jeudi 21 août 2008

Pot-pourri du vendredi

Deux, c'est une collection qui démarre. Voici donc le deuxième pot-pourri, après celui du vendredi saint...

Avec en number 1 de l'anticipation, j'ai nommé la citrouille d'Halloween. L'année dernière, on avait eu droit aux rayons des magasins passant du jour au lendemain du "back to school" à "Halloween" vers fin août. Cette année, un voisin s'est surpassé.
(Vous remarquerez que c'est un rebelle, ses plantes ne sont pas tondues à l'équerre).



En number 2 du "grand n'importe quoi", la décoration de rentrée d'Anthropologie nous met les bouquins dans tous les sens. Ça m'a quand même fait un drôle de truc dans les entrailles quand j'ai vu ça.



Et puis sinon, la bonne idée du mois, c'est "la family restroom", jamais vue aux USA jusqu'ici. (Et pourtant, la puce a dû écumer une bonne 200ne de toilettes publiques...).

Je vous résume le problème : monsieur est seul avec sa puce. Il la laisse aller comme une grande dans les toilettes... femmes. Et se plante devant, tel le cerbère moyen. Cinq minutes plus tard une dame, nous dirons âgée, le tance car il a laissé fifille toute seule (elle s'en est très bien sortie, je vous rassure). J'ai dû me taire... Vous imaginez ??? Ne rien dire plutôt que de m'embrouiller en bon anglais sur l'impossibilité de l'accompagner.

Eh bien désormais, tout ira bien. Merci les "family restrooms" (Dieu tout puissant et miséricordieux, faites qu'elles existent au-delà du parc d'État des chutes du Potomac).


Sur ce sujet sensible, voici extirpés quelques clichés assez débiles (dont l'humour demeure cependant bon enfant) et qui ont le mérite inestimable de me faire sourire. D'accord, le week-end se profile et on a eu de la visite from Paris... Vous pardonnerez donc le relâchement intempestif de ce blog.



Et pour me faire pardonner (bis), un internaute a eu la bonne idée de tirer des discours d'Obama les paroles de l'inoubliable tube de Rick Asley, "Never gonna give you up"...


Bon, pour la chanson du jour, Louis Armstrong chante "Hello Dolly".



Et la liste des "odeurs favorites des affaires de rentrée scolaire"
- le cuir du cartable (propre seulement la veille de la rentrée)
- le plastique des protège-cahiers (le vert étant le plus puissant)
- l'odeur de l'effaceur à encre (à spirales bleues et blanches)
- l'odeur de la craie sur le tableau (ne parlons pas de son bruit, je vous prie..)
(maintenant, à vous de jouer)

15 commentaires:

C'est Alice ! a dit…

Le truc avec Obama, çà tue ! Belle trouvaille !

Les odeurs de rentrée, c'est la colle qui sent la pâte d'amande (droguée va !), la craie aussi (le bruit ne me dérange pas !), l'encre du stylo plume ... tout çà !
L'effaceur ok mais beurk !

larkeo a dit…

l'odeur d'amande de la colle blanche dans son petit pot en plastique et sa minuscule pelle. L'odeur de la trousse pleine de crayon & stylos

Arty a dit…

La colle forte que l'on sniffait comme des malades !!!

Bon pour les marques de bronzages t'as le droit de fouiller dans tes archives ou alors utiliser la photo de quelqu'un d'autre que toi (ça c'est pour illustrer "Never gonna give you up" Comment ça ça n'a aucun rapport ? :))

Fab-Fab a dit…

Didonc c'est fou ces bouquins!
A première vue, avant d'agrandir l'image, j'avais cru à des parasols repliés et entassés, vus dans l'axe de leur mât, histoire de bien illustrer la côté back to school... Comment ça j'ai une imagination débordante?

Et enfin, petite question sociologique : ils préconnisent quoi, les puritains américains, en l'absence de family restroom dans ton cas, s'ils te font les gros yeux après que tu as laissé la petite aller seule aux toilettes?
J'imagine que rentrer avec elle dans les toilettes dames, c'est la moins envisageable des alternatives, alors? elle avec toi dans les toilettes hommes et leur hygiène doutuse???
Du coup, je peine à comprendre que les family restrooms ne soient pas plus développées...

allez, bon courage!

plumevive a dit…

J'aime bien l'odeur des classes le tout premier jour et plus que l'odeur, c'est le soir où je me mets à marquer toutes les affaires de mon fils, que j'aime par dessus tout... une autre odeur d'enfance relative à la rentrée ? Celles de mes chaussures neuves...

Quant aux toilettes, je suis la maman avec 3 gars, donc je n'y ai pas droit... en revanche, mon grand en quête d'indépendance se voit regarder avec bienveillance par ses pairs masculins...

plumevive a dit…

Je n'y ai pas droit... aux regards, je voulais dire !

Ashley a dit…

Comme Larkeo, l'odeur de la colle cléopâtre (qu'on peut retrouver en buvant quand on est plus grands, un verre de Marsala. D'où l'expression chez les Abbott à l'apéro "je te sers un verre de colle?")

nathinphoenix a dit…

oui l'odeur de la colle et celle de l'alcool a 90 de l'infirmerie... j'y passais du temps !

mais elle a quel age ta fille ? parce que mes garcons ils vont tout seul et le plus jeune a 7 ans !!!!!
Que pouvais tu faire d'autre ?
et alors c'est ce qui me fait hurler, les gens qui s'occupent de ce qui ne les regarde pas... arghhh je ne m'y ferai jamais !

nathinphoenix a dit…

Je viens de regarder la video d'Obama, ben il balance bien le garcon, on sent qu'il se retiens et qu'il ferait beaucoup plus s'il se lachait...

Il est largement plus sexy que Mc cain en tout cas !!!!!!
Je crois que je vais envoyer la video a mes copines !!!!!!

HELENE J a dit…

"Top cool Obama"
Toutes ces odeurs sont là au creux de mon nez (que j'ai fort grand comme cleopatre)!
L'odeur de la rentrée dans l'air tout simplement!

Cat a dit…

L'odeur de l'effaceur a spirale bleue et blanche que je me passais sur les doigts quand je fumais des mentols avec mes copines en cachette pour pas que mes parents ne sentent pas l'odeur de cigarette (ouh, la vilaine fille)...l'odeur de la rentrée c'est aussi l'odeur de vin de la cave coopérative de mon village qui se trouvait a coté de mon école (et non je ne buvais pas en cachette en primaire hein!!!)

Flo a dit…

L'odeur des crayons gras me rappelle toujours la maternelle et donc les toutes premieres rentrees. Autrement, la colle Cleopatre, et l'effaceur a spirale bleue et blanche, pour moi aussi, et la colle Uhu liquide avec laquelle on faisait des boulettes.

ariana a dit…

pisser dans un violon, soit, mais dans un saxophone!!!
Oui, j'avais déjà remarqué les toilettes politiquement correctes...
Odeurs de rentrée: le protège cahier, le cartable... je m'achète toutes les rentrées des fournitures, avec un énorme plaisir de gamine, et je réorganise mon bureau avec délice...

La reine du chateau: a dit…

ahhh ben lui au moins il sait dancer... pas comme le W... qui ne sait pas dancer... pas parler... pas gouverner... pas.... j'arrete la liste est trop longue!! comment ca c'etait pas ca la liste du jour?!!? hihihi

Yibus a dit…

@ c'est alice : on aurait pu faire ça en France, avec un certain président sur... mettons "début de soirée". (bon, pour le voir danser, c'est pas gagné).

@ Larkeo : marrant comme cette colle blanche a marqué les esprits. Je préférais la Rubafix transparente qu'on sentait en faisant des boulettes.

@ Arty : je vais me mettre en quête de dos dénudés et marqués.

@ fab-Fab : je ne sais pas comment ils font, je vois rarement un parent seul avec un ou des enfants... La difficulté c'est quand tu as un garçon et une fille, genre mon cas...

@ plume vive : c'est vrai, j'aime bien aussi le premier soir avec les histories (ou les silences) et recouvrir les livres...

@ Ashley : donc "vivre à la colle", c'est vivre sur un grand pied (de nez, ouarf, ouarf) comme Cléopâtre ??

@ Nathinphoenix : c'est aussi un des trucs qui me gênent le plus ici, la surveillance (gentille, hein...) de tout el monde par tout le monde... Et les leçons de morale dispensées à tout bout de champ.

@ helenej : ouaip, il a un bon rythme...

@ cat : ah le coup du vin à côté de l'école, pas mal du tout... Ca marque une enfance.

@ Flo : ah, les crayons gras, on en a une tonne récupérée dans les restaurants où les enfants colorient des feuilles...

@ Ariana : pisser dans un saxophone... Apparemment, l'expression aurait été inventée depuis le cher sieur Clinton...

@ La reine du château : nan, pas la liste mais comme je te connais, tu fais comme tu veux... C'est ton "birthday week"...