lundi 29 mars 2010

La meilleure prof des Etats-Unis


Sur le site RateMyProfessors.com, les étudiants peuvent noter leur professeur de fac. Pour l'année 2009, Kimberly DuVall-Early a remporté la palme d'or, flirtant avec la note quasi-parfaite de 5.

Seul un commentaire tranche parmi les 320 étudiants de l'université James Madison (Virginie) fondus d'admiration pour leur prof. "Elle n'a fait qu'apporter des bouquins d'enfance et parler".

Il faut dire que Mrs D. enseigne une matière particulière : la psychologie. Plus précisément, son cours qui traite du développement du cerveau humain de la naissance à la mort, intègre des travaux pratiques. Elle s'intéresse aux questions de stress, de mémoire et de concentration. Pour la majorité des étudiants, c'est plus qu'un prof ; une coach de vie, raconte l'article du Post qui la présente.

A la moitié du cours, il n'est pas rare qu'elle demande aux étudiants de se lever et de faire des étirements. Juste avant un examen, elle leur apprend comment respirer en profondeur. Elle a déjà commencé une leçon en disant : "Si vous n'aimez pas votre vie, changez-en". Elle arpente la salle comme un prédicateur ("vous pouvez toujours être un spécialiste de la friture, comme dans Bob l'éponge", a-t-elle ajouté).

Un des travaux les plus marquants qu'elle leur a fait réaliser est le "lifeline project". Ils doivent dessiner un grand schéma de leurs vie, comprenant le passé, le présent et les possibles futurs. Plusieurs étudiants ont écrit en commentaire que ce projet avait changé leur vie.

"Ca leur fait penser à ce qu'ils ont fait, ce qu'ils font et ce qu'ils veulent faire", dit-elle. "Et, surtout, ce projet leur montre qu'ils ont un temps fini sur terre".


Et la liste des "professeurs marquants de la scolarité"
- La maîtresse de CE2 qui nous faisait réciter des poèmes super longs (enfin, je trouvais, à l'époque) et que j'ai toujours le plaisir de revoir car elle habite dans le village de mes parents.
- La maîtresse de CM2 (qui prit sa retraite un an après notre classe) que je suis allé voir quinze ans plus tard. Conversation banale mais j'ai été marqué par la profusion de Pléiade dans sa bibliothèque (dont tout Saint-Simon).
- Le professeur de sociologie qui m'a fait découvrir Bourdieu (il portait une moustache, ce prof).

(Maintenant, à vous de jouer)

8 commentaires:

Tili a dit…

Sans hésiter la maîtresse de de CM1 et CM2 qui m'a dit que j'avais une passion hors du commun pour les sciences naturelles et m'a offert avant de partir du Sénégal tous ses bouquins de sciences nat. La même qui s'était faite prêter un vers solitaire dans du formol par l'institut Pasteur pour nous l'apporter...
Des années après, quand je suis devenue chercheuse et suis entrée à l'institut Pasteur je l'ai cherchée pour le lui dire... Mais je ne l'ai pas retrouvée.
Et aussi le prof d'histoire-géo de première-terminale à l'humour cynique, dont toutes les filles (dont moi) étaient amoureuses ;-)
Et d'autres encore...

Montana a dit…

Une de mes maîtresses de maternelle, une jolie blonde à mi-chemin entre Brigitte Bardot et Sylvie Vartan dont je souffrais de n'être pas marié avec elle
:P°°°

Et je fais un grand saut même s'il y a eu d'excellents enseignants entre les deux pour arriver à ma dernière étape alors que je bossais comme simple administratif pour ma boîte actuelle :

Mon prof de maths aux Arts et Métiers, un ancien chaînard de chez Renault, devenu ingénieur en chef dans cette même société grâce aux cours du soir du CNAM où il a décroché un de ses diplômes d'ingé dont une mention spéciale pour un d'entre eux concernant la physique de la mécanique des fluides, tout un programme. J'étais un peu perdu au départ, moi qui n'avais même pas le bac mais il a eu une très grande patience avec moi et ses encouragements m'ont permis d'aller jusqu'au bout. Comment ne pas le remercier pour tout cela.

plumevive a dit…

mon instit de CE2, vachard sur les tables de multiplications, mon prof d'anglais au collège d'une rare pédagogie, d'histoire gé aussi, si humain... et mon prof de français au lycée exigeant, mais tellement intéressant, et à qui je dois mon pseudo ;)

C'est Alice ! a dit…

Mon instit de CE1-CE2, qu'on adorait, qui nous a initiés à l'informatique, et avec qui je suis restée en contact (et je ne suis pas la seule). On s'écrit, j'essaie d'aller le voir de temps en temps, c'est très spécial :)

Et à l'opposé, un prof d'histoire géo vieux, crade et tyranique, qui jurait à longueur de cours, et qui nous terrorisait ! Ah çà, on savait nos leçons en entrant dans sa classe ! Je l'ai eu 3 années sur les 4 du collège !!

C'est Alice ! a dit…

Et pour revenir sur le sujet de ton post, il me semble qu'ils ont lancé çà en France aussi, un site de notation des profs, mais je crois que çà a été vite abandonné, pour cause de dérives et débordements !

Homéo a dit…

Très intéressant billet M.Yibus...merci :-)

nathinphoenix a dit…

QUOI ? une concurrente ? si c'est pas malheureux...

Mes profs de francais, tous, sauf mme Ancel, une mathematicienne ratee, devenue prof de francais par hasard...

Bises de nous 4 a vous 5...

Yibus a dit…

@ Tili : comme quoi, le cynisme mène à tout (j'imagine que c'était un excellent prof, malgré cela...).

@ Montana : tu as pris des cours scientifiques ? Mah dis donc, bravo.

@ Plumevive : ah, content de l'apprendre, l'origine de ce famux surnom. Il trouvait que tu avais la plume vive, alerte, youplaboum ?

@ C'est Alice : moui, j'avais vu ça... J'ai l'impression que le site américain est modéré. A moins que les étudiants soient plus respectueux. Ce qui me paraîtrait étonnant.

@ Homéo : bah alors ? Et ta réponse au jeu-concours...

@ Nath : ce que je me suis dis en lisant le papier...