mercredi 14 mai 2008

L'instant zen

Mon amour des trucs débiles a encore frappé.

Après l'achat de statuettes phosphorescentes de la vierge Marie vers 10 ans (quand j'aspirais à la sainteté), d'un couteau de survie genre Rambo à 14 ans (au cas où je devrais m'enfuir dans la profonde forêt corrézienne) et l'acquisition de l'intégrale de Henry Miller (entre 18 et 24 ans, quand je voulais encore faire de la littérature)... Je verse maintenant dans le zen.

Mais le zen de poche, hein, pas la totale avec l'esprit vide. Je précise. Ce n'est pas de la même eau.
En fait, je me suis toujours penché sur la méditation sans y plonger tout à fait. Pas assez de temps, trop énervé sans doute. Ca ne collait simplement pas. Même si j'aimais bien, en courant dans un parc les dimanches matins, regarder les mouvements au ralenti du taï-chi.

Et puis, j'ai découvert le tir-à-l'arc. J'en parlerai plus tard, c'est une expérience très particulière... Arrivé aux USA, je cherche où je peux tirer. Mazette, la grande majorité ne vise que les animaux, en pleine nature. Là, je me dis : "non, ce n'est pas possible, je ne veux pas revenir sur ma fixette Rambo".
En outre, comme je n'aime que les hamburgers déjà préparés... Bref, je renonce.

Alors, je me rabats sur la version sablonneuse, le jardin japonais quoi. Pendant les dernières vacances, je récupère un bon litre de sable fin (blanc et marbré de granit), que je verse dans un plat. Je le place sur mon bureau, y ajoute deux, trois pierres pour faire bonne mesure. Et il ne se passe rien. Sitôt que je regarde, j'ai envie de dessiner... Trois jours après, je jette le tout à la poubelle.

Et hier,
au supermarché, je tombe en arrêt devant le kit de méditation.


C'est tout à fait ce qu'il me faut. Le mini-plateau en plastique carré de 7 cm de côté comprend : un mini-carillon, un mini porte-encens, un mini tas de sable. Pour 10 dollars (taxes comprises), c'est mon moment zen (dixit les magazines féminins).

Quand je sèche sur les saintes écritures, je fais sonner le carillon. Plus de tentation de dessiner, mon gros doigt écraserait tout. C'est frais, ça ne mange pas de pain. La méditation sans peine, tout ce qu'il me faut.

La semaine prochaine, c'est sûr, j'achète le kit de plage avec transat, parasol et les tongs...

Ca n'a aucun rapport mais feue la distinguée équipe de Palace fait mentir en images le sombre adage : "là où il y a du zen, il n'y a pas de plaisir". Pour regarder en famille, c'est vous qui voyez. Ça s'appelle "la partouze".



La chanson du jour : les Ramones chantent "I don't want to grow up". Vivifiant.



Et la liste des "paysages zen"
- le jardin japonais du musée Albert Kahn (à côté de Paris)
- toutes les abbayes et les cloîtres romans (coup de cœur pour Moissac)
- un chemin qui fait un coude pour se perdre dans la forêt
- une route américaine à perte de vue (impatient de découvrir celles de l'Ouest)
- les lacs de montagne et les jambes des femmes
(maintenant à vous de jouer)

18 commentaires:

Catherine a dit…

Nous n'avons absolument pas les mêmes goûts musicaux, mais pour les cloîtres, si ! J'adore les cloîtres, celui de Moissac en effet est superbe. Et celui du Mont Saint-Michel, mais celui-là se mérite !
Vous me faites rire avec vos trucs de méditation ! On a besoin de rien, un petit coussin, on s'assoit par terre et on laisse le regard "tomber" devant soi. Bon, les cours, ce sera pour un autre jour...

Sinon, mon paysage zen, ce serait quand la neige est tombée et que personne encore n'y a laissé de trace.
Ou un grand lac, au coucher du soleil avec le cri des huards.
Ou une terrasse à Venise.

Yibus a dit…

@ catherine ; pas les mêmes goûts ? Tant mieux, sinon on s'autocongratule...
Figurez-vous qu'il y a une reproduction d'un cloître du sud de la France dans le musée des Beaux-Arts de Philadelphie. Dans son jus, j'allais dire... Avec trompe-l'oeil pour le ciel et mauvais parpaings pour les piliers...

Pour la méditation, je dois être encore trop jeune.
(avec les saintes écritures, en ce moment, si je laisse tomber le regard devant moi, je tombe tout court...)

Didier Goux a dit…

Au lieu de discutailler avec l'Irremplaçable, vous feriez mieux de bosser !

La reine du chateau: a dit…

mon paysage zen... sans hesitation: mon plafond!

pour la meditation... le kit...hihihi j'ai trop rigole!

Yibus a dit…

@ didier : si fait senor, demain, vous recevez le colis (piégé à coup sûr)...
Quant à Catherine, sa conversation est des plus agréables (nan mais)

@ la Reine : mes plafonds, ils sont blanc sale (comment je fais alors)
à vrai dire, j'ai écrit ce billet en pensant à toi et aux méditations

La reine du chateau: a dit…

Meme avec blanc-sale ca fonctionne hein!

si j'avais su que mediter c etait aussi simple que d acheter le kit... je ne me serais pas collee sur mon coussin pendant des annees dis donc! hihihi

oui ton billet m'a fait sourire :-)

la Mère Castor a dit…

Zen la surface impassible de l'eau.
Merci pour Palace, quel régal.

Llyn a dit…

Ahaha! Tu peux concilier zen et tir à l'arc si tu trouves un club de kyudo près de chez toi. Je ne sais pas si ça se fait beaucoup aux États-unis.

http://www.buddhachannel.tv/portail/local/cache-vignettes/L174xH334/kyudo-oriou.JPG-2da32.jpg

Mon paysage zen? la vue que j'ai sur la campagne depuis l'escalier du grenier : des champs à perte de vue. Une mer verte qui repose le coeur et l'âme.

Comme la Reine, le kit de méditation m'a faite sourire ;-)

Llyn a dit…

Faut rajouter ça au lien de mon commentaire, c'était trop long (magie de la technologie lol).
ttes/L174xH334/kyudo-oriou.JPG-2da32.jpg

Ashley a dit…

Pour les routes de l'Ouest j'ai testé, et tu médites pas, tu pries pour que ça tourne juste un peu avant de mourir d'ennui. Mais ça vaut le coup à l'arrivée...

Arty a dit…

Contempler les nymphéas de Monet, à l'orangerie des Tuileries, assure un véritable instant zen.

enjoy

Sinon, nous avons les même goûts musicaux !!! (j'avais utilisé le même morceau dans un ancien billet :)

Yibus a dit…

@ la mère Castor : c'est un grand moment de finesse...
Quant à l'eau, oui (mais bien aussi avec quelques remous)

@ Llyn : oui, j'ai vu qu'il y avait une dizaine de séances pour environ 200 euros...
A partir de septembre, peut-être...

@ Ashley : avec de la musique, ça devrai pouvoir passer, en tout cas, j'ai hâte (Jan Garbarek, Rites)

@ arty : je m'y précipite quand je reviens en juillet pour une semaine parisiennne

Ariana Lamento a dit…

tu regardes "your moment of zen", du Daily Show avec Jon Stewart? C'est très drôle, et tout à fait ton style.

Ca fait 2 jours que je réfléchis à mes instants zen, et j'en ai beaucoup, alors, je te donne le top (pour moi, chacun ses fantasmes, bien sûr): c'est d'écouter un orchestre s'accorder. Ca arrive à la justesse, et anticipe le grand moment du début de la musique. très orgasmique pour moi.

Mary a dit…

Zenitude supreme, le panorama vu d'un sommet, rejoint a pied (en voiture c'est pas pareil) ou qu'il soit, partout dans le monde. Reconfort merveilleux apres l'effort!

Catherine a dit…

Yibus, nous habitons à côté de Giverny ! Vous aurez les nymphéas (les vrais, ceux qui poussent dans l'eau), la maison de Monet, son jardin, ses fleurs, ses tableaux (pas ceux de l'Orangerie, il est vrai) l'apéro et le repas au calme sur notre terrasse à l'ombre du tilleul. Au lieu des hordes de Japonais .... à vous de choisir.

Yibus a dit…

@ ariana : en effet, chacun ses fantasmes. Le tien est plutôt très intéressant. (orgasmique comme commentaire ; ahah)

@ mary : hum hum, tu me fais penser qu'après un bon moment de sport (dans le temps, la course à pied), je ressentais ça...

@ catherine : nous avions visité avec madame mon épouse le magnifique Giverny. Me revient en mémoire la chambre de Monet avec sa triple exposition et la cuisine jaune.
Merci pour l'invitation ; à vrai dire, je ne sais pas de quoi sera faite notre semaine parisienne.

HELENE J a dit…

le canal du midi et ses rigoles bien sûr, le lac de saint ferréol le matin dans la brume ...bon jarrête là j'ai l'impression de faire office du tourisme!

C'est Alice ! a dit…

J'arrive un peu après la bataille (l'effet zen a du se dissiper et tu es de nouveau tout stressé, héhé !), mais tu m'as fait trop rire avec ton kit de méditation acheté au supermarché ... c'est trop mignon !