mardi 5 juillet 2011

Bryce canyon et Capitol reef (jour 19)


Quand nous sommes arrivés à la guérite de la park ranger de Bryce canyon, celle-ci nous a pris de froid et nous a annoncé tout de go que nous étions dans le plus beau parc national des Etats-Unis. Ni plus ni moins.

Après en avoir savamment discuté avec madame, nous en avons conclu que non, il y en avait bien une dizaine d'autres parmi nos préférés.

Cependant, chers amis lecteurs, vous pardonnerez l'abondance de photos. L'impression est si... impressionnante (je sais, mon stock d'adjectifs laudatifs commence à s'épuiser) que je n'en ai éliminé que 546. (Au bas mot).


Ce qui est certain, c'est que l'érosion a créé, au choix selon les membres de la famille, des bonhommes, des soldats, des sentinelles ou des bougies... Des milliers de lanternes bien disposées et de diverses couleurs.



L'idée nous ayant pris, mardi matin, d'aller faire un tour plus bas, voir ce qui se passe au coeur de l'amphithéâtre... La descente est plutôt serrée...



On arrive dans le bien-nommé "Wall street", pour son aspect étroit et sinueux....



... Et on découvre alors un jardin comme nous ne l'aurions jamais soupçonné d'en haut...



... Les fleurs sont délicieuses....




... Et la remontée, plus de deux heures plus tard, est un bon raidillon (qui me fait penser aux lacets de l'Alpe d'Huez, allez savoir pourquoi).




Après un repas roboratif, nous voici repartis sur les routes de l'Utah... aux contours changeants durant les cinq heures de route, jusqu'à notre étape suivante, Moab (tout près du parc national d'Arches).







Entre-temps, nous nous sommes arrêtés dans le parc national de Capitol Reef, bien rouge sur les bords... Il paraît, selon le panneau, que c'est ici, à 2700m d'altitude, qu'on y respire l'air le plus pur des Etats-Unis.




Après une bonne goulée d'oxygène, on retrouve avec joie les pétroglyphes des Indiens Frémont, frères jumeaux de ceux aperçus l'an dernier, quelques centaines de km plus au nord.



Les jeux de mots pourris du jour.
"Quand aride rencontre salé", cela donne la vallée de la mort (création conjointe).
"Beau comme un canyon" (madame).

Et la liste des "bougies bien aimées".
- La bougie du sapeur (journal paraissant les 29 février).
- La bougie-bougie (il paraît que c'est une danse).

(Maintenant, à vous de jouer)

6 commentaires:

lapuce a dit…

Terrible! Vous êtes sur le parcours de mon voyage-rando de 97! J'ai les mêmes!!
Nostalgie ...
biZ

Yibus a dit…

> Lapuce : argh... Au moins, ça veut dire que l'érosion n'a pas été trop forte !!!!

nathinphoenix a dit…

Vous etes a Bryce, et nous sommes avec Brice... de Nice !

AAh ben fallait pas commencer avec les jeux de mots pourris... Enjoy !

helen. a dit…

les onze bougies de demain: 'tain onze ans déjà de "oui", merdum!

Léa a dit…

Mes très prochaines 37, mais ce ne sont pas mes préférées ;o)

Yibus a dit…

> Helen ; et madame fête ses 39 bougies aujourd'hui...

> Léa : ho, je trouve que tu es une jeunette.