vendredi 31 juillet 2009

Leur tour du monde en 365 jours


A tous
les promeneurs de ce blog jadis virevoltant puis bayant et désormais renaissant (j'aime les renaissances, le neuf, le nettoyage qui donne la pulsion d'exister), je recommande d'aller voir, une fois n'est pas coutume, le site de nos amis, les Dagicour.

Ils ont commencé le 28 juin dernier un tour du monde prévu pour durer un an.

Allez voir ce site pour quatre bonnes raisons :
- Il est bien écrit (ce qui est rare et cher).
- Il apprend deux-trois trucs sur les endroits visités (genre sur l'Equateur, leur première destination).
- Les photos sont belles.
- Il est inspirant.

Je m'explique. On s'est tous demandé ; "et si on larguait les amarres pour un an, des mois de ballade dans le monde entier ?" Eux l'ont fait. Avec deux enfants (10 et 7 ans).

Je ne le ferais pour rien au monde. D'abord, c'est au dessus de mes forces d'enseigner aux enfants (même avec l'aide du Cned) et puis je suis trop sédentaire. Aller au bout des Etats-Unis en voiture, oui, j'applaudis des deux pieds, mais être dans un road-movie permanent toute une année, non merci. (Sans parler que 24h/24 avec les enfants, pffff...).

Moi je dis, ils ont trop regardé la télé, ces jeunes Phileas frogs.

La chanson du jour : Izia chante "back in town".



Et la liste des "tours à faire".
- Les tours de Merle (magnifique château en ruine du 12ème siècle dans le sud-ouest de la Corrèze).
- Un tour en âne (et pourquoi pas dans les Cévennes, hein ?)
- Un tour de manège (pour essayer d'attraper la queue du Mickey au moins une fois dans ma vie).

(Maintenant, à vous de jouer)

6 commentaires:

Homéo a dit…

j'irai lire avec plaisir ce blog ami mais comme toi je suis certaine de ne pas pouvoir faire de même ... 2300 miles en une semaine déjà j'ai cru devenir folle !
....un tour au mall pour le "back to school"!!!!!

nathinphoenix a dit…

"Africa treck" des epoux Poussin. Dans les "pas de l'homme" du cap de bonne esperance au lac de Tiberiade - un voyage a pied en terre humaine...

Le tour a faire, celui des etats de l'interieur des etats-unis, a la facon de "j'irai dormir a Hollywood" en attendant d'ouvrir une baraque a frite sur une plage de Marie-Galante... Bises de dessous le palmier.

Yibus a dit…

@ Homéo ; oh oui, tiens, j'oubliais cette rentrée qui nous tend ses petis bras costauds.

@ NathinPhoenix : alors là, je déteste, je déteste absolument le bouquin des Poussin, ce voyage où ils se mettent en scène sans arrêt et cette bonne conscience d'occidental, tout cela me débecte au plus haut point... Bon, ils en ont fait un business, tout était prévu avant même le départ...

Sinon, je viens te voir à Marie-Galante pour un 'tit punch accompagné de crevette grillées. Ca me détendra, tiens...

Flo a dit…

Le tour du circuit de Spa- Francorchamp, la veille du Grand Prix. Fait dans une Ferrari, en plus, c'etait genial! Un de mes meilleurs souvenirs!

Fab-Fab a dit…

Ca m'a toujours épaté ces globetrotteurs qui partent un an faire le tour du monde. Rien qu'au niveau logistique : en amont, faut déjà économiser de quoi tenir un an, même en vivant chichement, un an, ça fait quand même 12 mois! Et puis toujours avoir la bonne monnaie dans le bon pays, tout ça... Avec des gamins à instruire en plus, quel enfer! Et puis quelle satisfaction, après seulement trois semaines de voyage, de reposer les valoches chez soi (mais pas de les défaire, ça c'est pas glop).
Bref, je ne suis pas non plus un Philéas dans l'âme...

Faire un tour (de Fiat) Panda bleue?... Bon, je sors... :-)

Yibus a dit…

@ Flo : oh oui, bien, j'irai bien faire un jour un tour de Porsche, à côté d'un professionnel, sur un circuit (parce que, hein, ma pointe de vitesse aux 24h de kart, ce n'était pas ce qui était le plus décoiffant).

@ Fab-Fab : le coup des valises à poser, ça me faisait penser à un truc. Durant notre circuit en Nouvelle-Angleterre, on a changé tous les jours d'hôtel pendant quinze jours. Eh ben, j'étais fatigué du montage-démontage-remontage des valises dans la voiture au bout de 12 jours.
Là, ils restent quand même un mois dans chaque pays... Le temps de se poser, mais bon, ils bougent de ville en ville assez souvent.

Quant à la Fiat bleue, si c'est la Multipla (pas vue lors de notre séjour français), je prends...