lundi 13 décembre 2010

La semaine du père parfait (épisode 1)


On ne va pas se la raconter, hein, mais je vis un drôle de moment. Madame est partie samedi vers la France où nous la rejoignons dans un peu moins d'une semaine pour les fêtes de Noël.

Ce qui fait, vous avez bien compté, sept nuits sans elle à la maison en compagnie de trois enfants et d'un hiver prometteur. Eh bien, ça fait bizarre.

Bon, je vous passe le classique (levage des troupes, roulage vers l'école, repas, courses, devoirs et musique), qui ne change pas de l'ordinaire des jours.

En revanche, les soirées sont étranges. Qui aurait cru que j'irais vérifier trois fois si les couvertures sont bien remontées ? (Du temps où nous étions deux devant le DVD, jamais l'idée folle ne m'aurait traversé la tête) Que je m'oblige à me coucher avant minuit à cause du réveille-matin qui m'incombe ?


Résultat des courses du week-end :
- On est allés voir l'excellent "Tangled" (Raiponce... en VF). Pas étonnant, le film est dirigé de main de maître par John Lasseter (le gars qui a fait Pixar)... Et la 3D marche, pour une fois.
- J'ai poussé deux gueulantes.
- Le petit a fait son premier jeu de mot (on parlait de Skype, il a ajouté, "ah oui.... Skypewalker"... La Guerre des Etoiles nous poursuivra toujours).
- Le grand doutait qu'il arriverait à réciter "le renard et la cigogne" ce lundi matin.
- La puce a conclu fort à propos au petit déjeuner ; "depuis que maman est partie, la famille déborde".


Et la liste des " beaux débordements"
- La baignoire des grands-parents paternels (impossible de ne pas mettre une goutte par terre).
- Les cadrages-débordements de rubgy amenant l'essai de Serge Blanco contre l'Australie en demi-finale de coupe du monde en 1987.

(Maintenant, à vous de jouer)

7 commentaires:

Homéo a dit…

Courage Yibus toi tu n'as pas d'ado à gérer ... je te jure c'est aussi dur qu'un mini monstre de 2 ans !!!!!

Llyn a dit…

J'aime beaucoup la phrase de ta puce! c'est poétique je trouve :)

(je réfléchis pour les beaux débordements, et je reviens )

Tili a dit…

Ah ben tiens je suis régulièrement dans la même situation et c'est ouf, terrible ! :-) Courage à toi :-)

helen. a dit…

où ma visite confirme que Yibus n'est effectivement pas un macho !
Bon courage ! Ici c'est souvent la même situation sauf que chui la femme, et que lui est en "déplacement professionnel" ...
Et ici ça déborde souvent : les pâtes, le choco chaud home made (fait froid!!) , le verre de coca light (ma drogue) et ma voix malheureusement parfois et enfin ma sup hiérarichique (je tremble , je sens le sale coup d'ic les vac

nathinphoenix a dit…

Ça me ra pelle avant de venir aux states, 5 mois sans mon chéri, des enfants qui ne voulaient pas déménager, la fin de mon job, et... - 10 kgs !
Seul effet positif de la chose !
Tiens lis ca : http://www.thedailybeast.com/blogs-and-stories/2010-12-06/women-out-earn-men-how-society-is-reacting/full/
Et puis je vais écrire un article sur le sujet... rien que pour toi... Bisous a la marmaille, qu'on attends impatiemment ici !

ariana lamento a dit…

Madame doit se la couler douce...

bon, et bien tu confirmes que tu as besoin de "macho classes" ici, dans le sud.

courage et bonnes fêtes, ne déborde pas trop.

Yibus a dit…

@ Homéo : j'imagine (je ne veux pas être dans deux ans... Quoique, le grand, à 11 ans, montre de belles prédispositions...)

@ Llyn : ok, prends ton temps et ne laisse pas déborder le lait sur le feu...

@ Tili : ça va, je ne me plains pas, c'est la première fois, ce doit être pour cela que ça me fait tout bizarre !

@ Helen : bois un verre de coca light et respire bien... (Pas bien le coup de la responsable hiérarchique mais parfois, difficilement évitable...)

@ Nath : je viens de lire les deux articles (il y a une référence à un autre article dans cet article...) Très intéressant, des tas de choses à dire sur le sujet, tu penses bien... J'ai hâte de te lire.

@ Ariana : elle ne se la coule pas trop douce, non... Mais elle a un peu plus de temps pour elle (et à Paaaaris, la ville-lumière, quel bonheur !)