samedi 3 juillet 2010

jour 8 : Dinosaur national monument et Salt Lake city (Utah)


Comme le wi-fi
du motel super 8 m'a laissé en rade hier soir, c'est de la laverie automatique de notre camping du jour (à Arco, dans l'Idaho) que je vous raconte nos dernières aventures.

Il est minuit, nous avons regardé le dessin animé "Up" dans la réception-boutique du camping avec les enfants ; nous étions huit campeurs assis sur des sièges en toile, la toile d'écran tendue entre deux étagères. Après le film, feu de camp familial (tradition qui sera renouvelée chaque soir de camping) et observation du ciel. Des milliers d'étoiles et un père indigne juste capable de se rappeler la grande ourse. Les enfants ont adoré, c'est le principal. Il fait très frais, après la chaleur des derniers jours. Mais notre deux-pièces sera à la hauteur...


Tiens, parlons-en de la soirée de camping d'avant-hier, quand nous étions -encore- dans l'Utah. De la nuit plutôt... Trois orages qui nous jouent le son et lumière entre minuit et 2h30... Des enfants inquiets... Et un père grognon le matin... Allez, un tour dans la piscine pour se rincer les idées grises et nous filons au "Dinosaur national monument".



Le hit du parc, ce sont des squelettes quasi entiers de dinosaures à moitié conservés dans la pierre, avec les os qui ressortent... Malheureusement, la construction d'un visitor center a fermé cette "attraction" pour encore un an. Nous suivons la guide qui nous montre tout de même quelques os dans leur "jus"... Les reconnaissez-vous ? (Indice : il y a un bout d'humérus et de vertèbre)...




La suite de la promenade dans le parc est enchanteresse. Nous découvrons les pétroglyphes réalisés par des Indiens Frémont qui ont vécu ici entre les années 900 et 1300.








Changement total d'atmosphère quatre heures plus tard lorsque nous arrivons sur Salt Lake City. La ville mormone est fascinante par l'histoire des hommes qui ont fondé cette religion et le.... Comment dire ? style architectural très particulier de leurs temples... Bon, comme nous avons surnommé le temple de Washington DC le vaisseau extra-terrestre, nous n'avons pas été déçu par le Saint des Saint (des derniers jours, bien sûr)...


... La grande salle ovoïde de 6000 places (on ne voit pas le toit en aluminium).


Information pratique : à Salt Lake City, c'est au son du coucou que vous, piéton, devez vous arrêter à un passage clouté. Vous êtes invités à traverser par un chant d'oiseau.

3 commentaires:

a l'ouest a dit…

Au Japon aussi l'on traverse au chant du coucou ;)

Yibus a dit…

A l'ouest : vivement que j'aille au Japon, alors, pour voir (plutôt entendre) si les sons de coucous se ressemblent.

Phoebe a dit…

les pétroglyphes (je ne connaissais pas ce mot) sont très beaux !. Merci pour toutes ces photos qui me font voyager ...