vendredi 19 décembre 2008

Reproche et gare désaffectée (avent 19)


Dix-neuvième jour
des questionnaires. 19, c'est aussi le numéro d'un département cher à mon coeur, un chiffre porte-malheur au Japon (Juku signifie "chagrins répétés") et le 19ème trou au golf... est le bar du club.


Ta vision des États-Unis a-t-elle changé - en bien ou en mal - depuis ton expatriation ? (Stéphanie)
Oui, elle a changé en bien. Je peux maintenant voir les Américains vivre au quotidien. Je comprends donc mieux leur manière de saisir les choses.

Que vous reproche-t-on ? (Bouillier-Calle)
Ma distraction.

Aimeriez-vous vivre dans une gare désaffectée ?(Eric Poindron)
Oui.


En 1985, Madonna chantait "Into the groove".


(Maintenant, à vous de jouer).

7 commentaires:

Homéo a dit…

t'es en retard ce soir, j'ai failli raté le vendredi !

donc tu joues vraiment au golf ;)

Questions :
1. même réponse que toi.
2. d'être trop bavarde (hé oui!)
3. non, il doit y faire froid, j'imagine plein de courant d'air.

Voilà Madonna merci :)
Sinon en 1985 Michel Jonasz chantait la boîte de jazz
http://fr.youtube.com/watch?v=ZQkkpDbvx5c&feature=related

Bon WE .......

Ariana Lamento a dit…

@Homeo: j'adooooooooooooore Michel Jonasz. Malheureusement, les 9/10eme de ses chansons me font pleurer...
Crotte, j'ai loupe le 18eme jour...
Bon, alors aujourd'hui, je reponds.

1. Avant de venir, j'étais jeune, j'avais peu d'a priori sur les américains. J'ai vécu sur les 3 cotes, (enfin Est, Ouest et Centre), et franchement, y'a pas une énorme différence. C'est tjs une autre planète, agreable a visiter.
2. mon gout de l'authentique.
3. oh oui, alors!

bon we, yibus, are you around for the holidays? bises.

Fab-Fab a dit…

Bah! Y'a gare et gare, mais globalement, me concernant, la réponse est oui!

j'aime bien traîner mes guêtres (façon de parler) dans les gares désaffectées de la petite ceinture parisienne, en essayant de m'imaginer ces ruines taguées à l'époque où elles accueillaient quotidiennement une foule de voyageurs. Il m'arrive d'ailleurs d'aller boire des coups dans l'une d'entre elle (quand je ne me fais pas refouler par le videur), à présent reconvertie en bar/salle de concert... La flèche d'Or, qu'elle s'appelle.

Sinon, j'aime bien aussi les petites garers désaffectées de province, parfois conservées alors que même les voies ferrées ont disparu... Ces constructions de la SNCF ont (quasiment) toutes le même modèle et sont reconnaissable à coup sûr. J'aime bien quand la plaque bleue indiquant le nom de la ville est encore en place, sur la façade...

Flo a dit…

Sympa, le clin d'oeil de Corine Lesnes a Potomac 1000 plaques.

Marie a dit…

Oups, j'ai raté des jours. J'ai été feignasse quoi... mais n'est-ce pas ce qu'on me reproche le plus souvent ?

Liv a dit…

Ahhhh, le 19, la Corrèze, mon pays... pour ceux qui ne connaissent pas le coin, c'est une grande étendue verte avec des vieilles montagnes, des rivières, des étangs, des vaches, des jolis patelins et plein de petits festivals locaux très sympas (fin du message publicitaire ;-p).

1. Non pas fondamentalement. Juste, je commence à regarder les décors des films américains autrement, parce qu'avant pour moi tout ça ressemblait vraiment à un autre monde, alors qu'aujourd'hui, je trouve que c'est vraiment pas si différent que ça (en tout cas je pense que DC pourrait facilement passer pour une capitale européenne)

2. Comme Homéo : ma bavarditude, et aussi mon côté bourrin parce que je réfléchis beaucoup... mais toujours après coup

3. Pourquoi pas ? j'aime bien rester dans les lieux de passage, y'a toujours de la vie, même quand c'est désert, parce qu'on y laisse des traces...

Yibus a dit…

@ Homeo : non, je ne joue pas au golf (quelques parties en Irlande dans une lointaine jeunesse...)

@ Ariana : on reste a Washington toutes les vacances (sauf le 20 et 21/12 ou nous sommes a Baltimore)

@ Fab-Fab : et prendre le train, quel bonheur (et voir ces plaques bleues)

@ Flo : j'en suis fort flatte.

@ Marie : non, pas de reproche, en totu ca pas sur ce blog (danke Corinne).

@ Liv : et tres peu d'industrie, ce qui en fait tout son prix...