jeudi 21 janvier 2010

Le pays de glace


A quoi reconnaissons-nous le blogueur qui, ayant subi une pernicieuse épidémie virale, s'est remis -merci bien- de ses ennuis gastriques ?

A ce qu'il se rue sur son clavier (enfin, trois jours après, soyons bons princes) pour parler gastronomie, boustifaille et autres rencontres culinaires.

Car, oui, mes amis, j'ai fait une découverte fort surprenante : celle de l'autre pays du fromage. Non pas celui qui nous fut vanté par les publicités télé voici une vingtaine d'années et qui alignait en une symphonie joyeuse, canaux paisibles, bicyclettes lourdes et solides, toiles de Vincent, blondes adolescentes et des goudas par meules entières.

Non, le nouveau pays du fromage dont je parle était connu jusqu'ici pour toute autre chose. Pour avoir inventé l'art du roman (selon Dumézil), pour une chanteuse excentrique souffre-douleur de Lars Von Trier et des groupes aux noms ailés (Sigur Ros, Gus Gus), pour un écrivain de polar sobre et humaniste et, de manière générale, pour ses noms de familles s'achevant par force "tir" ou "dur".

Mais ces derniers temps, l'Islande -puisque c'est de l'île aux geysers dont je parle-, était entrée dans l'inconscient populaire comme l'exemple parfait des dérives du capitalisme financier puisque les trois banques naufragées ont dû être nationalisées. La population locale ayant eu le mauvais goût de ne pas vouloir payer les 12 000 dollars de dette afférentes à la crise, l'île est en proie au désordre.

Dans ce maëlstrom, que reste-t-il de tangible, d'efficace à nos yeux ? Le morceau de fromage que me tendit la dame préposée à la dégustation chez Whole Foods. Il était rond, à mi-chemin entre le brie et le bleu. Dimon était son nom. Il nous a rejoint, dans le frigo de la maison.


Et la liste des "spécialités islandaises à goûter dare-dare (selon des blogueurs)"
- Le réglisse salé
- le mouton fume (hangikjot)
- Un fromage blanc bien compact (skyrr)

(Maintenant, à vous de jouer)
-

9 commentaires:

Marie de Nairobi a dit…

Alors là Yibus tu vas trop loin. Je m'empresse d'avertir tes lecteurs: décollez sans vergogne tous les livres injustement englués mais n'essayez surtout pas le réglisse salé ! Moi qui vous écris et affectionne fort en règle générale cette sucrerie, j'ai goûté le réglisse salé et c'est infect. Vous voilà prévenus !

Homéo a dit…

mais y'a pas d'animaux en Islande comment ils ont du lait ???

et y'a des légumes en Islande, je veux dire des productions locales ?

au fait tu étais malade ? Mince alors ! Ça va mieux ?

plumevive a dit…

spécialité islandaise (par adoption) à goûter dare-dare :

http://vivre-en-islande.blogspot.com

;-)

Flo a dit…

La prochaine fois que j'irai a Wholefoods, je ne manquerai pas de gouter ce fameux Dimon. Quant au reglisse sale, j'hesiterai peut-etre...

Sebastien a dit…

Bon je te casse ton coup mais les reglisses sales ne sont pas une specialite islandaise mais Bataves (hollandais) qui en usent et abusent et noment ca dropjes (prononcer dropieusse)http://www.orangepackage.com/stillhungry/o100.htm.
Mais pour pouvoir en apprecier toutes les forces (certains sont "dubble zout = double sel" reserves aux chevres) il faut avoir ete entraine des petit pour ne pas les cracher. Ou bien c'est une methode economique (radine) pour degouter les enfants des bonbons.
Par contre une tres bonne blague a faire a Haloween ou c'est vous finalement qui vous vengez des cherubins.

Bon pour le cote bon hollandais alles plutot du cote de Poffertjes
http://en.wikipedia.org/wiki/Poffertjes

Remet toi bien. Seb

Montana a dit…

ben moi j'dis comme Homéo ? C'est du lait de quoi ? d'ourses blanches, de baleines à bosses, de la laitance de saumones (femme du saumon) :)=)

Ok, j'ai décidé de faire ma mauvaise tête en ce nouveau lundi, tout simplement car je suis nul en culture islandaise, déjà que la muse de Von Trier à tendance à ne jamais m'a-muser :))) elle fait tourner mon lait ... ah ben voila, je connais au moins une spécialité de fromage islandais. Je ne mourirai pas idiot donc :))))

Anne B a dit…

Les réglisses (au beurre) salé, ça doit bien exister par chez nous

Yibus a dit…

@ Marie : merci bien, la réglisse salée ne passera donc pas par moi.

@ Homéo : ça va mieux merci. Pour ta question, le lait vient des packs en carton du supermarché local.

@ Plume vive : hum hum, le blog parle aussi des célébrités du monde de l'argent. Drôle.

@ Flo : prévois de l'argent de poche, il t'en coûtera 17 dollars 50 (découvert au passage en caisse).

@ Sebastien : danke (c'est pas du Hollandais, ça). Comme quoi, entre pays du fromage, les passerelles existent.

@ Montana : j'aime pas Von Trier (sauf "les idiots"), voilà, c'est dit. C'est un cinéaste sadique et pas drôle.

@ Anne B. : je ne préfère même pas savoir vu ce qu'a dit Marie.

Montana a dit…

+1 concernant Von Trier, ce type a largement battu à lui tout seul L'Hiroshima mon amour de Resnais.