lundi 7 avril 2008

Nos voisins, les hommes

Le billet d'aujourd'hui était déjà écrit (dans ma tête). J'allais parler des trottoirs du Maryland... Non, non, ne fuyez pas, c'est très intéressant. Vous y aurez droit demain.


AJOUT, MARDI 23:07 : après-demain, finalement.


Parce que, hier soir, nous avons eu une apparition.
Il fait nuit. Nous rentrons d'un magasin moderne, enfants et vêtements d'été fraîchement acquis dans la voiture, et roulons dans le Rock Creek Park, une grande étendue boisée qui traverse Washington du nord au sud. Et quand je dis rouler, c'est le cas, sur une bonne deux voies, pas le chemin vicinal.

Arrêt au feu rouge. Quand soudain, le grand s'écrie : "Regardez, une biche"... Et tous de tourner la tête à droite. Sur le grand talus, à quatre mètres de la voiture, quatre biches paissaient paisiblement. Sans se soucier de rien.

C'était d'un beau. Et le feu est passé au vert.

Ces biches m'ont rappelé quand la marraine de la puce est venue en décembre dernier. On était allé voir les chutes du Potomac quand on a aperçu une biche dans la forêt (photo d'en haut).

On a franchement l'impression, que dans notre quartier, les animaux tolèrent notre présence.

Hormis l'écureuil qui se goinfre des graines destinées aux oiseaux (et tous ses congénères), on a vu un raton-laveur, un opossum...

...Mais pas d'ours, pour l'instant. Il paraît que dans l'Ouest, ils se rapprochent très près des maisons. Et qu'ils adorent le dentifrice. Les histoires pullulent d'ours saccageant les voitures pour s'emparer de la nourriture à l'intérieur. Il faut enfermer les repas dans des cantinières en fer. Le combat est permanent.



La chanson du jour : le grand Robert Charlebois chante "je reviendrai à Montréal".



Et la liste des "voisins"
- Voisins-voisines (sitcom télé concon, ce me semble)
- Mon voisin Totoro (grand film animiste de Miyazaki)
- Rock Voisine (hockeyeur et chanteur à one shot, "Hélène")
- La femme d'à côté (un Truffaut ardent)
(maintenant, à vous de jouer)

22 commentaires:

Flo a dit…

La semaine derniere, en rentrant du terrain de jeux avec les enfants, nous avons vu passer un raton-laveur en plein midi, dans le parc, le long de l'etang. Je venais de faire des photos d'Annette sur son velo, alors j'ai vite repris l'appareil. J'allais prendre une super photo du-dit raton-laveur qui passait juste a cote des canards, quand j'ai entendu Annette s'ecrier "Look out!": la poussette, avec Thomas dedans, etait en train de se sauver toute seule. J'ai vite baisse l'appareil pour rattraper mon fils au passage... Pas de photo, mais bebe en un morceau - ouf!

La reine du chateau: a dit…

Mister Roger
le voisin-espion
les voisins de chambres d'hotel
les fourmis-voisines
les voisins d'hier
les voisins de la voisine
les voisins du dessus

ok je sors...

Ariana Lamento a dit…

Et bien la nouveauté pour moi en Alabama, ce sont les oiseaux de toutes tailles et de toutes couleurs. J'ai pris en photo l'autre jour un pivert qui s'attaquait à l'un des arbres, quel raffut!
On a déjà parlé chez Flo de ces horribles cafards immenses, mais surout, j'adore ces écureuils qui pour l'instant ne mangent pas mon basilique ni mes pensées.
C'est vrai qu'on envahit un peu leur planète.

Ashley a dit…

Les voisins d'à côté et les voisins du dessus qui commandent à mes heures de sommeil, c'est eux qui décident et pas moi (bande de c..s)
Et mon voisin d'en face, l'homme au slip kagourou (non ça compte pas, c'est pas des références? Ah bon...)

C'est Alice ! a dit…

Renan Luce, qui chante "J'ai toujours préféré, aux voisins les voisines" !!
C'est frais, c'est enjoué, çà met de bonne humeur, çà fait rire les oiseaux et danser les écureuils ...

Rodolphe a dit…

La biche 1, Charlton Heston 0.

Plume Vive a dit…

Pour le premier thème : ici, en Provence, nous rencontrons très souvent des écureils roux pendant nos promenades, ainsi que des oiseaux de proie dans l'attente...

Pour le second thème :

- Voisin, l'amour du chocolat ( http://www.chocolat-voisin.com/chocolats/index.html )

- la fête des voisins ( http://fr.wikipedia.org/wiki/F%C3%AAte_des_voisins )

- Julien Courbet qui anime une émission affligeante sur les problèmes de voisinage

Fab-Fab a dit…

Moi aussi je retournerai à Montréal! J'ai trop envie, ça me gratte! Tes contes de la faune (semi) sauvage me rappellent mes quelques aventures canadiennes où effectivement, on se dit qu'ils sont chez eux, tous ces animaux qui nous tolèrent. Même jusque dans les centres villes. Je me souviens d'avoir assisté à une bagarre de ratons-laveurs au pieds de la CN Tower à Toronto. Lors d'un voyage en bus (interstate), j'ai eu l'occasion de doubler un moose qui n'avançait pas... mais qui en avait manifestement conscience car il tenait bien sa droite, cheminant sur la route, presque impreturbable. Enfin, c'était amusant de se ballader dans les grandes avenues d'Ottawa et de voir tous ces fonctionnaires pressés, sortir de leur ministère et autres building pour attraper leur bus, sans plus faire attention aux colonies d'écureuils baguenaudant dans les plates-bandes, à quelques mètres d'eux... Enfin, bon, pour l'instant, je vais rester avec les lapins qui colonisent les taillis sous mes fenêtres, en "Seine et Morne"....

Sixtine a dit…

Ah ah ah Rodolphe ! :-)

Sinon "Mon voisin le tueur" non ?

Et mes voisins, qui mettent la TV à fond et hurlent dans le téléphone (ce sont des VIEUX)

Lilly a dit…

je propose "girls next door"... Ok je sors... mais quand meme autant de jolies filles chez un vieux con... quel gachis dit le Chef...

Yibus a dit…

@ Flo : tu m'as bien fait rire avec l'épopée de la poussette Potemkine

(ça m'est arrivé avec une ancienne voiture, qui est bien rentrée dans une autre)

@ la reine : non, non, reste, c'est très intéressant.
A bientôt sur le blog, quasi-voisine (quand on y pense, Louisiane-DC, c'est une toute petite trotte)

@ ariana : c'est marrant, je ne me lasse pas de voir des écureuils (on en découvre une dizaine par jour).

(surtout que petit garçon crie en les appelant : "hé, coco, coco..")

@ ashley : quelle couleur le slip kangourou (sinon, c'est pas compté comme voisin)

(il y a des règles à suivre ici, mademoiselle) (:-))

@ Rodolphe :
Charlton Heston ? Celui qui chantait : "biche, ô ma bîche, lorsque je souligne, au canon noir tes jolis yeux..." ?

@ la plume vive : ah Julien Courbet (ne le répète pas... C'est la principale raison pour laquelle j'ai quitté la France...)
(sauf qu'ici, il y a pire)

@ Fab-Fab : vivement les vacances en Lorraine, il y a des tonnes d'animaux pas domestiques
(et des champignons)

@ Sixtine : oui, bien d'accord, l'humour de Rodolphe est fin et rare comme un vieux Banyuls.

Comprends pas à propos des voisins. COMMENT ? ILS METTENT FORT LA TELE ? QUOI ?

(ça marche mieux à l'oral, mais j'adore cette blague)

Yibus a dit…

@ Lilly : vieux con, vieux con, Hugh Hefner (si c'est de lui dont tu parles), a quand même créé Playboy, qui a révélé Maryline au vaste monde... (A une époque, sans Internet)
Le film "girl next door" est bien, aussi...

Mary a dit…

En Floride aussi les animaux sont nos voisins.
Tres apprecies: ibis, pelicans, ecureuils.
Toleres: lezards (petits et gros, gris et verts fluo), araignees
Redoutes voire detestes: Alligators (c'est vrai), serpents gris, rouges, longs ou courts (dans mon garage!).
Brrrrrr, j'aime pas du tout!

Yibus a dit…

@ mary : attends, tu as vu des serpents dans ton garage (c'est ma phobie)... Et comment vous faîtes pour les évacuer ? Ils sont venimeux ?
Ouuaaagh, moi qui avais prévu de venir en Floride l'hiver prochain...

Flo a dit…

Comme Mary, nous avons 2 serpents dans notre jardin: ils sont noirs et lisses, comme des chambres a air de velo. Je ne crois pas qu'ils sont venimeux, mais je n'ai pas l'intention de les apprivoiser.

rayray a dit…

Lé trop long à télécharger ton bloug yibus...

LEs ours aiment le dentifrice ? À cause de la menthe ? Bizarre ça

T'as mis une chanson de mon Robert ! Ouia mais fayot hein (tétard, téteux), tu as écrit LE GRAND juste pour me faire plaisir. J'aime beaucoup cette chanson nostalgique, je l'ai entendu justement à la radio cette semaine. Faut partir de chez soi parfois pour apprécier not ville quand on revient au bercail ! Ouais, Charlebois il l'a écrite en revenant de Paris cette chanson...

ET pis je veux te faire découvrir (si tu connais déjà tu le dis) Plume Latraverse. Un grand... 6 pieds !

http://www.youtube.com/watch?v=DVNH6_b8rPA&feature=related

La ballade des caisses de 24.

24 bières cheap par caisses (Labbatt, Molson, les gars boivent ça mais c'est pas buvab !)

Si tu comprends rien des paroles, bien gogolise le titre hein ! Fastoche.

totoro oui j'adore. Mais Roch Voisine... je te le laisse ! Kétaine.
Mes voisins à moi : des maniaques qui coupent le gazon au ciseau et le reste. Je ne leur parle pas. Eux non plus passe que mon gazon est mal coupé...hihi
Byyyyyyyye

Mary a dit…

Selon les informations que j'ai recueillies, les serpents tres longs, tres gris (et tres bruyants) qui habitent nos jardins Floridiens, sont moyennement venimeux. Disons qu'ils mordraient mais qu'il y aurait pire (notez l'emploi du conditionnel). Celui qui s'etait invite dans mon garage a et boute hors de la (pas par moi, j'ai une frousse pas possible) a coups de balais! Resultats: plusieurs victimes (3 manches a balai).

Yibus a dit…

@ Rayray : vais aller voir... PAs fayot, j'aime beaucoup Robert Charlebois (mieux que Fabienne Thibault).

@ Mary : rétrospectivement, frousse bleue. Merci de l'info. Je vais peut-être réserver la Floride, finalement.

C'est Alice ! a dit…

Haaaaan, à moi tu m'as pas réponduuuuu !!!! Suis méga triste, j'vais l'dire à Julien Courbet !

Moi aussi j'entends mon voisin téléphoner, surtout si en plus je colle l'oreille au mur pour écouter (ce que je ne fais bien sûr jamais !)

Ashley a dit…

Blanc le slop, taille très haute, avec option poche aux fesses

Llyn a dit…

Y'a que des chats par ici, dans la cour du Pigeonnier, dans la bibliothèque universitaire, dans la cour d'un des lycées que je collecte... c'est moins exotique que les ours ou les serpents ^^

Chez mon papa, par contre, je me souviens très bien du rat gondin planqué derrière le tas de bois, sous le préau , des crapauds pas beaux près des écuries, quand j'allais nourrir les chevaux, et du héron perché près du saule pleureur, un matin de printemps.
Je préfèrerais des écureuils ^^

(pas de référence aux voisins, je veux plus les voir ni les entendre, sauf le joli chevelu du premier étage ^^)

Yibus a dit…

@ c'est alice : oh, excuse-moi pour la non réponse.
Réjouis-toi, d'un autre côté, tu es la première non-réponse de la trépidante existence américaine du blog (t'es pas réjouie là, non ?? non, bon...)

(sinon, les voisins... Qu'est-ce qu'ils racontent ou qu'ils font ? J'adore écouter aux murs, toujours des histoires passionnantes...)

@ Ashley ; tout comme j'aime, sexy attitude !

@ Llyn : je ne sais pas pourquoi, il y a toujours un jolie chevelu au premier étage des immeubles (ou sa version féminine rousse à lunettes et yeux verts)