dimanche 28 mars 2010

La chambre du fils


Le titre est incorrect.
J'aurais dû ajouter (et de la fille). Mais c'est le titre d'un beau film de Nanni Moretti sur l'histoire de parents dont le fils est mort et qui ont laissé sa chambre intacte.


Depuis 2007, Ashley Gilbertson photographie des chambres de soldats américains morts au combat. "Je me suis vraiment senti photographe de guerre quand j'ai fait cette série", dit le photographe de 32 ans qui a arrêté d'aller sur les conflits car "les Américains ne s'intéressent plus à ces images".

L'idée de ce reportage lui est venue en lisant régulièrement les chroniques nécrologiques du Washington Post sur les morts au combat. Il a contacté les parents, les a rencontrés et certains, au bout, parfois, de plusieurs mois, ont ouvert la chambre de leur enfant à son objectif.

La série de 19 photos publiée sur site du New York Times.

10 commentaires:

Homéo a dit…

T'es dur pour un dimanche !!
Une constante : la peluche
une seconde : le drapeau
une troisième : l'impression qu'ils vont revenir après leur voyage.
Ce qui est surprenant quand on croise de jeunes militaires en partance dans les aéroports ce sont leur comportements "enfantins", ils n'ont que 4 ou 5 ans de plus que mon grand, et ils partent...Ce sont des gosses !

Yibus a dit…

@ Homéo : exactement la même réaction que toi. Je regardais ce qu'il y avait dans les chambres (pas mal de photos aussi, mais pas tellement de télés) et ce vide... La chambre bien rangée (pour certains parents, des vêtements jamais lavés).

plumevive a dit…

vous croyez qu'il y a quelqu'un qui se glisse dans les quelques lits défaits ?

en tous cas, j'ai une boule dans le ventre, après ce visionnage, comme la réalité qui rattrape, tu sais ?

Yibus a dit…

@ Plume vive ; oui, je sais, j'ai éprouvé le même genre de malaise (si on peu appeler cela malaise) qui te serre au cou... Tant de gachis.

plumevive a dit…

dis, je sais que t'es pas très friand, mais après cet article, et avoir lu le mien, je suis sûre que tu vas te laisser tenter... ;)

http://plumevive.wordpress.com/2010/03/28/d%E2%80%99ou-je-blogue%E2%80%A6/

Llyn a dit…

Très poignant.
(Je ne sais pas quoi dire d'autre, j'ai la gorge toute serrée)

C'est Alice ! a dit…

C'est bizarre ... çà fait bizarre de regarder çà ... çà n'a pas du être évident à réaliser, comme projet ...

nathinphoenix a dit…

En echo a Homeo, je rajouterai le sport... toutes ces chambres montrent des trophes, des ecussons... Ca me fait penser a cette pub pour la conscription :
je ne la retrouve pas... Un jeune disant que l'engagement c'est faire partie d'une equipe, dans un defi physique.
Je trouve ca terrifiant ! Partir a la guerre en pensant faire un championat quelconque... Mes fils sont neutres car Suisse, enfin je l'espere...
Tres belle serie de photos.

Yibus a dit…

@ Plume vive : je participe (c'est si gentiment demandé...).

@ C'est Alice : plusieurs mois de rencontres avec certaines familles pour parler du projet et surtout, disait le photographe, parler de leur enfant.

@ Nath : la question de la neutralité dans une guerre... Vaste débat.

Montana a dit…

Ces photos sont en effet très poignantes et immanquablement, elles me rappellent une chanson du même acabit. Eh oui, chez Montana, il y a une chanson pour toute situation. Celle-ci, intitulée "Riding with private Malone" est signée David Ball, elle a été n°1 au top10 après le 11 septembre quand on a annoncé aux boys leur devoir envers Uncle Sam. Je te laisse apprécier mais j'ignore par avance si elle te fera le même effet que moi qui sors mon mouchoir à chaque écoute :

http://www.youtube.com/watch?v=Q0gX-bipodU