dimanche 8 août 2010

Bed bug's life (ou la vie des punaises de lit)


Vous aimez
notre nouvelle bibliothèque ?


(René Fallet doit être dans le troisième carton à droite en partant du bas...).

Et la penderie ? Les vêtements sont mieux présentés ainsi, non ?


On ne déménage pas, on a juste vidé la chambre des enfants et la nôtre de toutes nos affaires. A cause de bestioles.

Il y a une semaine, samedi matin, la puce et le grand se réveillent avec la moitié de la figure couverte de plaques rouges. Après les boutons de la veille (causés par des moustiques ou araignées, pensions-nous), c'est la goutte de sang qui fait déborder le vase.

Vérification faite sur Internet, ils ont été piqués par des punaises de lit (bed bugs en anglais) que nous avons dû ramener de voyage. La dernière nuit d'hôtel, nous en avions vu deux sur notre lit mais nous ne savions pas qu'elles en étaient.


En rentrant, nous avions rangé les vêtements lavés dans les commodes avec les autres, laissé la puce dormir avec ses cinq doudous des vacances... Et une semaine après, les piqûres apparaissaient.

La solution dans ce cas doit être radicale ; pas de produit à saupoudrer, pas de DDT (l'idéal contre les punaises de lit mais il est interdit depuis une quarantaine d'années), l'aspirateur peut aider... Mais il faut faire venir l'exterminateur. Dans notre cas, appelé samedi midi, il est venu jeudi, après trois rendez-vous reportés...

Il est resté moins de deux heures dans les chambres vidées de tout sauf les meubles et a projeté sur les moquettes, meubles et matelas un produit gelant les bestioles à - 80°C.

Près de 1000 dollars, quatre bibliothèques et 300 bouquins jetés à la poubelle plus tard, il nous reste donc ces 22 magnifiques cartons au sous-sol que nous aurons le droit de réouvrir dans deux ans.

Deux ans ? Les oeufs, larves et punaises de lit peuvent rester sans manger pendant dix-huit mois...

La célèbre philosophe Catherine Ingalls disait : "à chaque malheur, il y a toujours un petit profit". Les enfants ont donc une chambre impeccable, sans bibelot, jeu ou livre qui traîne où faire le ménage hebdomadaire sera un bonheur. Et puis, nous avons anticipé sur le déménagement dans un an tout rond.

En attendant, nous lavons et séchons avidement tous les vêtements (ah oui, passer le linge à la sécheuse pendant 40 minutes à haute température tue également les bestioles).

Ironie de l'histoire, nous découvrons, le jour de l'apparition des plaques rouges, par une dépêche AFP reprise sur tous les journaux, que New York est infestée de punaises de lit... Pour ceux croyant qu'il s'agit d'un problème d'hygiène, même les très "in" Abercrombie et Victoria's Secret ont dû fermer des magasins. Et les chemins de Compostelle sont plus que jamais le point idéal où se rencontrent et prospèrent l'internationale des punaises de lit.

9 commentaires:

ariana lamento a dit…

oh la vache, yibus! je reste sans voix...
Et les piqures sur les enfants, ca va mieux?

Vous avez jeté des bouquins?

Yibus a dit…

Ariana : oui, les piqûres sont en voie de résorbption (espérons qu'il n'y aura pas de cicatrice).
On a dû jeter 300 bouquins...

nathinphoenix a dit…

Pauvre famille Yibus, connaissant votre amour des livres je vous adresse mes sinceres condoleances... le demnagement dans 1 an tout rond certes... mais vous passez bien par l'Arizona avant ??????? Bisous et bon menage (penser a un netoyeur vapeur ca marche bien...) Nath and ses hommes

Flo a dit…

Quelle galere, ces bestioles, dis-donc! S'attaquer aux enfants, aux livres, et aux lits -- qu'y a-t-il donc d'autre de plus important dans la vie??? Bon courage a tous!

Aisling a dit…

Argh! J'avais lu l'article sur l'infestation a New-York dans l'Express il y a quelques jours, mais il semble qu'il y en ait a DC aussi - une copine a eu des exterminateurs dans son immeuble la semaine derniere.

Bon debarras en tout cas... Pour les bestioles, pas les bouquins, helas - mais c'est peut-etre l'occasion de decouvrir les bibliotheques municipales de DC, elles sont generalement tres bien achalandees...

Yibus a dit…

Nath : oui, oui, on vient bien vous rendre visite (à moins d'un empêchement de dernière minute)...

Flo : en même temps, pour être tout à fait honnête, je respire dans cette nouvelle chambre toute libérée d'objets... Il nous reste des bouquins dans le salon et puis, nous avons pris une grande décision avec madame. Nous acheter un Pléïade chacun pour notre anniversaire et Noël. Ce qui fait quelques bons moments de lecture.

Aisling : oui, tu as raison... A Bethesda (à côté de DC pour les non-locaux), il y a d'excellents bouquins français que laissent les expatriés en rentrant dans l'Hexagone.

Anonyme a dit…

Il y a de bons conseils pour éliminer les punaises sur le site www.punaise.info .

Moi ça m'a sauvé bien des tracas et de l'argent.

Bonne chance à vous !

Fab-Fab a dit…

Punaise de lits ou punaise de livres?? Les deux manifestement.

Vous avez l'air d'aller progressivement (tant) mieux (!).
Les 300 bouquins, vous les aviez lus quand même j'espère??

Sinon, niveau bouquin et beds bugs, justement, j'ai récemment lu "Dans la dèche à Paris et à Londres" d'Orwell... Les punaises de lit ont longtemps été ses compagnons d'infortune dans les taudis squattés de ci de là... Ca ne l'a pas empêché de devenir célèbre!

J'espère que ce témoignage vous réconfortera et vous aidera à garder espoir!

Courage les petits amis! Des bécots!

Fab

Homéo a dit…

A quelques mois près on aurait pu t'accuser d'invasion
http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2010/11/16/grat-grat-%E2%80%93-les-punaises-de-lit-sont-entrees-dans-paris-france-info/#xtor=RSS-3208

T'imagines si à votre retour votre nouveau logement est infesté ?
Non c'est pas drôle , pas drôle du tout ;)