jeudi 24 septembre 2009

Un livre à défendre


Kelly Corrigan est une femme ordinaire. Elle a 42 ans, habite en Californie, a fait des études de lettres comme pas mal de monde, elle n'est pas un cordon-bleu mais essaie de ne pas empoisonner son entourage, n'aime pas l'exercice physique... Elle a aussi deux enfants, un mari et adore ses parents.

Et puis un jour, comme des milliers d'autres, elle apprend qu'elle a un cancer. Elle se bat, elle se soigne, elle guérit, elle écrit un livre. "The middle place" parle de sa vie, de son éducation, de ses parents, de ce qu'on lègue à nos enfants.

Elle trouve un éditeur. Et voilà. L'histoire pourrait s'arrêter là. Comme des milliers d'autres auteurs, dont les premiers pas vers le public sont confidentiels. Pas de tournée dans des grands salons ou d'émissions télé. Aucun journal national ne se déplace pour l'interviewer. Elle a des critiques positives dans des journaux régionaux.

Alors, elle décide de se faire connaître autrement. Une vingtaine d'amis organisent des réunions tupperware... Trois semaines de folle promotion. Elle va jusqu'à empiler les livres à l'arrière de sa voiture pour les vendre dans des marchés. Les ventes grimpent à 3500 exemplaires.

Qu'à cela ne tienne. Pour 3700 dollars, elle lance son site internet et crée une bande-annonce pour son bouquin. Elle se fait filmer lors d'une lecture. La vidéo, postée sur Youtube, est vue par 4,5 millions de personnes. Les ventes du bouquin décollent. Plus de 400 000 exemplaires ont été vendus.

Quant on voit les méthodes de sa mère, on n'est pas surpris par la volonté de la fille.

C'était le joli et doux conte du vendredi.


La chanson du jour : Royksopp chante "Remind me".



Et la liste des "écrivains que j'aime regarder à la télé".
- Patrick Modiano (personne ne l'interrompait, ou alors un Pivot amicalement respectueux)
-
Daniel Pennac (je ne cours pas après ses bouquins mais il donne envie de l'écouter)
- Marguerite Duras (fasciné par son pull)
- Jacqueline de Romilly (ah, si je l'avais eue comme prof...)

(Maintenant, à vous de jouer)

5 commentaires:

plumevive a dit…

je ne sais pas ce qu'il donne à la télé, mais j'aurais aimé entendre King, et... G.R.R. Martin... et Balzac ou Zola, oué.

Homéo a dit…

Mouais ch'ais pas , ça semble bien mièvre comme histoire.... tu l'as lu ?

nathinphoenix a dit…

Que ca me fait du bien ce genre d'histoire !

j'aurai adore ecouter Jack London... Bises de dessous le palmier !

Yibus a dit…

@ Plumevive : GRR Martin, quid est ? Le grand-père de Jacques Martin ?

@ Homéo : peut-être, je ne l'ai pas lu mais j'ai bien aimé ce qu'elle a fait sur le web et le superbe coup de pub de Borders avec sa mère. Américain comme attitude et ça me paraît intéressant.

@ Nathinphoenix : ouais, moi aussi, d'abord.

plumevive a dit…

G. R. R. Martin !!!! Le trône de fer ! Yibus !!!

http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Tr%C3%B4ne_de_fer