mardi 4 novembre 2008

Les grandes dates de l'histoire américaine



1492

Un navigateur génois découvre l'Amérique.




1969
Un astronaute américain marche sur la lune.





2008
Un noir entre à la Maison blanche.



18 commentaires:

Paris 19 a dit…

On dit marron pas noir dixit mon p'tit dernier :):):)

la Mère Castor a dit…

Un grand jour en effet, à quand un indien président des USA ?

C'est Alice ! a dit…

C'est un truc de fou, quand même. C'est vraiment un jour mémorable ! Cà doit être la folie là-bas, c'est comment l'ambiance ?

plumevive a dit…

Je ne sais pas pourquoi j'ai un sourire jusqu'aux oreilles, les larmes aux yeux et un énorme soupir dans le coeur, mais ils sont là. C'est dingue... mais va-t-on le laisser faire ?

Homéo a dit…

ils m'agacent souvent mais ils ont un truc c'est qu'ils avancent vite sans se poser trop de questions sur le pourquoi du comment alors ils AVANCENT.

Arty a dit…

Et pourtant, un noir de plus à Washington (où la population afro-américaine est me semble-il majoritaire) ça devrait passer totalement inaperçu !!! :))

Yibus a dit…

@ paris 19 : idem dixit nos deux grands.

@ c'est Alice : hier soir, ambiance très très calme dans le quartier (Washington DC a voté à 95% pour Obama, ils devaient être devant leur télé)... Et sinon, énormément d'émotion, beaucoup d'espoir, une nouvelle ère qui commence...

Je suis vraiment privilégié d'avoir pu assister ici à cette élection, de bout en bout passionnante...

@ Plume vive : pareil que toi, j'étais scotché devant la télé de 4h30 à 2h30 du matin... Impossible de me détacher de ces images de gens qui attendent dans des files de 5-6h le temps d'aller voter, des jeunes, des vieux, des de toutes les couleurs et ce président qui fait un discours magnifique et très très serein...

@ homeo : tout est possible, "yes we can", ça paraît con mais c'est vraiment une grande grande force dans la vie d'une nation de se dire cela. Dire qu'il y a cinquante ans, Rosa Parks a eu le courage de s'asseoir à une place "réservée" à un blanc et qu'elle n'en a pas bougé...

Un joli texte dit : "Rosa Parks s'est assise pour que Martin Luther King puisse parler. Martin Luther King a marché pour que Barack Obama puisse courir. Barack Obama court pour que nos enfants puissent voler."

@ arty : ils vont devoir repeindre en noir la Maison blanche ! Un dessin montrait aussi un peintre repeindre en noir le visage de la Statue de la liberté. C'est dire si cette élection est un des moments historiques qui scandent la vie démocratique d'un pays.

Yibus a dit…

@ la mère Castor : bonne question... Malheureusement, nous connaissons tous les deux la réponse. Et les raisons de cette réponse négative.

Paris 19 a dit…

Avant il y avait la maison Phenix, maintenant il y a la baraque Obama

Ariana Lamento a dit…

oh ben moi j'ai les larmes qui coulent toutes seules. J'arrive pas à y croire.
ENFIN!!!!

HELENE J a dit…

Vue de loin et un peu deconnectée de l'actualité, je trouve cet evênement exceptionnel. J'imagine à peine le poids qui pese sur ses épaules. Car ni messie ni magicien, il ne va pas révolutionner les US ni le monde en un jour....Un grand message d'espoir tout de même.Une grand message envoyé par le peuple amerloc qui , LUI , est capable de faire le pari du changement.

Corinne a dit…

J'ai encore du mal a y croire, quel message d'espoir pour les minorites de ce pays.

J'ai note la musique tristoune lorsque le vieux hero, un genou a terre a declare sa defaite. je l'ai trouve presque sympathique... Etranges impressions de regarder ces supporters si blancs...

Quelle chance de vivre tout cela en direct et quelle fierte de vivre dans cette Amerique la !

Bon sinon dans la serie "and the winner is..." et bah c'est toi ! il faudra que tu me donnes une adresse pour t'envoyer la toile !
Les bises de felicitations officielles de l'organisatrice !

Yibus a dit…

@ paris 19 : reste à voir ce que ça va donner à partir de janvier (Rio, Rio janvier)...

@ ariana lamento : enfin, en effet...Même si je ne suis ici que depuis un an. J'imagine les tombereaux de patience que vous avez dû amasser, vous, les expatriés depuis belle lurette...

@ helenej : bien d'accord... Ce que je trouve génial, c'est qu'on peut dire à tout enfant... Regarde, il l'a fait, tu peux avoir espoir...

@ corinne : hi... Ma victoire, c'est celle du peuple de France parti aux États-Unis, de ce peuple qui refuse la loi du marché pour seul étalon, du marche ou crève... Ce tableau orné du slogan "Wall street m'a tuer" pourra, je l'espère, ramener quelque espoir dans le camp des petits...
(Merci à Omar Raddad et Mme Marshall, au fait).

Mary a dit…

Et voila, ils suffisait d'y croire tres tres fort non?

Yibus a dit…

@ mary : tu as raison, et on va ajouter qu'il suffisait -peut-être aussi- de pas mal d'autres trucs...

Flo a dit…

Obama president, c'est historique, c'est formidable, c'est reconfortant, et quand j'y pense tres fort, j'ai la gorge qui se serre. Surtout quand je regarde mes enfants. C'est vraiment une bonne chose.

nathinphoenix a dit…

Magnifique texte Homeo...

Oui, c'est bon de vivre l'histoire... mais va-t-on le laisser faire ????

Yibus a dit…

@ Flo : j'étais aussi très ému... Et hier soir, en zappant, je tombe sur BET (la chaîne consacrée aux noirs) qui fait émission spéciale sur émission spéciale... Et les gens interrogés insistaient sur trois points qui semblent essentiels pour la communauté noire américaine.

Obama a insisté dans un discours à Chicago sur le rôle des pères, souvent absents (ils représentent une famille unie, lui, Michelle et les filles, c'est un "role model").

Deuxième point, sa femme, justement, est une intellectuelle, une femme forte... Et les femmes ont sont particulièrement fières.

Enfin, c'est l'intelligence au pouvoir, disent les noirs interrogés. "It's good to be smart"... Ils ne sont plus "obligés" de passer par le rap ou le sport pour réussir...

@ nathinphoenix : c'est une crainte que j'avais lors de la campagne et qu'on aura durant quatre ans (voire huit)... J'imagine que tu parlais d'un attentat.