mardi 16 mars 2010

Cupcake toi-même (semaine des femmes 3)


Après la mise en valeur de l'esthétique et de la maternité, il était grand temps que "la semaine des femmes" consacre son troisième opus à la gastronomie.

Mais pas sous n'importe quelle forme. Nous sommes aux Etats-Unis, bougre de nom. Aussi, quelle que soit la rue où vous marchez, vous noterez qu'une bonne moitié des phrases à propos de nourriture s'achève immanquablement par un"oh my god !" ou "cupcake". C'est statistique.


Je hais les cupcakes. Ce petit dessert à base de génoise et d'un nappage riche en beurre et en sucre, est devenue une vedette aux USA. La faute à quatre demoiselles qui ont immortalisé le manger de cupcake et la Magnolia Bakery, top tendance à Greenwich Village (New York).



Des blogs en veux-tu en voilà en passant par les concours à la télévision... Le cupcake déferle sur le monde entier. Il n'est pas d'anniversaire où la mère de famille américaine ne nous apporte des cupcakes. Sur un plateau, ils trônent du haut de leur bêtise hautement calorifique.

Alors, avec fierté, la cuisinière secoue ses mains encore recouvertes de susbtances chimiques virant du rose au vert fluo et s'en va détailler le processus de fabrication des monstres. Il n'est plus possible d'interrompre une conversation lancée sur les rails de l'analyse des parfums favoris entre copines.

Nous, les hommes, on se tait. Puis on chuchote en évoquant notre prochaine virée chez Hooters ("go for the wings, stay for the boobs").

Sans aucun rapport, il paraît que le cupcake est devenu le "dernier fantasme entrepreneurial", selon le Wall Street Journal, très sérieuse feuille dont on a surtout connu la flambée de désir pour la titrisation.

L'AFP cite une employée médicale américaine, mère de trois enfants qui a commencé à vendre ses gâteaux voici un an pour financer les études de ses enfants. Elle dit que "les gens, à cause de la crise économique, ont parfois envie de se faire un petit plaisir plutôt qu'un gâteau tout entier".

Sur une pièce vendue 2,50 dollars, elle fait 1,75 dollar de marge.
C'est certain, le cupcake est l'avenir de la femme moderne.

Alors, soit, je serai réactionnaire. Non à l'invasion des Cupcakes, non à la colonisation de la génoise. Quel que soit le parfum, cupcake, c'est dans ce clip que tu es à ta place.

Personne n'oserait jamais faire danser des macarons. Un peu de décence, voyons.


Et la liste des "pâtisseries de goût".
- La religieuse (et hop, d'abord le chapeau, puis on croque dans le corps... Exclusivement en chocolat, bien sûr).
- Le flan pâtissier (tiède avec le dessus noir et une bonne crème qui remue à peine quand on la touche).

(Maintenant, à vous de jouer)

12 commentaires:

nathinphoenix a dit…

Mon heure de gloire ! Avoir fait dire a des enfants americains que le cannele est meilleur que le cupcake... Ouaip suis vachement fiere.
Merci pour ce billet qui resume parfaitement ce que nous pensons a la maison, surtout apres avoir passe la semaine des trois anniversaires des hommes de la famille...
promis lors de ta pause arizoniene dans 1 an et 1/2, on ne vous fera pas de cupcakes (ou alors a la mode Francaise)- Bises - Nath

Montana a dit…

Arf ! Si la gastronomie s'est faite chasse gardée des grands chefs cuisiniers, la pâtisserie et la confiserie reste très féminine. Quelques exemples :

La tarte Tatin
Les nonnettes
Les sucettes à l'anis de Gainsbourg pour France Gall
(je n'ai pas pu m'en empêcher :)))

Mais surtout pour les cinéphiles, la fameuse Tarte Andréa, une des stars du fameux chef d'oeuvre de Marco Ferreri, "La grande bouffe", qui, si elle fut inventée par Ugo Tognazzi dans le film, elle n'en épouse pas moins les formes généreuses d'Andréa Férréol qui avait pris du poids pour l'occasion (et ne l'a jamais reperdu).

Allez, Happy St Patrick's Day et cool sur la Guiness ;))

Homéo a dit…

Mais c'est quoi ce BORDEL dans tes billets !!!!
je répète là alors !
"et oh tes billets sont tous décalés !!

Euh cupcake, dernier truc à la mode qui est absolument dégeu ? !

les pâtisseries de goût :
Un mille feuille en mangeant le dessus en dernier,
ou un palmier !"

Yibus a dit…

@ Nath : pas de cannelle non plus, please... J'en suis dégoûté depuis qu'il y en a dans trois-quarts des gâteaux...

@ Montana : ne me parle pas d'Andréa Ferréol, un des fantasmes de ma jeunesse tranquille (cause Grande Bouffe, vendredi soir en douce à 23h sur Antenne 2)...
Bon, ce soir bière blanche (Blue Moon, tu connais ?)

@ Homéo : c'est horrible. Je t'explique... Comme je travaille très dur tous les matins que Barack fait, je suis vanné pour écrire les billets.
Alors je les prépare le week-end précédent pour toute la semaine. Problème quand je les réécris parfois la veille de les poster, je me trompe dans l'ordre et c'est le cicus total...


Je remets le commentaire de C'est Alice posté sur le billet jumeau de celui-là que j'ai supprimé.

-------

C'est Alice ! a dit…

Heu ... j'ai reçu un livre de recettes de Cupcakes à Nowel ... j'en fais quoi, j'le fous en l'air ??
J'ai pas encore testé mais en tout cas, j'ai bien compris que te faire tester les premiers que je réaliserais était une fausse bonne idée ;)

Moi je suis pas sucrée, y a aucune patisserie qui ne me mette en transe, c'est dur pour moi de jouer donc ... mais je dois dire que les chouquettes, avec leurs gros grains de sucre, me font fondre :)
17 mars 2010 02:06

@ C'est Alice : pas de cupcake à goûter...
Par contre, un petit livre de blog à usage du Yibus qui met deux fois le même billet, ça oui, je veux bien...

plumevive a dit…

bon ben moi, j'aime bien les cupcakes, mais à ma façon, c'est à dire un appareil à quatre quart tout simple avec une petite couche de sucre glace sur le dessus... on fait ce qu'on peut hein !

sinon, pour répondre homéo a été plus rapide que moi : le millefeuille, avec le dessus qu'on garde pour la fin... miam... bon, ok, la tarte au citron meringuée se défend aussi pas mal !

Yibus a dit…

@ Plume vive : c'est quoi un appareil à quatre-quarts ? (Je sais, je ne suis pas le cousin de Gagnaire...).

Liv a dit…

Hello Yibus! ça fait longtemps que je t'ai pas rendu visite. Je suis fan de la danse des cupcakes sur l'une des valses d'Amélie :) ça donne des idées
Questions pâtisserie, je suis pas douée pour les faire mais pour ce qui est de les déguster je suis une connaisseuse !
-mille-feuille avec de la VRAIE pâte feuilletée et de la VRAIE crème pâtissière à la vanille (en opposition aux excentricités américaines qui ont des couleurs et des formes fantastiques mais pas de saveur et pas de texture...)
-tartelettes aux pommes qu'on prépare avec sa manman et ses frangins et qu'on recouvre de petit boudins de pâte délicieuse qu'on fait dorer avec du jaunes d'œuf par pour le goût mais juste pour que ce soit plus beau
-trepais : gâteau limousin à base de châtaigne, de noisette et de noix, de biscuit et de crème au chocolat... arf, ça me fais du mal de penser à tout ça...

Yibus a dit…

@ Liv : je ne connaissais pas cette pâtisserie auvergnate. Mais pourquoi donc cet engouement autour du mille-feuilles (ne me réponds pas que c'est par ce que tu lis beaucoup).

Homéo a dit…

un appareil = dought

Yibus a dit…

@ homéo ; comment ça ? Appareil = dought ? Moi pas comprendre...

Homéo a dit…

Je ne te crois pas !!!

Yibus a dit…

@ Homéo : je te sure (vrai de vrai, craché jure, je dépenserais pas un commentaire pour ça, tu me connais).