samedi 18 juin 2011

Congaree (jour 2)


Je vous la fais rapide à 1h du matin, après une bonne dizaine d'heures de route pour avaler les 800 et quelques bornes séparant Emporia d'Atlanta... Via... C'est le via qui est important.

Ce "via" qui est devenue une habitude familiale commençant par un regard en coin de madame... "Qu'est-ce que tu penserais si on faisait un petit détour pour aller..." Evidemment, je suis toujours d'accord. Quand le petit détour consiste en 200km pour admirer des spatules dorées en Floride ou 500km pour se recueillir auprès de nos amis séquoïas de Californie.

Aujourd'hui, ce n'était qu'un minuscule cent bornes pour visiter notre dernier parc national de l'Est des Etats-Unis... Congaree... Minuscule tache verte au milieu de la Caroline du Sud, endroit préservé pour ses marais ("swamps").


De marais nous ne vîmes que cette flaque mais par contre, effectuâmes une fort jolie balade de trois kilomètres sur des planches...


Parfois inondées, les planches quand viennent l'hiver et le printemps (nous dit la ranger park) et comme en attestent des traces verdâtres sur leurs bords. Les cyprès chauves donnent de beaux rejets en formes de stalagmites.


S'il n'y avait que fort peu d'eau sur le sol, nous nous liquéfiâmes sur place tant l'humidité nous prenait à la peau. Et, une heure plus tard, la pluie nous assommait sur l'autoroute menant à Atlanta. L'orage, très sévère, ne réveilla pas le petit qui faisait sa seconde sieste de la journée. Quant aux grands, s'ils se serraient "pour rire", ils n'en menaient pas vraiment large.

Demain, grande journée de visite de deux hauts-lieux d'Atlanta puis dîner chez une musicienne hors-pair d'Alabama.


Et la liste des "noms de villes de ce jour"
- Vaucluse
- Belvédère.
- Graniteville.

(Maintenant, à vous de me raconter un souvenir lié à une ville de villégiature).

4 commentaires:

L'affreuse a dit…

En partance vers la Bretagne par les routes départementales à l'époque des cartes en papier, on se perd à Nogent-le-Rotrou, qui nous gratifie à la sortie de la ville d'un panneau délicieux: "Nogent-le-Rotrou, le plus beau détour de France".

Bon voyage!

Yibus a dit…

> l'affreuse : magnifique... Une histoire comme ça par jour et je ne suis pas loin de faire un détour depuis la Belgique pour venir te voir dans le Maine.

nathinphoenix a dit…

J'ai 15 ans, je suis en vacances au Fret (charmant port de pèche de Bretagne qui sent la vase), il pleut, et mon GP qui me dit... "je pense que nous allons déménager ici l'an prochain..." C'est la seule fois de ma vie ou j'ai pense au meurtre.

Yibus a dit…

> Nath : après avoir vécu au Fret, je comprends que tu préfères le chaud désormais à Phoenix.