vendredi 17 octobre 2008

Le Chinatown de Washington

Un Chinatown à Washington ? Vous rêvez...

Le bon ami, doté d'un sens de la formule aiguisé, faisait remarquer, lors de notre découverte du quartier, dimanche dernier : " les guides touristiques disent qu'il y a 500 Chinois habitant là. En fait, c'est beaucoup moins que le nombre de Français à Bethesda". Je n'aurais pas mieux dit. Car Bethesda, banlieue chic de Washington (maisons et jardin, mais pas de trottoir) est l'endroit le plus peuplé en francophones de la région. C'est là où se trouve le lycée français, d'ailleurs.

Pour revenir à nos Chinois, leur quartier, situé en plein centre-ville, à deux minutes de voiture du mall, l'endroit n'est pas peuplé. On le traverserait sans y faire attention, simplement surpris par cette grande arche.



Elle compterait 200 dragons sculptés et elle serait la plus grande au monde d'une seule travée (19 mètres).


Mais une arche ne fait pas un quartier, aussi belle soit-elle. De fait, juste à côté, on découvre cette sorte de pagode surplombant des magasins.


On remarque que la maréchaussée s'adapte aux lieux.


Et c'est tout. En dehors d'une dizaine de restaurant, rien de marquant. Pas d'odeur de durian pourri, caractéristique des magasins de fruits et légumes chinois, peu de monde dans les rues, pas de vie, quoi...

Alors, on a fait le tour du quartier... Tiens, une autre arche, plus récente, celle-ci...


Et des images...



... qui me rappellent ce pavé représentant un serpent, à côté de l'arche.


En marchant, deux tours surgissent des maisons...


Je me rapproche.... C'est une église baptiste. Aux États-Unis, on n'est jamais bien loin d'une église (comme la France et ses bistrots).


A deux cent mètres de là, une bibliothèque construite par Mies Van der Rohe, dans le style Bauhaus (mouvement d'architecture des années 1920, originaire d'Allemagne).



Et à un bloc de là, en se rapprochant du mall de Washington, l'immeuble du FBI. Imposant, l'immeuble, surprotégé, perd tout de même des pierres sur son sommet et nécessite des filets de protection.



Et dans ce quartier du centre-ville rempli de trous d'air et de constructions carrées, deux rencontres. Des silhouettes. De l'élégance.



Demain, nous partons pour cinq jours vers les feuillages d'automne sur fond de montagnes. Bref, on va dans les Great smoky mountains... C'est dans au Sud, en bas des Appalaches, à sept heures de voiture de DC.

En attendant les prochains carnets de voyage, la chanson du jour : les Crusaders chantent "street life".



Et la liste des " cinq sens chinois immédiats"
- le délice du riz cantonnais
- le toucher des baguettes
- la perspective sur l'armée en terre cuite
- l'odeur du durian pourri à Belleville
- les chansons des restaurants chinois en France
(maintenant, à vous de jouer)

10 commentaires:

Corinne a dit…

Un bon bol de soupe au tamarin dans le 13 eme... bon c'est peut etre plutot vietnamien.
Bon week end anyway !

Les Pitous a dit…

Il y a au moins un endroit au monde où les francophones vivent dans les quartiers chics...
Il me semble qu'en terme d'église, la France ne se défend pas mal. Bien sûr, elles sont vides, mais c'est comme ça que je les préfère!

plumevive a dit…

Crusaders, ça fait bien longtemps ! Quel doux son...

Ayant habité Paris pendant lontemps, pour mois, les chinois, c'est aussi quelques personnages masculins dans le métro qui se retirent quelques poils de barbe directement avec les doigts (véridique, et pas vu qu'une fois), les sacs de riz parfumé de 10 kg, les déjeuners dominicaux chez ma mère, les derniers temps... la cuisine que j'aime partager avec mon chéri aujourd'hui, autour de ce contact si particulier qu'offrent les baguettes en effet...

Pppfff, avec ce morceau musical, je suis plus à San Francisco dans les 70's qu'en Chine cher ami...

Yibus a dit…

@ corinne : jamais goûté... Remarque, une amie se demandait s'il y avait des nems dans le restau, et j'ignorais que c'était aussi vietnamien...

@ les pitous : vides, c'est bien (les églises, pas les bières) et romanes encore mieux !!

@ Plumevive : j'ai également vécu ce genre d'expérience dans le métro... Qaunt aux Crusaders, je vénère absolument les années 70's, musicalement parlant... Je vais faire un billet là-dessus bientôt...

Ariana Lamento a dit…

moi, j'aime bien Tikki Tikki tembo no so rambo ikananouna kanerontombo

l'histoire est jolie.

C'est Alice ! a dit…

Moi j'adore aller manger chinois ! Même que des fois, j'essaie de cuisiner chinois, mais le resto chinois, avec l'ambiance, çà reste une très grande expérience !

COCO a dit…

Waouh ! un quartier chinois , sans chinese ! c'est vraiment la crise !
On va chez Mr Chang au moins 2 fois par mois , c'est trop bon .

Flo a dit…

Un chicken moo-shoo, parce que c'est bon et ca sonne bien (rigolo), et la sagesse du fortune cookie, bien sur.

Yibus a dit…

@ ariana : tu parles d'une version des îles Mauri ???


@ c'est Alice : ah, l'ambiance du chinois, souvenir indélébile de mes 8 ans, sans doute la première cuisine étrangère dégustée dans un restaurant (le Mandarin, qu'il s'appelait).

@ coco : le même Mr Chang que je connais de Belleville (à moins que ce soit Lyon) ?

@ Flo : figure-toi que ce dimanche-là, nous avons fini notre balade par un restau chinois et que j'y ai mangé mon premier fortune cookie...

Aurélie a dit…

Yibus, il y a vraiment une communaute chinoise tres importante a DC mais le "Chinatown" du centre est devenu trop cher, ce qui a cause un exode vers le Maryland... A Rockville en particulier il y a plein de restos et de magasins chinois, coreens et japonnais, c'est la que vont tous les asiatiques que je connais. Par contre, tous ces endroits sont dissemines dans les Malls le long de Rockville Pike (entre autres), ca ne fait pas particulierement sympa ni typique...