vendredi 16 janvier 2009

Tenue de soirée


A
la veille de l'inauguration présidentielle américaine, une journaliste de ma connaissance a les plus grandes difficultés à trouver l'accessoire indispensable à sa robe de soirée pour couvrir trois bals -sur les dix- auxquels doit assister le futur président.

Pensez donc ! Elle va faire le pied de grue à l'extérieur pour savoir ce qui s'est dit, ce qui s'est passé à l'intérieur... Qui la main du président a-t-elle touché, sur qui son œil s'est-il posé ? Autant d'actes, de non-dits et de sous-entendus très "inside the beltway" (à l'intérieur du périphérique) comme on dit ici bas... Les à-côtés de la vie dont le tout Washington raffole.

Or, cette chère consœur risque bien la bronchite carabinée... A moins que... elle ne porte un manteau de fourrure. Car voyez-vous, c'est la dernière tendance de la Capitale de l'Empire, importée de Chicago, chez les noirs en particulier. Y compris les hommes. D'ici la fin de la semaine, nous verrons si cette mode s'impose sur les bords du Potomac.


En attendant, un dessin fait par le grand garçon cet après-midi, après avoir vu les Gremlins (ce qui n'a vraiment aucun rapport).



Et la chanson du dernier épisode de la deuxième saison de l'excellente série "The West Wing" (A la Maison Blanche)... On était toujours dans les années 80.


Sinon, j'ai réfléchi une bonne partie du week-end à cette phrase.

" La vraie violence est celle du cela-va-de-soi. Un tyran qui promulguerait des lois saugrenues serait à tout prendre moins violent qu'une masse qui se contenterait d'énoncer ce qui va de soi." Roland Barthes

(Maintenant, à vous de commenter)

15 commentaires:

Fab-Fab a dit…

Note pour 2009 : arriver à lire "La chambre claire" de Barthes, que je n'ai jamais fait l'effort d'attaquer pendant toutes mes années d'études en photo...

Et... prem's!

PS : la fourrure en manteaux, c'est trop naze!

La reine du chateau: a dit…

bisous. Je suis passee :-)

Marie a dit…

Je n'ai pas le temps de m'attarder, il faut que j'aille me faire crêper le chignon: avec ça et ma robe en peau de lapin je serai la plou belle pour aller gincher.
Et, au fait, c'est très "inside the beltway" mais il paraîtrait qu'un certain blogueur lorrain ait repris du service, mais chut, trop de pression pourrait lui faire traverser le Potomac.

Homéo a dit…

Tu reprends du service ouf !
bon commençons par le début du billet (ah mais toi on peut dire article vu que t'es un vrai journaliste ;) )
- le manteau en fourrure : ben je vois pas le mal s'il s'agit de fourrure d'élevage, c'est comme pour la viande de lapin(huumm un bon lapin grillé j'en rêve!), et la chair de saumon.
En plus ça tiens vraiment super chaud la fourrure naturelle.
-magnifique dessin du grand, beaucoup de créativité ce grand, pourrait-il me donner quelques cours ?
-le clip j'adore , merci :)
- la"phrase de ton WE" ben j'y réfléchis aussi et on en parle réellement mais y'a une conférence à l'université de Rouen début février sur "Bentham et l'utilitarisme juridique" peut être que ça peut t'intéresser !

Homéo a dit…

j'ai oublié le lien !!
http://www.theoriedudroit.net/notes/index.php/

Ariana Lamento a dit…

à tout te dire, la fourrure, ça me choque. Je n'en avais pas vu après 12 ans en Californie (pas possible!), jusqu'à vendredi dernier en allant faire des courses, et franchement, je ne savais pas que les gens en portaient encore; Je pense bien que ça doit être très chaud et que ça fait mieux sur une robe de soirée qu'une doudoune de chez Old Navy, mais quand même.

Moi aussi, je dois réfléchir à ta phrase, j'ai besoin de temps.

pyrrha-Na a dit…

alors moi, Roland Barthes, je n'en garde que ses réflexions sur l'image, ses différents messages et niveaux d'interprétation etc.
le reste, je le jette, cela va de soi.
et puis je ne vois pas en quoi un tyran qui dirait : "tout le monde doit mâcher un chewing-gum à la fraise le lundi" serait moins violent qu'une masse (moi) qui dirait : "je mâche des chewing-gums à la fraise si je veux, quand je veux et où je veux, cela va de soi".
j'vous en bouche un coin de stupidité là, non ?
bref.
donc bonne année Yibus !

et sinon, me suis achetée une veste en peau moi, c'est quasi pire que la fourrure, nan ? le pire est que je n'ai pas du tout l'habitude de porter des manteaux/vestes chaudes, et :
1. c'est vachement lourd ;
2. c'est vachement chaud ;
3. me demande si c'est pas de la peau de vache justement.
du coup, je ne la porte pas.

pyrrha-Na a dit…

non, en fait, c'est de la peau de porc.
et je vais manger du jambon demain.

pas de pitié pour les cochons.

Liv a dit…

Sans être vraiment une réponse à ta citation de R. Barthes, je te propose : "Quand les gens sont de mon avis, il me semble que je dois avoir tort." Une de mes favorites d'Oscar Wilde. Je leur trouve un point commun dans l'importance de la discussion, de la confrontation des arguments, et surtout du refus de considérer que la majorité a toujours raison.
Non, je suis pas contre la démocratie, mais je m'en méfie comme du reste. Comme on dit, c'est le "moins pire" des régimes politiques mais on est encore loin de la perfection... quel scoop, Liv !).

La reine du chateau: a dit…

@ Pyrrha-na: eclatee de rire avec tes commentaires! lol

nathinphoenix a dit…

L'accessoire indispensable est le talon haut... un coup de talon stiletto dans le pied d'un coucurrent et hop le scoop du sourire de Michele...

Non je suis sur les nerfs quelle sera la couleur de la robe de Segolene... Elle sera a l;inauguration.

Elle dort chez toi ou chez Dom et Anne ?
Bises et a demain ca va chauffer sur les blogs !

Yibus a dit…

@ Fab-Fab : à part "Vénus à la fourrure" de l'ami von Sacher-Masoch, je ne goûte point ce genre d'apparat !!!! (oh, blague, hein)

@ la reine du château : merci bien et oui, je suis d'accord avec toi (qu'est-ce qu'on fait en peau de Pyrrha-na au fait?)

@ Marie : non, dis-moi vite le nom de ce farfelu que j'aille lui balancer une quiche lorraine dans le nez façon entarteur...

@ Homéo : j'adore Bentham, grand footballeur devant l'éternel (et sa femme, une mordue de mode comme on n'en fait plus).

@ Ariana : moi aussi, je dois réfléchir à cette phrase un peu plus. On prend rv et on se fait une bouffe sur Barthes ?

@ Pyrrha-na : cochon qui s'en dédie (ce sera de l'art ou du cochon de lait).

@ Liv : mmh, j'aime bien le coup du contre-pied permanent de Wilde.

@ Nath : yes, on va voir ce qu'on va écrire ! Mais quelle indécence de venir faire une conférence de presse ici pour se féliciter de la victoire d'Obama.

Homéo a dit…

Après on dira que les footballeurs ne sont pas philosophes !

Sixtine a dit…

"Je ne voudrais pas être membre d'un club qui m'accepterait comme membre"

Groucho Marx

(c'est ma contribution à ton billet)

plumevive a dit…

Yibus... je reviens et je comprends rien à ton billet... c'est normal ?