lundi 2 mai 2011

Plus de nouvelle arme à feu à DC


Depuis une semaine, personne ne peut acheter d'arme à feu dans la capitale américaine. La raison en est simple. Le seul vendeur a fermé boutique.

Depuis qu'une loi avait autorisé la vente d'armes à DC, Charles Sykes était le seul vendeur sur la capitale, à cause d'une autre loi, fédérale, celle-ci. Enfin... vendeur... En fait, Sykes était un intermédiaire.

Par exemple, une personne achetait une arme en Virginie, elle la faisait enregistrer dans la boutique de Sykes qui touchait une commission. Le vendeur a ainsi fait entrer 1000 nouvelles armes à feu en moins de trois ans dans la ville.

Mais son contrat de location venant d'expirer, ce commerce bien spécial vient de tomber le rideau. Sykes cherche un nouveau pas de porte ce qui s'avère très difficile car une loi fédérale lui interdit d'être à proximité des écoles, de logements, de certains commerces... Bref, il lui faut s'exiler en banlieue.

En attendant, il n'y a plus de vendeur d'armes dans la capitale et les partisans des armes commencent à donner de la voix pour demander à ce que ce commerce très particulier et légal depuis 2008 renaisse à DC.


Et la liste des "armes préférées"
- L'arc, utilisé pour tirer sur une cible plantée dans de la paille.

(Maintenant, à vous de jouer)

6 commentaires:

nathinphoenix a dit…

Mais ou va le monde si aux states on ne peux pas acheter des armes alors qu'on est un honnete citoyen ? Moi je vous le dis tout fout le camps !

C'est Alice ! a dit…

Les pistolets à eau, trop fun :)

Léa a dit…

J'ai longtemps cru que l'instruction était une arme redoutable....

Yibus a dit…

@ Nath : oui, c'est à désespérer de la NRA.

@ C'est Alice : rho, on sent l'été venir, là.

@ Léa : joliment dit, et j'y crois toujours.

Jack et Nath. a dit…

au Canada tout proche, on peut s,attendre à voir disparaître le registre des armes à feux, les conservateurs qui en avaient fait un cheval de bataille ont les coudées franches dorénavant. clic

Yibus a dit…

@ Jack et Nath : merci pour l'article, très intéressant pour moi qui ne suis la politique canadienne que d'un oeil (la protection de l'environnement dans l'ouest est aussi remise en cause, à ce que je vois).