mardi 13 janvier 2009

La goutte d'eau (2)


Personne
ne m'avait parlé des toits américains. De ces couches d'asphaltes, de shingles, de tous ces noms barbares... Alors que la tuile, c'est si joli. Et si solide. De la bonne terre cuite, faite maison, pas ces parterres noirâtres, ces pauvres pelures d'oignon qui nous protègent bien mal de la fureur divine.

Enfin, protègent... Donc, ça fuitait, lisiez-vous dans le dernier billet. Donc vous vous inquiétâtes, ce dont je vous remercie bien bas. Dans cette épreuve (mini, l'épreuve, mais tout de même, l'eau, c'est ma phobie), vos messages d'encouragements furent autant -sinon plus- utiles que les casseroles recueillant l'eau de là-haut.

Pour vous montrer des photos de la chose -sinon ce ne serait pas drôle-, on a d'abord eu ça... (en agrandissant la photo, vous verrez les gouttes s'amonceler, avant de chuter dans des casseroles rouges, en inox et même dans un fait-tout)


En montant dans le grenier, on a vu que le problème se situait plutôt là... (c'est beau le ciel, quand il ne nous crache pas dessus)


Et le zingueur local (faudra trouver un autre nom en Français pour "roofer" vu qu'il n'y a pas la moindre once de zinc ici) a vu ça... (à droite, c'est notre formidable voisine qui a aussi profité du coup de vent).


L'affaire fut réparée prestement, aux frais de notre chère proprio qui aurait bien voulu nous faire croire qu'il s'agissait de gouttières pas nettoyées (mince, la gouttière, j'avais oublié que ça existait dans les maisons, vite un nettoyeur, ouf, c'est fait, le gars a retiré de l'humus à pleines brassées, vérifier aussi ça l'année prochaine).


Je comprends mieux pourquoi le poing du fils d'un expatrié français, a fait un trou dans la cloison de la cuisine bien qu'il ne sache pas plus le kung-fu que vous et moi. Pas aussi gros que celui de la couche d'ozone. Mais quand même.



La chanson du jour : l'autre titre possible du billet...



Et la liste des " toits de l'histoire".
- Le toit du Monde (Everest et Adam part...)
- Le hussard sur le toit (Giono en mode provençale)
- Sous le plus grand chapiteau du monde (pas tout à fait un toit mais j'avais beaucoup aimé le film).

(Maintenant, à vous de jouer).

12 commentaires:

Fab-Fab a dit…

Hello back Yibus!

Bon, ben ton retour va en rassurer plus d'un! Content que l'affaire soit réparée, et que la vie à DC puisse continuer à aller de l'avant.

J'ai une réclamation! Bien qu'ayant agrandi toutes les photos, comme tu as dit de le faire, j'ai vu ni les casseroles en inox rouge, ni le fait-tout! Remboursez!!

Pour le zingueur, je propose "couvreur" comme synonyme.

C'est dans ta cuisine le trou dans le mur?

Ah, et... prem's!

Fab-Fab a dit…

Et au moins, cet épisode t'aura permis d'aller mettre ton nez au grenier et de vérifier, par la même occasion, qu'il ne renferme pas de monstre poilu et baveux... On n'est jamais trop prudent!

nathinphoenix a dit…

Ah oui la construction americaine ! Mon cheri - devenu par la force des choses le roi de la bricole - a adore faire des trous ici. au couteau il decoupe les murs et le plafond !

Mary Poppins et son ramoneur chantant chemchemcherie - mais c'etait il y a longtemps !

Glouglou !

Homéo a dit…

oufff, Nath ne t'avais pas kidnappé.
Quelle aventure !
Dans notre subdivision tous les toits ont été refaits au frais des assureurs suite à une catastrophe naturelle (je sais pas laquelle) et effectivement quand on voit comment en une journée les roofers pèlent, et remplacent les toits tu te dis que toutes ces grandes maisons ne sont qu'apparence !

Enfin l'essentiel est que tu sois sain et sauf ainsi que ta famille :)

Homéo a dit…

"une chatte sur un toit brulant" :)

Marie a dit…

Tu refais surface !
Tu es dégoutté ?
Ras la casserole ?
Plein les bottes ?
Quelle tuile !

Toit toit mon toit d'E.Medeiros, ça marche ?

Sinenobilitas a dit…

Moi je penche pour "Sans toit ni loi"...

So long

Ariana Lamento a dit…

ravie de voir que nous avons pu être d'une aide dans ton malheur.

J'aurais pas oublié mon portable sur ton toit, par hasard?

Signé: the fiddler on the roof.

La truffe a dit…

A toi de Joe Dassin?

Sinon : pourquoi y a t il indiqué "Top kitsch" sur la vidéo? C'est super dans le vent!!! Ou alors...
Sinon (garanti sans lien avec le billet), avez vous vu DC récemment? ces 100aines de sanisettes sur le National Mall donne un aspect un peu sur-réaliste...

Sixtine a dit…

Toi toi mon toi ?

la Mère Castor a dit…

Ca a déjà été dit, mais bien sûr, la merveilleuse danse des ramoneurs sur les toits de Londres, dans Mary Poppins.

Yibus a dit…

@ Fab-Fab : ouais, ça repart (pas forcément comme en 40, sorte de dépression post-bouquinum)... Merci de ton passage.

@ Nathinphoenix : ton chéri, c'est le Lenôtre de la maison américaine.

@ Homeo : merci et très beau film...

@ Marie : très drôle, comme dirait Raymond Quedeau... (Euh, c'est la vidéo, là, y'avait un jeu de mots visuel).

@ sinenobilitias : oui... faut que j'écrive (à se répéter dix fois). So long, yes sir.

@ Ariana : non, pas vu vu qu'on m'a pas laissé y aller... Mais il doit être dans le placard détrempé. Je vais voir.

@ La truffe : Oui, vu dans le journal ces magnifiques machines en plastique. Sur le mall, on dirait une installation contemporaine.

@ Sixtine : yes we can (remplacer le poisson par un canard, n'est-ce pas ?)

@ la mère castor : j'ai découvert le film il y a un mois avec les enfants. Cette scène est ébouriffante... (je ne sais pas pouruqoi mais elle me fait penser au petit ramoneur et au Roi et l'oiseau)