, s'il vous plaît. Réélu depuis, le garçon.

Sinon, rien d'autre, de la route donc (6h30 aujourd'hui), et deux énormes orages (dont l'un nous offrit des grêlons), ce qui gâta quelque peu notre découverte de la "skyline" d'Oklahoma city.



Que fait-on alors pendant ces heures à rouler sur de droits bandeaux de bitume ? On rêvasse, on écoute de la musique, on enguirlande les enfants, on fait le passeur d'eau pour les clients des banquettes arrières... Et on regarde les panneaux qui parsèment le paysage.

Très instructifs, les panneaux... Par exemple, dans tous les Etats que nous avons traversé (47 pour l'instant), l'entrée est signifiée par un grand message de bienvenue...


Eh bien figurez-vous que rien de tel pour l'Oklahoma. Merci l'office du tourisme local.

Il y a aussi nos amis chrétiens dont la foi se repère de loin...


... Sans oublier les marchands du temple.


Et puis, un grand moment ; les panneaux du Big Texan. Le restaurant qui rembourse son repas à qui dévore le fameux "72 oz steak" soit un morceau de barbaque de 2 kilos, en moins d'une heure.


Et mon préféré ; ce panneau d'une station-service vantant ses toilettes propres en interrogeant le chaland ; "une pause pipi ?"


Que j'aimerais le voir en France, celui-ci...


Et la liste des "panneaux bien aimés"
- Le panneau de basket (bouh, le championnat NBA est arrêté).
- Le panneau photovoltaïque (j'aime le son du mot).

(Maintenant, à vous de jouer)

3 commentaires:

nathinphoenix a dit…

Eh bonne idee ! je vais faire un billet sur les restrooms americaines... Bon retour et prenez en plein les yeux ! Bisous

L'affreuse a dit…

Sur les autoroutes allemandes, les toilettes IMMACULÉES des stations sont payantes à l'entrée (50c) mais vous récupérez un ticket de la même valeur qu'on peut utiliser dans la boutique (de cette station ou d'une autre), souvent utilisés pour offrir un bretzel aux enfants dans l'espoir de les faire taire.

Yibus a dit…

> Nath : chouette, y'en a des choses à dire (et à redire).

> L'affreuse : super, on va voir cela depuis la Belgique... Pas mal l'idée des tickets.