mardi 17 juin 2008

Propriété privée

L'aventure s'est produite deux fois en vacances en Nouvelle-Angleterre. Sur la carte, nous repérons des plages magnifiques, des endroits superbes au bord de la mer, à voir selon le guide.

Et lorsque nous parvenons sur les lieux, nous faisons face à une litanie de maisons, devant la mer, empêchant l'accès aux fameux endroits devenus "plages privées".


Autre endroit, même punition. Derrière le moulin de la photo, un joli bras de mer qui file dans la terre. Curieux, nous descendons sur une plage ; sur celle-ci, au milieu des galets et du sable fin, un panneau nous demande gentiment : "please keep off". D'accord, nous resterons dix minutes à regarder le soleil se coucher. Zut alors...


Et regardez ce lac ; on a dû faire un détour de dix minutes en voiture après avoir aimablement demandé à la gardienne d'un camping (vide) si on pouvait descendre prendre une photo. "Forbidden" alors qu'il n'y avait pas l'ombre d'un tigre du Bengale.


Ça m'énerve, finalement, cette propriété privée à outrance ; ce doit être mon côté "français = service public" qui, après un an d'États-Unis, se cabre encore.


Dernier exemple
pas plus tard que hier matin. Une amie de passage chez nous repartait ce soir pour Savannah. Elle veut photocopier onze pages de mon Guide bleu. Horreur, malheur, au Kinko's FedEx, l'employé le lui a interdit sous prétexte qu'on ne photocopie pas de livre.

Elle avait beau argumenter qu'il lui appartenait, l'autre lui a dégainé "la propriété intellectuelle". N'importe quoi, on est allé dans un autre centre du même nom, aucun problème. Ah oui, un autre truc qui m'énerve ici : les règles varient selon la personne qui les dit.


Regardez ce qu'il arrive à ce pôvre lapin qui passe le panneau maudit : c'est "death bunny" et la langue utilisée est à peu près de mon niveau...



La chanson du jour : Dominique Dalcan chante "le danseur de java"


Et la liste des "lieux privés à visiter d'urgence"
- les maisons (en cirque intégral, of course)
- les cuisines des restaurants (le bruit et la fureur)
- les vestiaires des sportifs (pour entendre ce qui se dit, hein !)
(maintenant, à vous de jouer)

13 commentaires:

ariana a dit…

tu voulais dire les douches des sportifs?
Les salles de surveillance des casinos, les caves du Vatican, les greniers du Louvre, le cerveau de Yibus...

Yibus a dit…

@ ariana : nan, nan, j'ai bien dit les vestiaires... Pour avoir fait un peu de sport, je trouve super intéressant les réflexions d'après-match sur les gens qui les font et voilà...
... Salles de surveillances des grands magasins, j'ai fait, c'est passionnant.

La reine du chateau: a dit…

@ ariana: oui va pour le cerveau de Yibus! hihihi

moi je dis: les salles de bains des gens... le sac des filles... les placards a chaussures... ouais ca me parait bien! bisous yibus!

la Mère Castor a dit…

les loges d'un grand théâtre, avant, après.

Yibus a dit…

@ la Reine et ariana : ça va pas, non, le cerveau ? Déjà moi que je m'y pers... Un vrai trou noir...

@ la mère castor : jolie idée le théâtre. Il doit régner une ambiance très spéciale...

Fab-Fab a dit…

Les caves et les greniers des maisons louées par les parents pendant les vacances d'été de l'enfance; la maison d'à côté, qui semble abandonnée (mais on en est pas sûr) et dont la porte arrière ferme mal... On se tourne des films en ayant peur d'y croiser une très vielle dame (un peu sorcière) qu'on n'a jamais vue mais dont des copains nous ont parlé... à moins que ça ne soit son fantôme...
A visiter d'urgence, avant de grandir (quoique, les vues sur la maison d'à côté, même quand on est grand et père de famille, ça excite la curiosité... hein Yibus!), ou en tous cas, avant qu'elle ne soit louée à une famille avec de gamins en bas âge qui viendraient inconsciemment faire s'écrouler un mythe.... (des enfant dans un maison hantée, ben oui, ça n'a pas de bon sens!)

Mary a dit…

Si on se place du point de vue francais (et non americain), un refrigerateur, c'est sense etre prive non? Alors oui, le refrigerateur des autres, tres instructif!

nathinphoenix a dit…

Le bureau de sarko pour savoir s'il croit VRAIMENT a tout ce qu'il dit ou fait...

Yibus a dit…

@ fb-fab : pour sûr, mon bon, !a n'aurait aucun sens, la baraque d'Amytiville résonnant de la douce musique des Barbabapapa...

@ mary : ah yes, absolument, tiens, y'a un jeu qui court sur le web, montrr l'intérieur de son frigo... Et bien, certains ont refusé, trouvant ça beaucoup trop perso...

@ NathinPhoenix : ou un de ses six cerveaux très irriguées, histoire de s'y noyer... (dring, fait le réveil...ah, c'était un cauchemar)

HELENE J a dit…

Les loges d'avant (oui surtout avant) ballets , avec les tutus, les danseurs et danseuses qui s'échauffent, les loges d'étienne daho forcément (et pas que ses loges en fait...!),bref les loges d'avant spectacle ! et d'après!
et les délibérations de jury juste apres les oraux forcément aussi!

Yibus a dit…

@helenej : et aussi l'igloo d'Etienne Daho ! Quant aux oraux de jury, c'est une des seuls endroits où je n'aimerais pas me glisser incognito. Le nombre de bassesses et de crasses qui s'y disent doit approcher de l'infini (et ma misanthropie y gagnerait encore).

pyrrha-Na a dit…

coucou!
moi je voudrais visiter tout ce qui n'est pas visitable... lalala...
voilà!

ou sinon je peux faire plus long.. :
je voudrais voir les sous-sols des hôpitaux, avec les systèmes d'envoi de sang, résultats d'analyse etc.. (sur les rails et tout ça..)
et puis aussi comme Ariana, les réserves du Louvre et de tous les musées..
et la salle de bains de G.Clooney.
et les ateliers de fabrication de tout et n'importe quoi.
j'ai déjà vu tout le tri du courrier, la distribution etc. j'ai adoré. idem pour l'impression de journaux.
et en attendant de visiter en réel, je zieute zone interdite (j'dis ça, mais c'est un mensonge, je ne sais même pas si ça passe encore haha..)

larkeo a dit…

*La tour de contrôle de Roissy
*les réserves du DRASM à Marseille (au moins deux millions d'amphores...)
*La salle de contrôle pendant un départ de la fusée Ariane
*la cabine de pilotage d'un TGV qui roule à 300 kmh
ce sera tout pour cette fois