dimanche 22 février 2009

Everglades (carnet de Floride 4)

Un seul être vous manque et une journée paraît bien fade. Nous étions partis heureux comme des Robinson aux Everglades, immenssissime parc national situé au bout du sud de la Floride. Il y a de l'eau et des herbes, ce qui permet d'observer, depuis une voie bétonnée, le bienheureux alligator, gardien de ces lieux. Seul, dans l'eau, comme dans son bain ou avec ses copains, en tas.




Et quelques beaux oiseaux.




On nous avait dit que la spatule rosée pouvait être en ces lieux. Las, on a beau se tordre l'objectif, pas de rose à l'horizon. D'autres oiseaux et de l'orange. Raté, c'est un papillon.




En se baladant dans un bois, on tombe sur une belle endormie.


Plus tard, ce serpent évité de justesse sur le chemin.


Le lendemain matin, nous ne nous avouons pas vaincus. Spatule ne rime pas avec capitule, c'est dit. Il nous faut cet animal en photo, aussi vrai que nous sommes collectionneurs de magnettes et de plaques minéralogiques. Résultat, nous faisons un petit détour par l'île de Sanibel qui, paraît-il, est l'amie des spatules. Oh, ça nous rallonge de deux heures à peine. Mais ce temps est bien employé. Car nous découvrons d'autres bêtes à plumes.



Et, au détour de l'eau, apparaissent trois exemplaires de ce doux rose dont une comédienne tout à fait éprouvée.





Le soir, après sept heures de conduite autoroutière, une glace à l'italienne avalée et les spatules en boîte, je m'endors en marmonnant du Luciano Pavarotti et en pensant à la très longue journée qui nous attend le lendemain. Les enfants piétinent d'impatience.


Et la liste des "oiseaux qui ont joué un rôle dans la vie".
- Perruches et canaris ont empoisonné mes matinées chez ma grand-mère.
- Mouettes égayaient les parties de plage qui m'ennuyaient

(Maintenant, à vous de jouer)

10 commentaires:

Fab-Fab a dit…

Et la cigogne, qui t'a déposé à D.-les-Toul alors??
Bon, sinon, c'est impressionnant ces gros sacs à mains sur pattes.
Petite question au passage : avez vous un zoom de compète sur votre appareil photo, ou bien est-ce que les bébêtes étaient vraiment aussi près de l'automobile familiale??

Enfin, dernière question mais pas la moindre, comment tu dis spatule rosée en anglais??

(Chouettes photos, as usual!)

Homéo a dit…

Alors là courir toute la journée après un oiseau voilà bien une chose qui me dépasse ....(je les aime pas les oiseaux, j'ai peur d'eux )
Mais chouettes photos ;)
Vous rentrez quand ? non parce que là ce ne sont plus des vacances, à l'échelle américaine vous avez pris un congé sabbatique là !

Ariana Lamento a dit…

photos magnifiques, elle assure, Madame!
Quand j'étais petite, nous avions des mandarins, et puis ma mère leur a donné à manger du Boursin, ils ont pas aimé, fini, les oiseaux.
Prochaine destination, Yibs? Alabama, maybe?

Mary a dit…

Superbe!!! Figure toi que n'ayant pas encore vu l'ombre d'un flamingo, nous avons au vu de vos photos decide de nous mettre en chasse!

Les Pitous a dit…

En voyant des alligators s'afficher sans prévenir dans la fenêtre de mon navigateur, je me suis renfrogné : "Et pourquoi pas des serpents?"

Suffisait de demander!

la Mère Castor a dit…

Les oiseaux c'est tous les jours, je ne m'en lasse pas qu'ils soient grands ou petits. Par contre l'alligator me fait froid dans le dos, même en photo.

Yibus a dit…

@ Fab-Fab : ça se dit spoonbill... Quant à la proximité, on est sur des passerelles en bois au dessus des marécages et de l'eau et voilà... L'objectif, c'est un 28-105mm..

@ Homéo : a y est, on est rentré (c'est vrai que 12 jours aussi denses, à l'échelle humaine de notre vie à DC, ça représente un bon mois).

@ ariana : je trouve aussi qu'elle a un excellent oeil, d'ailleurs récupéré par les enfants qui se sont amusés à faire des photos avec mon appareil... Bonnes également.
Ah, l'amie du sud, l'Alabama !! Sans doute en descendant en Louisiane, à l'hiver 2009. Et vous, vous montez quand à DC ??

@ Mary : excellente idée, la Floride est un magnifique endroit pour les créatures sauvages.

@ les Pitous : eh eh, je vais profiter du temps libre (eh oui, en vacances, en n'a jamais de temps à soi) pour aller flâner du côté de chez vous.

@ la mère castor : vous auriez vu le gros croco regardant négligemment les oiseaux à côté de lui... C'en était presque émouvant.

Yibus a dit…

@ Fab-Fab : ça se dit spoonbill... Quant à la proximité, on est sur des passerelles en bois au dessus des marécages et de l'eau et voilà... L'objectif, c'est un 28-105mm..

@ Homéo : a y est, on est rentré (c'est vrai que 12 jours aussi denses, à l'échelle humaine de notre vie à DC, ça représente un bon mois).

@ ariana : je trouve aussi qu'elle a un excellent oeil, d'ailleurs récupéré par les enfants qui se sont amusés à faire des photos avec mon appareil... Bonnes également.
Ah, l'amie du sud, l'Alabama !! Sans doute en descendant en Louisiane, à l'hiver 2009. Et vous, vous montez quand à DC ??

@ Mary : excellente idée, la Floride est un magnifique endroit pour les créatures sauvages.

@ les Pitous : eh eh, je vais profiter du temps libre (eh oui, en vacances, en n'a jamais de temps à soi) pour aller flâner du côté de chez vous.

@ la mère castor : vous auriez vu le gros croco regardant négligemment les oiseaux à côté de lui... C'en était presque émouvant.

Homéo a dit…

tellement ému de ton retour que tu bégaies ?

Bon retour dans la vraie vie ;)

plumevive a dit…

j'vais la jouer original en parlant des mouettes de Port La Nouvelle qui nous ont pourri le séjour... sinon, cet animal rose est pour le moins mystérieux...