jeudi 27 novembre 2008

Un monde de dindes


Journée morte aux États-Unis.
Et quand j'écris morte, c'est dire que tous les bâtiments, même les magasins sont fermés. Surtout les commerces à vrai dire. Et j'avoue, après un an passé ici, que ça fait bizarre d'avoir anticipé les courses.

Aujourd'hui, c'est Thanksgiving, la journée de grâce. Le moment américain familial par excellence. Celui où la journée se dirige vers un seul objectif ; le repas, la dinde, le maïs, de la sauce aux airelles, de la purée, de la tarte à la citrouille (ou aux patates douces). Voilà pour la tradition qui ne saurait se passer de la dinde.

Résultat, 50 millions de bestioles sont tuées chaque année. Moins une, la dinde graciée par le président. Cette année, la bête -qui s'appelle Pumpkin- va voyager en première classe vers le Disneyworld de Los Angeles pour participer au défilé de Thanksgiving. Et en cas de malheur, (qu'elle se fasse écraser sous les confettis...), la star d'un jour a une doublure : Pécan.

J'ai beau -souvent- chercher une explication à toute chose (Jean Renoir disait : "le problème avec les hommes, c'est que chacun a son point de vue").... Là, vraiment, j'ai du mal.

Quel est le symbole derrière cette grâce présidentielle ? Qu'est-ce que ça veut dire de gracier un animal avec tout ce rituel autour ? Début d'explication : volonté de montrer la puissance de l'Homme sur la nature (puissance qui, accessoirement, finit toujours par du divertissement).... Prouver encore et encore la profonde bonté de l'être américain...


La chanson du jour (avec des dessins de dinde dedans) : Autokratz chante "stay the same".



Et la liste des "étranges coutumes"
- Se précipiter pour les soldes (ou faire la queue pendant une nuit pour la sortie d'un jeu vidéo).
- Siffler les filles dans la rue (quand, militaire, on n'est pas sorti de la caserne depuis deux semaines).
- Hurler dans un stade de foot avec les autres (ça marche moins pour le volley ou le basket).
(maintenant, à vous de jouer).

18 commentaires:

Arty a dit…

Moi je trouve ça drôle le coup de la dinde ! Tu ne trouves pas ça plein d'humour américain ?

Les étranges coutumes... Mmmm j'vais réfléchir !
Je sais, j'apporte beaucoup en laissant ce commentaire.

Gilles Desforges a dit…

Pour la fête elle même, en venant me visiter, vous trouverez peut être une explication ... Pour la grâce ; c'est autre chose ...

Ah oui : c'est Gilles D. pour
Olivier SC de Blogue ou ne pas bloguer
(puisque vous n'avez pas l'option "nom/url" ;))

pyrrha-Na a dit…

pour le coup de la grâce, j'ai une explication : si les Américains les tuaient toutes, y en aurait plus l'année suivante ! haha.

et pour les coutumes étranges :

- les motards qui te disent merci en tendant la jambe. j'adore. je serre à droite juste pour ça (et je maudis ceux qui me dépassent sans me remercier).

- les applaudissements à la fin de certains cours dans mon ancienne école centenaire. le plus souvent à la fin des cours pourris. plus faux-cul, tu meurs ! (mais faut bien adoucir les profs qui saquent).

- les formules de politesse à la fin des lettres "officielles". veuillez agréer blablabla. moi j'ai toujours envie de mettre "joyeux noël, n'abusez pas des chocolats et bonne année !" ou "bon été et bronzez bien" ou encore "profitez bien du week-end, je vous appelle dés lundi" etc.

- prendre le nom du mari quand on se marie. moi, si ça m'arrive (de me marier), ben j'obligerais mon homme à prendre mon nom, gniark gniark. juste pour rétablir un peu l'équilibre. :)

dis, Yibus, juste comme ça : quand tu accoucheras, tu nous donneras le nom (de ton héros hein, fais pas semblant de ne pas avoir compris/entendu !)?

Ariana Lamento a dit…

mon rabbin nous a dit qu'en fait Thanksgiving c'est une fete juive mais qu'il fallait pas le dire aux chretiens.

chhhhh...

et pis tu sais pas le RAFFUT que faisaient nos fans lors de nos matches de volley ball!

gracier une dinde, non mais des fois. Moi qui croyais que plus rien ne m'etonnait dans ce pays...

COCO a dit…

Coutumes: applaidir quand un avion attérit ! je vois pas pourquoi on applaudit un type qui fait son boulot . . .
Pour la dinde : un ami américain dirait que c'est just commercial !
Bye bye

Liv a dit…

Hello ! Toute nouvelle washingtonienne (j'ai débarqué de France y'a pas 1 mois), je suis aussi récemment devenue bloggueuse (zeus! que ce mot est laid). J'ai découvert avec grand plaisir ton blog Potomac Micmac et je viens y puiser des infos quasi toutes les semaines depuis mon arrivée. Je me suis d'ailleurs permise de t'ajouter à mes liens et de citer ton article sur Thanksgiving. Non pas que je crois pouvoir t'amener beaucoup de trafic, car moi-même j'en ai peu, mais c'est déjà ça comme on dit.
Si t'as l'occasion de venir faire un tour par chez moi : http://liv-abroad.blogspot.com/
Bonne journée d'après-thanksgiving !

Fab-Fab a dit…

Moi j'aime pas les dindes!

J'ai deux questions : c'est lequel, des présidents, qui a gracié la dinde? Georges ou Barrack? Ben oui, c'est qu'on a du mal à s'y retrouver un peu nous autres en ce moment...
Nan, pasque, dens le premier cas, une dinde graciée par un dindon, c'est ma foi pas banal ça!

Deuxio, si j'ai bien suivi, la dinde graciée (Pumpkin) à une doublure (Pécan), au cas où Pumpkin se fasse smasher...

Mais si Pumpkin survit pour aller faire son défilé, là... qu'advient-il de Pecan? Elle y passe sur le billot, j'espère? Y'a quand même pas de raison qu'il y ait une imposteuse qui soit graciée également, non??

Ah, non, trois questions, en fait : est-ce que le dinde graciée ne l'est que jusqu'à la prochaine Thanksgiving, ou bien l'est-elle ad vitam afin de, peut-être, jouir d'une retraite dans une maison de retraite pour dindes graciées, sous le soleil de Floride??

Merci pour ces compléments d'informations!

Fab-Fab a dit…

Ah, j'avais zappé le comm' de Coco, mais je plussoie! je n'applaudis pas mon boulanger quand sa baguette est bonne! c'est justement pour cette raison que je vais chez lui et pas chez son concurrent! et pis de toute façon, les avions maintenant, avec toute l'électronique embarquée, ils sont capables d'atterrir en pilotage automatique (si si!). Ca n'arrive jamais parce que l'équipage est bien trop fier pour poser le zinc de la sorte, mais des fois, ils feraient mieux...

Homéo a dit…

Alors Yibus toujours pas la réponse pour le gavage du poulet ?
tu as encore qq heures pour y réfléchir , je te donnerai la réponse dans la journée...

Quant aux étranges coutumes ... dire bonjour et au revoir, merci et s'il te plait, écouter lorsque quelqu'un nous parle....

Yibus a dit…

@arty : merci d'être passé dire bonjour, en tout cas. Ce qui me gêne, c'est le côté voyage en première classe et Disneyworld... M'enfin, tant qu'on y est... Pourquoi pas ??

@Gilles Desforges : merci pour l'info Gilles et d'avoir pris la peine de venir...
Le coup de (la) grâce, ça reste un grand mystère. Doit y avoir de la psy collective, là-dessous.

@Pyrrha-na : ah oui, l'historie des motards, très drôle...
Sur ce, je déclare Pyrrha-na co-autrice délégué en chef des listes zinzins (ce qui devrait te valoir de l'argent si ce blog devient commercial un jour... Avec des bannières partout).

@Ariana : je ne savais même pas que c'était une fête chrétienne...
Heureux d'avoir contribué à te faire découvrir une bien belle tradition populaire !

@coco : le soulagement est à la hauteur de la peur... (dans ce cas-là, je prie toujours le dieu des avions, Albator...)

@Liv : merci bien et welcome. Comme tu auras remarqué, pour les infos factuelles, le mieux c'est un bon guide. Pour le reste du reste... eh bien, ça peut être ici.

@Fab-Fab : Georges, égorgée (théoriquement), on verra l'année prochaine.
je vous en prie ! A votre service (il devrait rester quelques lichettes de dinde début janvier).

@Homeo : ah merci bien, je n'en dors plus de ton histoire. j'ai consulté des dermatos sans avoir aucune réponse sensée. j'en suis rendu à regarder le basket et le foot américain 12h par jour pour décompresser.

Mais c'est que tu serais ASOCIALE ? (sale, beurk...).

Homéo a dit…

Yibus seuls les oiseaux migrateurs peuvent être gavés car naturellement ils se gavent avant de partir loin, voilà pourquoi tu ne pourras jamais gaver un poulet.

Homéo a dit…

oups j'ai oublié arrête le sport .... à la TV ça fait grossir!

pyrrha-Na a dit…

@ Yibus : nan mais tu crois que je vais me laisser prendre/acheter aussi facilement ?
?
?
ok, j'accepte. je suis co-autrice déléguée en chef des listes zinzins. merci.
si c'est pas de la promotion ça...

mais tu ne pourras éviter éternellement LA question. je hanterai les lieux jusqu'à ce que réponse j'obtienne, tu es prévenu..
houuuuu-houuuuuu.... :p

Yibus a dit…

@ Homeo : ouh, la la, le diable se loge dans le détail de la feuille de vol... (vive Nils Holgersonn).

@ Pyrrha-na : jeune fille, il te faudra alors être patiente... Très patiente...

la Mère Castor a dit…

Etrange coutume de fêter le jour de l'an.
Toujours pas compris.

Mary a dit…

Thanksgiving est une etrange coutume: feter un repas de paix avec des indiens qui vous ont sauves de la famine quand apres cela on les a massacres par millions!?! Non?? C'est malsain!

Yibus a dit…

@ la mère castor : d'ailleurs, pour oublier l'absurdité de cette coutume, chaque année, je me fais un devoir de boire !

@ Mary : bizarre, en effet. D'autant que la fête est quasiment plus importante que Noël.

Fab-Fab a dit…

Tiens, une étrange coutume visualisée hier soir à un concert : l'expression faciale grimaçante et néanmoins caractéristique que prennent (presque) tous les guitaristes électriques amateurs lorsqu'ils jouent dans les notes les plus aigues... Comme s'ils faisaient pleurer leur guitare et que ça leur faisait mal à eux en retour... C'est complètement débile, mais pourtant tellement universel ce truc....