lundi 19 mai 2008

gazon maudit

Le voisinage. C'est le revers de la médaille. On est heureux d'habiter une maison, on est malheureux d'avoir des voisins. Oh, je caricature.

Nos voisins ont une grande qualité ; leur silence. Une vieille dame si timide qu'elle évite nos heures de sortie pour prendre sa voiture, des étudiants qui festoient le week-end et courent le reste de la semaine.

Et un couple dans la maison mitoyenne avec lesquels on commençait à échanger quelques idées vaguement personnelles. Jusqu'à ce qu'ils déménagent à New-York. Ils n'ont pas d'enfants, c'était mieux pour eux. Je trouve aussi. Vivre à NY avec une tribu vous rend ennemi du genre humain.

Bref, après un mois de passage d'ouvriers pour nettoyage-peinturlurage-rafistolage-édification d'une nouvelle cuisine (les Américains font cela avant chaque location), la maison est de nouveau occupée. Une voisine formidable.

Déjà, la première invitation donna lieu à libations. Quelques jours après l'excellente soirée, nous nous exclamâmes devant des amis installés depuis 3 ans à côté (une demi-heure en voiture) :
- Dîtes donc, nous avons vidé quatre bouteilles à quatre l'autre soir avec la voisine et un ami.
- C'est rare pour des Américains, répondirent-ils en chœur.
- Justement, ajouta madame en riant, ce ne sont pas des Américains mais des Français.
- Ah, je me disais justement... (fin du dialogue)

Bref, une semaine après avoir débarqué, notre ex-parisienne, devant s'équiper de meubles et tout et tout, n'avait pas vu le temps passer. Et encore moins l'herbe pousser autour de sa modeste demeure. Ses voisins de l'autre côté de la rue lui firent la remarque... Genre : "j'ai l'impression que votre gazon est un peu haut... Vous savez, ici, c'est la coutume de couper le gazon fréquemment..."

C'est qu'ici l'herbe est sacrée. Il faut la couper régulièrement sous peine de gros yeux de l'entourage immédiat voire plus... Le Washington Post racontait samedi comment parler à son voisin (ils ne citent que le cas de deux hommes) d'un problème commun (mur, gazon, enfants, femme...). Ne jamais accuser l'autre mais plutôt dire "j'ai l'impression que, je ressens"... Bref, les 10 conseils à suivre à la mode américaine.

Il est important de résoudre ces problèmes de voisinage avant d'en arriver au tribunal car il en va de la valeur de votre maison à la revente... Et comme en ce moment, les prix sont en chute de 40% par rapport à l'an passé, mieux vaut faire preuve de diplomatie.

Certaines copropriétés ont d'ailleurs réglé le problème avant même qu'il ne se pose. Elles fixent dans leur règlement la hauteur réglementaire de l'herbe : 1,3 pouce dans un exemple vrai de vrai, soit 4 centimètres. A peu près. Mais je devrais plutôt calculer au millimètre, sinon je sens que des têtes vont tomber.

A moins que... Un coup de baguette magique et regardez ce que devient la tondeuse du voisin.



Allez, la prochaine fois,
je vous parle d'autres questions de voisinage avec des bêbêtes bien sympathiques : les serpents.

La chanson du jour : Kool Shen feature Toy : "United we stand"


Et la liste des "herbes bien aimées"
- les herbes de Provence (sur viande sur barbecue)
- les feuilles de choux (avec lard et farce interne)
- la salade de pissenlits (lardons et oeufs)
- les herbiers automnaux
- le Salers à l'herbe (fromage du centre de l'hexagone)
(maintenant, à vous de jouer)

23 commentaires:

Didier Goux a dit…

La hauteur réglementaire de l'herbe : j'adore !!!

(Pensez à en parler où vous savez : c'est typiquement le genre de détail qui fait vrai et qui amuse le lecteur.)

Llyn a dit…

Ca rigole pas par chez toi, dis donc! J'imagine bien les gens à quatre pattes en train de mesurer leur gazon *rires*
(ah, Kool Shen! un des rares rappeurs que j'aime bien :-) )

Les Pitous a dit…

Je suis heureux que notre jardin clos de murs soit derrière la maison. Pas de voisins qui ânonnent : "j'ai le sentiment que..."

Llyn a dit…

Nouveau passage de Llyn tête en l'air : à ajouter à ta liste d'herbe, la salicorne! Pour donner un goût iodé à tous ses plats :-)

la Mère Castor a dit…

le thym en fleurs, la sarriette, le romarin, le lavandin, toutes les herbes des garrigues qui piquent et sentent bon.
C'est Desperate housewifes ton quartier.

Catherine a dit…

Le basilic et la coriandre !
Heureusement, pas de hauteur d'herbe réglementaire chez nous ! Je laisse une partie de mon jardin en friche pour les petits animaux !
Je suppose que c'est comme au Québec, pas de clôtures non plus ?

Paris 19 a dit…

étonnant personne n'a encore pensé à l'herbe qui fait rire...

Yibus a dit…

@ Didier : oh que oui, je me suis ramassé le nez dans le gazon quand j'ai entendu cela.
Of course, cela sera écrit -et d'autres encore-)

@ llyn : non, ça rigole pas mais c'est toujours dit sourire aux lèvres et très poliment.
Bien d'accord avec toi sur Kool Shen... Difficile pour moi de trouver du rap qui me plaît. Tu aurais d'autres noms please ?

@ les pitous : remarquez, ça m'apprendra la politesse et la diplomatie. Toujours ça de gagné dans l'histoire.

@ llyn : la salicorne, c'est bien cette herbe obtenue à partir d'une décoction de corne pas très propre de licorne
... n'empêche que j'adore ce nom. SA-LI- COR-NE.

@ la mère Castor : "ah, les herbes, zerbes, zerbes, les herbes sentent bon..." chantait il y a quelques mois avec les gamins dans la voiture cette grande poétesse d'Anne Sylvestre.

@ catherine : hum, hum, de plus en plus de clôtures, ma chère... Au choix, fence ou "long fence" (comme si on n'avait pas remarqué, c'est écrit dessus)... Et bien blanches, les clôtures...
Et vous avez vu quoi comme petits animaux dans votre jardin ?

@ paris19 : ah, j'avais pensé à toi en écrivant la liste. Et comme toi, je m'étonnassais que personne n'y eut pensé avant... Rrooh, ces gens, pas trop dévergondés... (même en pensée ?) A propos, welcome back...

Corinne a dit…

Pour ma part, les plus belles herbes sont les mauvaises, c'est peut etre ce qu'il manque a ton quartier (comme au mien d'ailleurs, loin de moi l'idee de te jetter la caillasse...).

Catherine a dit…

Beaucoup d'oiseaux (qui mangent les limaces, donc jamais besoin de produits chimiques) des mulots, musaraignes et surtout un HÉRISSON !

Yibus a dit…

@ corinne : en tout cas, je n'ose même plus les regarder amicalement, les mauvaises herbes, de peur de me faire incendier (rrhho, non, je jette juste un coup d'oeil dessus en susurrant, "bon courage, tenez bon")

@ catherine : il faut que j'arrive à prendre un photo un oiseau qui te/vous ravirait (je ne me souviens plus). Il est d'un rouge... Magistral.
Quant au hérisson, c'est tout simplement magnifique... Et quel bruit ça fait la nuit, ce genre de bestiole... Un héros des temps modernes, le hérisson, moi je dis.

Kaay a dit…

Le cumin, sur le poisson, le poulet, la vinaigrette, encore et toujours.

Quant au gazon, tes voisins seraient fous de voir le mien: sous les tropiques, juste après la saison des pluies. Il ressemble à une mini-jungle, et ce n'est pas une image.
Il semble que mon gazon soit....ou plutôt...bref, les 4 cms règlementaires n'y sont certainement pas.

Et la hauteur des arbres est aussi règlementée..??

Sandrine a dit…

Et s'il y a des pissenlits, tu te fais mal voir aussi....c'est pour ca qu'on est partis du Maryland et qu'on est venus vivre a Miami...ici, c'est l'anarchie!

Godnat a dit…

La menthe, et ça prolifère tellement que ça envahit le jardin des voisins...

Nono a dit…

Un billet savoureux, très cher Yibus. Comme toujours allais-je dire, dans une envolée lyrique que seule l'heure tardive peut sans doute excuser (ça et un Faites entrer l'accusé sur Simone Weber: une merveille. Nancéienne de surcroît!!!)

J'ai particulièrement apprécié le passage sur la hauteur du gazon américain, et toute la sagesse diplomatique qui s'y attache. Ce qui, au passage, permet de m'éclairer d'un jour nouveau quelques-uns des événements récents.
-"Saddam, pardonnez-moi de m'excuser, mais j'ai l'impression, vraiment, sans vous offenser, que je vais être dans l'obligation de sévir."
-"Tiens donc, et que me vaut l'honneur?"
-"Votre gazon, Monsieur. Votre gazon est haut de 1,4 pouce, soit 0,1 pouce de plus (en cumul annuel mobile, origine fabricants... oups, pardon, déformation professionnelle...), 0,1 pouce de plus, disais-je, que la réglementation en vigueur. J'envoie mes GI's sur le champ."

Yibus a dit…

@ kaay : je l'ignore pour les arbres mais je vais me renseigner (vrai de vrai)...
Tu connais l'exemple des condominiums (ensemble d'appartements) où tu dois avoir au moins 80% de moquette ??

@ sandrine : vive l'anarchie floridienne alors... Et libérons la nature...

@ godnat : et le thé, tu y as pensé au thé ? Et le taboulé aussi ? Sinon, je ne vois pas quoi faire d'autre de la menthe... (si, en parfumer tes flèches)

@ nono : ah mon bon, te revoilà alors que deux de tes chers et tendres amis (qui furent miens) ne se manifestent point.
Bref, là n'est pas le propos... Quoique. Je vais peut-être lancer une guerre préventive contre le gazon du stade Vélodromme qui a osé privé Nancy de sa première participation en ligue des champions.

Godnat a dit…

Les salades de fruits ! et faire des feuilles de menthe givrées, c'est fou... ce que c'est bon.
Bon c'est pas le tout, faut que j'aille me coucher, demain dure journée, faut que je passe la tondeuse.

Catherine a dit…

Le merle d'Amérique ? Ressemble à un énorme rouge-gorge.
Le carouge ? Noir avec des épaulettes rouges vif
Le pic-bois à tête rouge ? Je ne me souviens pas de son vrai nom !
Ou alors, s'il est tout rouge avec une petite crête punk sur la tête, c'est un cardinal.
Mais il y en a d'autres que je n'ai jamais vu ...

Flo a dit…

Oh, la, la... le gazon... t'imagines, en Floride, le calvaire? Notre pelouse est bien triste, pas parce qu'elle est trop haute, mais trop clairsemee. On n'a pas trop envie d'arroser tous les jours... L'eau, ca se conserve, quand meme! Quelle idee de vouloir une pelouse anglaise quand on habite ici? Heureusement, pas trop de reglement dans notre quartier (enfin, il ne faudrait pas qu'on se laisse trop aller quand meme...) Programme minimum, donc.

Yibus a dit…

@ catherine : oui, c'est le cardinal... Il est d'une beauté et d'une timidité (remarquez, vous auriez entendu mon hurlement pour prévenir toute la famille de sa présence...)

@ Flo : c'est sûr, dans ma prochaine réincarnation en Américain, je choisis la Floride (ou New-York mais en célibataire ou couple, MAIS sans enfants)

HELENE J a dit…

Alors pas de post aujourd'hui cher yibus ? Je m'impatiente moi!
Tiens un lien, je l'adore celle là
http://www.youtube.com/watch?v=86vY8N6nR8M, Pauline croze, baiser d'adieu et , Nina: http://www.youtube.com/watch?v=NqxZqvz_mKA de OUrs

Fab-Fab a dit…

Géniale la flying tondeuse!! J'en veux une! Ah ben mince, c'est vrai, j'ai point de jardin....
Bon, sinon, côté monde végétal, je propose l'herbe de bison.... avec, autour, une sorte de bouteille... de vodka ! :-D

Yibus a dit…

@ helene : tu peux t'impatienter, je raconte le tout ce lundi... Ah la, la, c'est ravioli

@ Fab-Fab : ah, ah, l'herbe de bison, excellentissime... N'empêche que ça permet peut-être de voir autre chose que des tondeuses voler.