jeudi 7 avril 2011

Elle a fait un bébé toute jeune


Si Jean-Jacques Goldmann avait été américain (ce qu'à Dieu ne plaise), il aurait pu chanter le titre de ce billet tant les grossesses adolescentes sont un phénomène de société aux Etats-Unis.

Pensez donc. Les USA ont le taux le plus élevé des pays développés avec 39 adolescentes de 15 à 19 ans sur 1000 qui ont accouché en 2009.

Par comparaison, le pourcentage est de 8 pour 1000 en France et en Allemagne, 5 pour 1000 au Japon.

Et encore. Le taux de grossesses adolescentes a diminué pour la première fois en 2009. Il était de 52 pour 1000 il y a vingt ans.

Comment expliquer ces chiffres, cinq fois supérieurs à ceux des pays comparables en termes de développement économique ? L'éducation sexuelle, pardi ! Mon amie blogueuse, Nathalie, raconte la gêne des parents et des professeurs concernant l'enseignement des choses de la vie en Arizona.


Quand le discours public lance aux adolescent(e)s que seule l'abstinence avant le mariage peut éviter toute maladie et tout risque de grossesse, le risque est grand de remplir les maternités.

Quand les chaînes de télé rivalisent de tartufferie pour éviter de montrer un Gauguin aux femmes à la poitrine nue... Quand le pays est en crise lorsque Janet Jackson laisse échapper un sein à la mi-temps de la finale de football américain (voir la réaction amusée de la France lorsque la même mésaventure arriva à Sophie Marceau)... Je me dis que le mal est profond.

Le mal de la méconnaissance du corps de l'autre, des adultes qui évitent le sujet avec leurs adolescents, des jeunes qui naviguent entre silence des aînés, des "role models" hyper sexualisés (Britney Spears, Miley Cirus) et le chemin très balisé des "dates" (rendez-vous).

Si décriée, la télé joue tout de même un rôle pédagogique. "La vie secrète de l'adolescente américaine", une série passée voici quatre ans sur ABC family, raconte la grossesse d'une ado de 16 ans. En cinq saisons, elle balaie tous les doutes, les espoirs, les craintes de cette jeune fille qui va finir par garder son bébé (contrairement à Juno, une autre adolescente enceinte qui choisira l'adoption).

Et dans "Friday night light", qui décrit la vie d'adolescents texans sur fond de football américain, les adolescents ont une vie sexuelle sous le regard inquiet et aimant de leurs parents.

Dans ces deux séries, clairement destinées à un public familial, les jeunes héroïnes, fait très rare, s'adressent aux spectateurs à la fin de chaque épisode. L'objectif : inciter parents et enfants à se parler en se faisant confiance. Un petit pas mais un premier pas.


Et la liste des "séries d'ados"
- Hélène et les garçons (le Cri-Cri d'amour).
- Le miel et les abeilles (la Mallaury Nataf).

(Maintenant, à vous de jouer)

7 commentaires:

C'est Alice ! a dit…

C'est un phénomène curieux ... à presque 30 ans, j'envisage à peine depuis peu la maternité, et en repensant à mes 13 ou 15 ans, je n'imagine pas une seconde avoir été suffisamment mature à cet âge pour avoir un enfant.
Mais il parait que çà fait grandir, qu'on gagne en maturité par la foce des choses, mais je reste quand même sceptique, il y a tant de choses à découvrir avant 20 ans, mais qui suis-je pour juger.
Chacun fait ce qu'il veut avec sa vie :)

Les séries tv d'ados,
- "Premier baiser" avec Justine, la petite soeur d'Hélène (il me semble) et l'horripilante Annette
- "Les Filles d'à Côté" avec les 3 cruches et l'horripilant Gérard

Homéo a dit…

séries d'ados : 21 jump street avec Johnny DEEP !!!!!

ariana lamento a dit…

iCarly?

helen. a dit…

Série ado : Beverly Hills of course! 21 Jump Street !!!
Hélene et les G, pu...in qu'est ce qu'on a pu me bassiner avec ça !!

helen. a dit…

qd à la pudibonderieaméricaine, pfiou....

Yibus a dit…

@ C'est Alice : le problème est que les ados ne font pas ce qu'elles veulent de leur vie puisqu'elles n'ont pas connaissance des choix qui leur sont ouverts en matière de contraception... On parle, en effet, surtout d'abstinence avant le mariage. Tu imagines combien c'est tentant...

@ Homéo : j'ai vaguement entendu parler de cet acteur (que les enfants adorent en pirate... Que j'ai bien aimé dans Eduard aux mains d'argent).

@ Ariana : Icarly, on fond tous dessus dans la famille. Le programme idéal, drôle, bien fait, léger, avec un super role model pour les ados (Miranda Cosgrove qui faisait la couv' du NY Times magazine voici deux semaines).

@ Helen : alors, tu les avais, les garçon ???
La pruderie... me fatigue.

nathinphoenix a dit…

Plein de choses a dire...

La derniere en date, les filles de la classe de Duncan qui se mettent un percing dans la langue... 12 ans...

je suis moi-aussi fatiguee, j'ecris l'article sur l'adoption Lundi. Promis... Merci pour le lien !