vendredi 29 octobre 2010

Oh bonne mère ! (Mamma mia)


Sacrilège ! Honte sur eux ! Ils ont osé ! ("C'est même à ça qu'on reconnaît les cons, ils osent toujours", disait Audiard). Analphabètes et bachibouzouks au carré !

Les profanateurs ont traduit les chansons d'Abba. Oui, vous lisez bien, de l'anglais dans le texte écrit par des Suédois, on passe au Français.

Je résume : la comédie musicale "Mamma Mia", créée en 1999 à Londres, est un succès mondial, représentée dans une dizaine de pays et vue par plus de 40 millions de spectateurs, dont la famille Yibus dimanche dernier. Un film plutôt drolissime en a été tiré (où l'on s'aperçoit que Pierce Broosnan chante comme un kangourou qu'on égorge).

Et voilà qu'elle débarque en France, au théâtre Mogador. Comme pour les autres versions,la production a décidé de traduire les paroles des chansons en langage local puisque celles-ci font partie intégrante de l'histoire (ce qui en fait un petit tour de force). Et c'est là que le bât blesse, à mon humble goût.

Entendre "Mamma mia, c'est la même rengaine" au lieu de "Mamma mia, here I go again" me fend le coeur.

"Tradutore, traditore", (traducteur, traître) disait le poète qui n'avait pas tort. En l'occurence, les préposés à ce triste travail massacrent allègrement le plaisir de la VO en y ajoutant la fadeur de la VF.

Au vu des répétitions, mon ventre se vrille de fureur froide. Bon, d'accord, l'accompagnement est au piano et ce ne sont que des répétitions, mais bon... Le chant est comment dire.... Et j'ai toujours autant de mal avec la VF...

Eh oh... Je vous vois venir... "Ah ouais, le Yibus fait son snob, maintenant qu'il est aux USA, tout en anglais et rien pour les autres"... Je serais francophobe ? Que nenni. Sur le site du théâtre Mogador, ils parlent de "musical"... "Le musical d'Abba"... De mon temps, on disait "comédie musicale" non ?


Allez, un texte intelligent pour se rafraîchir les neurones sur les réflexions quant à la traduction des chefs-d'oeuvre.


Et la liste des "chansons d'Abba à emporter dans son cercueil (en VO)"
- Dancing Queen
- Super Trooper

(Maintenant, à vous de jouer)

14 commentaires:

Aisling a dit…

Aaaaah, j'adore cette comedie musicale!! Etudiante sans le sou a Londres en 99, j'ai lorgne sur les affiches en me jurant bien d'y aller un jour... ce fut chose faite quand le spectacle est venu a DC il y a deux ans... ben ca valait le coup d'attendre!!

C'est un peu dur de choisir des chansons favorites, elles sont toutes geniales. Mais bon:
- Dancing Queen (egalement en bonne place dans la BO de l'excellent film australien "Muriel's Wedding")
- Fernando (parce que meme j'ai pas traverse le Rio Grande je suis un immigrant quand meme...)

Homéo a dit…

Ah quand j'ai vu les infos hier j'ai pensé à toi et je me suis demandé s'il valait mieux la VF ou la VO, sur ce coup je te fais confiance, de toute façon je vais pas aller la voir à Paris, je retournerai à NYC ;)

lapuce a dit…

Tout d'abord merci pour ce lien vers cet article de Pierre Assouline ; j'aurais tant à dire!! Je me contenterai d'une des nombreuses perles trouvées dans une VF de HP Lovecraft, deux personnages se séparent : "Si long, Robert, si long". Je me souviens encore de l'incompréhension ridicule, puis du lent éclairage et enfin du fou rire.
Je suis passée complètement au travers de cette folie Mamma Mia, c'est ... fou! Sans avoir d'avis particulier, j'aime pas trop quand on "adapte" ... en adepte de la VO (même en chinois).

"Gimme gimme gimme (a man after midnight)", un de mes premiers 45 tours ;)

ariana lamento a dit…

ouais, j'ai entendu la version française, mais bon, les chansons d'ABBA, c'est pas non plus de la grande poésie, hein...

Yibus a dit…

Aisling : on a mis des chansons d'Abba ce soir, durant le repas familial. Tout le monde dansait. C'est simple, non ?

Homéo : oh oui, quelle meilleure excuse de se rendre à NYC, finalement ?

Lapuce : mdr lol le "si long" (silence de l'amer)...
Ah bon, tiens, un homme après minuit... Et pas avant ?

Ariana : non, pas de la grande poésie mais comme les tables de la loi, elles doivent être lues et respectées.
(Et c'est tout).

lapuce a dit…

Be oui, après minuit, c'est logique. J'ai bien appris mes leçons (Gremlins, Perrault...) : à minuit, des transformations affreuses peuvent se produire. Donc, après minuit, t'es tranquille.

ariana lamento a dit…

oui, tu as raison.

Yibus a dit…

@ Lapuce : en effet, c'est d'une logique implacable (comme le comportement des hommes, avant... et après minuit).

@ Ariana : (en effet, c'est d'une logique implacable), comme le comportement des femmes, après et même avant minuit.

coucou canada a dit…

Ybus, tu n'est pas au bout de tes surprises. J'ai été invitée au spectacle de Mama mia en Allemagne il y a 4-5 ans avec histoire en allemand et chansons en anglais. Humm un vrai délice . Je n'ai compris l'histoire qu'a l'entracte quand un gentil collègue a bien voulu m'éclairer . Bon D'accord l'horreur n'était pas suprêmement puisque l'anglais n'était pas traduit mais j'en garde un souvenir plutot pénible .
Elisacanada

Yibus a dit…

@ EliseCanada : en fait, je crois avoir compris le fin mot de l'histoire... Tout ça, c'est fait pour que tu achètes le DVD du film avec les chansons en vrai anglais et l'histoire dans ta langue natale (comme ça, tout est beau et le monde tourne rond !).

nathinphoenix a dit…

Money, money, money...
so The winner takes it all, et c'est happy new year pour les producteurs.

Mais en meme temps Yibus, knowing me, knowing you... on dit tout de meme thank you for the music. Non ?

Et puis c'est the name of the game, so...

Yibus a dit…

@ Nath : mais dis-moi, tu es bien partie pour écrire une comédie musicale à partir de chansons, toi...
Et si tu en faisais une avec ACDC ??

nathinphoenix a dit…

non argent trop cher, c'est plus mon truc- suis assez trust en ce moment !

C'est Alice ! a dit…

Je me suis faite la même réflexion que toi ! C'est une abomination !

L'année dernière, de passage à Londres, j'avais réservé ma place pour Grease et j'ai constaté sur place que Mamma Mia était joué à 2 pas de là, malheureusement pour nous, pas le temps d'y aller !
Quand j'ai vu que çà arrivait à Paris, je me voyais déjà planifier un week-end à la capitale, pour réparer cette erreur ! Mais horreur, il y a quelques jours, au cours d'un reportage, je découvre la triste vérité : les paroles ont été traduites ! Nan mais quelle honte, quelle déception pour les fans des monuments que sont les chansons d'Abba !

Certaines ont déjà été citées, mais je dirais : "Money" "Voulez-vous" "Chiquitita" ...