vendredi 13 février 2009

L'amour en six mots

Pour la Saint-Valentin, le Washington Post a eu une idée simple et géniale. Demander à ses lecteurs de raconter une histoire d'amour en six mots. Plus de 300 poèmes, mini-mini haïkus ont été reçus. Le journal en a repris une trentaine sur une page de l'édition du jour.

J'imagine derrière ces quelques mots des rencontres gaies, tristes, nerveuses, des vies tordues et broyées. Bref, des histoires d'amour.

Je vous mets mes favoris en anglais suivis d'une traduction personnelle approximative qui contient davantage que six mots. Eh oui, les textes français ont ceci de particulier qu'ils sont, en moyenne, un tiers plus longs que leurs homologues anglais ou américains.


40 years married. 40 more please !
(Mariés depuis 40 ans. Encore 40 autres !)

My parents worry I'll never marry.
(Mes parents craignent que je ne me marie jamais).

Breast cancer diagnosis. Then he left.
(Cancer du sein diagnostiqué. Après, il est parti).

Gay or straight. It's the same.
(homosexuel ou hétéroxesuel. C'est la même chose).


That was more frantic than tantric.
(C'était plus frénétique que tantrique).

His most romantic words : "I'll cook".
(Ses mots les plus romantiques : "je cuisinerai").

I hate. Vantentine's day. So. Stupid.
(Je hais. La Saint Valentin. C'est si bête).

He said he'd call. Still waiting.
(Il m'a dit qu'il appellerait. J'attends encore).

I love him. He loves her.
(Je l'aime, lui. Il l'aime, elle).

At least I got the dog.
(Au moins, j'ai récupéré le chien).


Pawned his wedding ring ; bought drugs.
(Il a mis son alliance au mont de piété pour acheter de la drogue).

Marriage, it's harder than it looks.
(Le mariage, c'est plus dur qu'il n'y paraît).

I love her forever, for naught.
(Je l'aimerai toujours, sans réciprocité).

Beign bored with you is fun.
(M'ennuyer avec toi, c'est drôle).

Looking for a soulmate, finding myself.
(En cherchant une âme soeur, je me suis trouvé).

She farts, evidently, I love her.
(Elle pète, manifestement, je l'aime).

Some things are colder than winter.
(Des choses sont plus froides que l'hiver).

"You're so lucky". It's no luck.
("Vous êtes si chanceux". Ce n'est pas de la chance).


Trying my best to walk away.
(J'ai fait de mon mieux pour me barrer).

My dad always send me flowers.
(Mon papa m'envoie toujours des fleurs).

No husband. No children. No regrets.
(Pas de mari. Pas d'enfant. Aucun regret).


Et tout se finit en musique comme à Bollywood.


La chanson du jour : "My funny Valentine" .


Et la liste des "histoires en six mots en français, s'il vous plaît et sous vos applaudissements".
- Il m'a surprise. La perpétuité.
- Je ne m'ennuie plus jamais.
- Quand les enfants partiront, je pars.

(Maintenant, à vous de jouer)

19 commentaires:

nathinphoenix a dit…

Juste avant je ne supprime jamais les commantaires, donc fausse manip de Google...

Alors en 6 mots ; J'ai fait plouf dans ses yeux...

Et le pire c'est que c'est vrai...

Tres bon week-end a toi et a madame, il n'y a pas de besoin de fete pour penser a l'autre mais ca ne gache rien de faire un truc special ce jour-la... bises - nath en short a san diego...

Marie a dit…

Alors, en six mots : Je me suis acheté des fleurs.
Parce qu'on ne sait jamais et que j'en avais envie aujourd'hui, na.
En regardant mes voisines de caisses, j'ai rigolé parce que j'étais loin d'être la seule.
Les femmes (mariées ?) sont prévoyantes.

Rodolphe a dit…

Though, I was kind. But girls...

plumevive a dit…

J'ai ri, j'ai tiqué, j'ai beaucoup aimé, toujours.

Version passé :
"A trop donner on se perd"

Version avenir :
"Plus qu'une évidence, la réponse"

... a dit…

Plus de doute, c'est elle...

Liv a dit…

Il suffirait de presque rien, peut-être 10 années de moins, pour que je te dise "je t'aime" - Serge Reggiani

En amour, on est toujours deux. Un qui s'emmerde et un qui est malheureux. - Pierre Desproges

Je peux résister à tout, sauf à la tentation - Oscar Wilde

Et ma préférée remise dans son contexte (sinon ça perd de son charme) :
"Je ne sais pas où je vais, oh ça je n'l'ai jamais bien su. Mais si jamais je le savais, je crois bien que je n'irais plus [...] Pourvu que le mien [mon chemin], ô mon amour, croise le tien tous les jours " - La Rue Kétanou

Et dans le même genre :
"On s'est connu, on s'est reconnu, on s'est perdu de vue, on s'est r'perdu du vue, on s'est retrouvé, on s'est réchauffé, puis on s'est séparé..." - Serge Rezvani

Y'en a pas un qui fait moins de 10 mots, mais m'en fous, je joue hors-compétition. Et puis comme tu l'as dit, c'est de la triche, en anglais ils en disent beaucoup plus avec beaucoup moins :-)

Arty a dit…

Pff... Font ch... avec la St Val. !

larkeo a dit…

Mes mots :
une déclaration d'amour là :
http://larkeo.wordpress.com/

Sixtine a dit…

"L'amour n'existe pas. Triste."

Ariana Lamento a dit…

oh c'est dur...

ah non, ça fait 4 mots.

La reine du chateau: a dit…

Too far too little too bad...

Arty a dit…

Je trouve la deuxième photo absolument superbe ! Bravo !

Fab-Fab a dit…

Pour la St Valentin, 2 haikus de 6 mots (en fait, 2 demi-alexandrins, puisqu'ils fonctionnenet ensemble), signés Georges B.:

- quatre-vingts quinze fois sur cent

- la femme s'emmerde en baisant

.....

Et pour la conficulture, on appelle "coefficient de foisonnement" le fait que la phrase traduite de l'anglais vers le français soit 1/3 plus longue.

Mais c'est surtout pour quand on veut faire pompeux, ou se la péter.
Sinon, bah, on dit juste "traduit en français, c'est 1/3 plus long" ;-)

HELENE J a dit…

FabFab, bah ca fait cinq fois sur cent où elle s'éclate (j'vous dirai pas qui vient de me le dire..)
Je suis desepérement nulle en citation et la Saint Valentin ne m'inspire pas du tout, je ferai mieux next time!

Agnès a dit…

L’amour en six mots:
Illusion – egoisme - deception – mensonges – souffrance - solitude

ma vision personnelle... mais tu publies effectivement des "6-mots" tres touchants. J'aurais aime pouvoir en etre l'auteur. :)

Yibus a dit…

@ nath : euh, ton truc, il fait sept mots. Mais c'est pas grave, hein...

@ Marie : un tiens (de fleurs) vaut mieux que deux tu l'auras (de l'ange). Ca ne veut rien dire mais c'est poétique (chut).

@ Rodolphe : you said it, man. Though man.

@ Plumevive : je l'espère pour toi. Vivement. (eh yes, six mots).

@ ... : merci d'être passé cher ... Et félicitations pour votre mini mini haïku.

@ Liv : ouais, même que c'est bien en plus que dix mots.

@ Arty : ça, c'est fait (tu manges même pas de Mon chéri ??)

@ Larkéo : en effet, je dirai même plus. Pas mal du tout (dit-il).

@ Sixtine : peut-être, peut-être pas (ça fait cinq mots).

@ Ariana : eh oui, comme dirait V. Hugo qui croyait à 80 ans que c'était un os.

@ La Reine : hum, hum, je vois à peu près de quel grand sourire comme ça tu parles.

@ Fab-Fab : Georges Braque ou Bataille ? Rhôô.

@ Helenej : no problemo. A bientôt.

@ Agnès : merci d'être passée.

Tili a dit…

Notre amour grandit et nous aussi.

pandora a dit…

Je te découvre par le biais de blogamis, et je joue ;-)
"Je te déteste, fais-moi l'amour, " (je sais ça fait 7 ;))

Unknown a dit…

il y a un nouveau site qui permet d'écrirer des histoires en 6 mots : www.6mots.com

j'ai essayé, c'est plutôt pas mal.