mardi 10 novembre 2009

Noms d'oiseaux


Une fois n'est pas coutume
, je sors de ma tanière et réponds à un tag. L'idée est de donner les phrases les plus souvent répétées à la ribambelle d'enfants qui entoure d'un amour prévenant l'ancien ado récalcitrant que je demeure.

Comme cette invitation à l'introspection m'a été aimablement adressée par l'alerte Plume vive, pourquoi ne pas entrelacer ces mots doux d'oiseaux vus ce week-end dans la réserve naturelle de Blackwater (baie de Cheasapeake, à deux heures de DC) ?

Comme tout est question de contexte, imaginons d'abord un père peinard, regardant au loin la fureur du monde.


Puis le même, dès la sortie de l'école, entouré d'un halo d'enfants et devant gérer plus d'une situation à la fois. Ce qui, on en conviendra, est fort compliqué.


- A table !

- Lavez-vous les dents et mettez-vous en pyjama.

- Bon, maintenant, on dort.


(Image du paternel fondant sur sa progéniture pour la morigéner).


- Je parle, à ton frère, pas à toi, alors tu n'interviens pas.


(Au grand) - Tu as reçu des notes aujourd'hui ?


(A haute voix devant les enfants) - Bon, qu'est-ce que je voulais dire d'intelligent ?
(Rires de la foule massée devant mon visage faussement stupéfait).

(D'humeur badine) - Hop, hop, hop, Rapoport (rapport à la sociologue du même nom...En fait non, c'est juste pour la joie de l'allitération).


(Avant de sortir) - On y go !
(Pas étonnant qu'ils ne parlent pas anglais couramment).


- Ne mangez pas et ne buvez pas devant l'ordinateur.


(En regardant la lunch du petit garçon, souvent à moitié pleine) : T'as rien mangé, aujourd'hui.

- Qui prend son bain en premier ?


(Enervé face à un relâchement du corps enfantin à table) - Tu te crois où ? On n'est pas chez mémé, ici !

(Aux deux aînés qui jouent sur l'ordi) - J'aimerais bien récupérer l'ordinateur pour voir quelque chose sur Internet.


La chanson du jour : Charles Trénet chante "Je chante" (eh oui, allitération, j'écrirai ton nom).



Et la liste des "oiseaux que je peux reconnaître"
- Le merle (bec jaune, je crois).
- La buse (plus petite que l'aigle et plus présente en Lorraine).
- Le corbeau (lorrain... Que je confonds toujours avec la corneille d'Essonne).

(Maintenant, à vous de jouer)

9 commentaires:

Arty a dit…

La mésange, le rouge gorge et le moineau !

Les photos sont très réussies bravo !

Homéo a dit…

dans l'ensemble c'est un peu partout pareil ...
et j'aime toujours pas les oiseaux !
le pigeons lui je le deteste, le moineau à l'aise sur tables de terrasse aussi, les vautours en instance de boulotter un pauvre écureuil écrasé (ils m'ont obligé à faire un détour lundi matin j'ai dû marcher 15 minutes de plus !)..... je te passe les poules et autres volailles.

mon mot de passe pour contrer ton asiatique récalcitrant c'est "coyinnie" un peu comme le "comment allez vous?" japonais ... c'est drôle.

ariana lamento a dit…

les cardinaux, et le blue jay, qui peuplent mon jardin. Ceux que je regrette, les colibris...

et bien sur, alouette, aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh!!!

la Mère Castor a dit…

la pie, la mésange, le martin pêcheur et plein d'autres.

HéJa a dit…

La mésange bleu de ma boite aux lettre au printemps , l'ibis du coin, les étourneaux, l'hirondelle , etc etc

escampette a dit…

La palombe, le pigeon ramier de notre coin et la maladie qui va avec en octobre la maladie bleue (en raison d'un fort taux d'absenteisme au travail pour cause d'ouverture de la chasse)!
Et le canard qui n'est plus qu'un foie sur pattes (triste hein).

plumevive a dit…

(rire) j'ai aimé entrer un peu dans ton chez toi et t'imaginer dire les phrases (quelques fois drôles) que tu assènes à tes enfants... merci d'avoir joué le jeu !

quant aux oiseaux, la pie, bien entendu, la buse que l'on a par chez nous... le con, aussi.

Sin a dit…

Le pigeon...mais alors le vrai celui de Paris...un peu en fin de course, un peu déglingué...MAis si attachant :)

Yibus a dit…

@ tous : Que d'oiseaux il me reste à connaître... Merci bien.