dimanche 21 décembre 2008

Epitaphe et mot préféré (avent 21)


Vingt-et-unième jour
des questionnaires. Premier jour de l'hiver et premier jour du questionnaire de Bernard Pivot qui remplace l'étrange questionnaire d'Eric Poindron.


Depuis ton expatriation, te sens-tu plutôt français, européen ou américain ? (Stéphanie)
Français et surtout européen, sans doute parce que je sens des liens souterrains entre les pays de la vieille Europe dans leur rapport à la culture, à l'histoire et la mémoire (un passé commun).

Rédigez votre épitaphe. (Bouillier-Calle)
Il est aussi surpris d'être mort qu'il l'avait été de vivre.

Votre mot préféré ? (Pivot)
Tintinnabuler


En 1987, Johnny Clegg chantait "Asimbonanga".


(Maintenant, à vous de jouer).

8 commentaires:

ariana a dit…

Yibus!!! je te JURE (on ne jure jamais, Ariana!) que le mot tintinabuler est MON MOT PREFERE!!!

Bon, sinon je me sens tres francaise

je vais reflechoir a l'epitaphe.

J'ai hate de voir tes photos de Baltimore, j'aimerais y habiter. Well, really, anywhere but Alabama...
bises!

pyrrha-Na a dit…

ouais ben moi aussi j'aime beaucoup tintinnabuler d'abord.
(me souviens encore des clochettes des traîneaux qui tintinnabulaient dans la p'tite maison de la prairie, faudrait que je retrouve le passage tiens...)
et puis j'aime bien les mots comme ribambelle, et puis diantre. j'aimais bien saperlipopette aussi, moins maintenant.
j'en oublie.
d'toute façon, tous les mots sont beaux (et tous les mâles...).

pour l'épitaphe, je n'y ai pas encore pensé, mais j'verrais bien un truc plus ou moins plagié, style "ceci n'est pas ma tombe" ou "oups, tombée !" ou "creuse encore" "pierre qui tombe n'est pas tombale" etc.

ps : j'aimais bien la nature morte aux billes hier

Fab-Fab a dit…

Pas mal comme épitaphe!
Moi, j'y ai pas encore pensé, mais de toute façon, primo, j'ai encore vachement le temps, et secundo, je vais mourir disparu en mer dans le triangle des bermudes en tentant d'aller en percer le secret. Donc je n'aurai pas de sépulture. Ouf, un souci en moins! (ce qui, le cas échéant, peut constituer une épitaphe!)

Tintinabuler... mmh, je comprends pourquoi tu t'enntends si bien avec ta belle doche, vous avvez le même mot préféré!

Sinon, je plussoie Pyrrha-Na (décidémment!) tous les jurons "soutenus" qui font parler comme le Grand Schtroumpf, j'adôre! (Morbleu, fichtre, sacrebleu, tudieu, crénom, diantre... j'en passe et des moins bons).
Saperlipopette, ouais, c'est pas si top... c'est trop long, ça fait "m'as-tu vu"... Alors que les autres sont efficaces et discrets... à mon image! ;-)

Homéo a dit…

Baltimore???mais c'est ou donc cette ville ?

1. plutot europeenne mais je l'etais deja avant

2. epitaphe, pas le moment (pas non plus en epitaphe)

3. Baiser (tu peux le dire a tout le monde sans aucun sous entendu )

musique je fais l'impasse mais surement encore un truc super ;)

Kaay a dit…

- je me sens française mais il faudrait demander aux français s'ils me voient française aussi.
- pas d'épitaphe, mais l'incinération.
- mon mot du moment, c'est scintiller, Noël sans doute, mais j'aime bien aussi "dubitative".

En 87, Suzanne Vega chantait Luka. Et je fêtais mes 20 ans.

Yibus a dit…

@ Ariana : ouah, les jumeaux cosmiques (au moins...).
Je mets très bientôt les photos de Baltimore, une ville qu'on a adoré (on n'adore que dieu, yibus... oui, je sais).

@ Pyrrha-na : tous les mots sont beaux et ... les mâles sont mal ou les mâles sont balles ou les mâles sont ballots ou les malles sont belles ou les malles sont belles et rebelles ou les bulles sont mêlées... Et je suis tout emmêlé.

@ Fab-fab : ouais, à ton image... Sobre et de bon goût, tu me l'as ôté de la bouche... Ah bon, le même, tu es bien sûr. Merci de ne pas le répéter.

@ Homéo : ouais, offrir un baiser à Baltimore, voilà un Noël qui s'annonce bien (et Baltimore, c'est une belle ville et bien bizarre avec des quartiers qui sont très distincts voire différents et un aquarium très très beau avec des raies et des requins et des dauphins qu'on s'assoit devant la vitrine pour les regarder, qu'on en décolle pas).

@ Kaay : Luka m'a toujours laissé une drôle de goût dans les oreilles (un jour j'aimais, le lendemain, non et ainsi de suite...).

Liv a dit…

1. Je me sens à moitié européenne, à moitié hors de tout.

2. Sans doute que pour quelqu'un d'aussi affable que moi la meilleure épitaphe ce serait encore le silence...

3. mot préféré ? là-tout de suite-maintenant : buller

Les Pitous a dit…

Tintinnabuler, c'était le mot préféré de mon instit de CM2