mercredi 23 avril 2008

Carnet du Maine

Deux jours entiers dans le Maine. J'avais entendu parler de Stephen King qui y avait sa maison, de Marguerite Yourcenar, visitée dans sa demeure par Bernard Pivot... C'est au nord, sauvage, froid souvent, de la brume, de la pluie. Et puis on y est. Il fait très beau, chaud par moments, et nous avons vu des restes de plaques de neige.

Difficile de décrire le paysage. Cela donne, vu de la voiture...

Beaucoup d'épineux, des marécages à foison, des criques, des côtes très découpées et l'Acadia park. Des millions de visiteurs durant l'été et aujourd'hui, allez, une cinquantaine de voitures sur la péninsule. Le calme, les odeurs de forêt, la brise de printemps...

Une journée extraordinaire qui nous faisait commenter -dans notre grande sagesse et du fin fond de notre expérience- que la maison de Mark Twain, la maison-musée d'Isabella ET la nature, tout ça c'est bien. Que la nature sans culture, on ne peut pas. Et vice-versa.

Bon, sur ces profondes pensées de 2h00 du matin et comme demain, on roule un bout à travers les montagnes pour rejoindre le Vermont, je vous la fais courte. On va organiser ça en tryptique ; les maisons, la pierre et l'eau.

Les maisons (et les phares, ça compte)









La pierre






L'eau (et les bateaux, ça compte aussi)






Et puis, durant notre tour de la péninsule,
madame indique que Marguerite Yourcenar est enterrée au cimetière de Somesville. C'est sur notre chemin. Pendant que les enfants dorment dans la voiture, nous partons à la recherche de sa pierre tombale. Une seule indication : c'est une pierre toute simple.

Au bout de vingt minutes de quête, je prends une photo de l'eau, me recule d'une dizaine de mètres, regarde autour par terre... Elle est là. A côté de la pierre de sa compagne, morte sept ans avant elle. Et à quelques mètres, coule toujours la rivière.




En arrivant au cimetière, le hasard du Ipod (dit "shuffle") jouait "Roads" de Portishead, bien plus que cela, mais qui fait quand même une excellente chanson du jour.


Et la liste "des choses que j'aime bien dans un cimetière"
- les cailloux multicolores près des tombes (à 8 ans)
- l'herbe entre les pierres tombales (cimetières anglais et américains)
- cyprès et arbres ombrageux
- les bancs en pierre pour s'asseoir et lire
- le silence
(maintenant, à vous de jouer)

7 commentaires:

la Mère Castor a dit…

J'aime ces images qui m'emmènent dans des lieux que je ne connais que par les livres.
Dans les cimetières, j'aime les vieilles tombes aux pierres usées, sans fleurs, où dorment des gens oubliés de tous et que je ne connais pas. Déchiffrer le nom, envoyer une pensée.
Aller voir les tombes des gens que je connais, envoyer une pensée.

La reine du chateau: a dit…

moi j'adore les cimetieres parce que y'a des vieux os partout... pour une "forensic archeologist" c'est le vrai bonheur... le paradis quoi... faut pas me laisser toute seule avec ma truelle dans un cimetiere!.... hihihi

dans les cimetieres j'aime:
Les os
le silence
lire les inscriptions
imaginer la vie des gens
me balader
ramasser tout ce qui est tombe
prendre des photos
et le Jesus aux bottes de cowboys dans une cimetiere au Texas (l'etait trop rigoulo lui!)

voila!

et merci encore pour les jolies photos que tu partages avec nous!

Mary a dit…

Les cimetieres avec vue, souvent situes sur un des meilleurs terrains du village.
Les petites mamies cahin-caha portant leurs brocs d'eau a travers les allees de cailloux.

tirui a dit…

les maisons non mais les pierres les phares ont des faux airs de Bretagne.

dans les petits cimetieres français de village, j'aime deviner les familles s'unissant dans la vie d'abord, par les mariages, puis dans la mort, calculer les durées de vie et deviner des drames des morts trop jeunes, constater les habituelles périodes où la Faucheuse a plus particulièrement oeuvré (les deux guerres mondiales)

Plume Vive a dit…

Pour moi, les cimetières sont un concentré de vies passées, un endroit où puiser des histoires à imaginer.

Le Maine, là, c'est la cerise sur le gâteau (pour moi), c'est mon premier voyage prévu, dès que j'en ai les moyens logistiques et financiers, renconter les paysages si bien décrits dans les oeuvres de l'un de mes romanciers préférés, King...

Yibus a dit…

@ tous : merci pour vos commentaires ; bien envie de rien dire de spécial aujourd'hui.
Juste le plaisir de vous lire, toujours renouvelé.

HELENE J a dit…

Tres belles photos, Portishead, jaimejaime et dans les cimetières, c'est le poids du temps et la paix qui y règne qui m'impressionnent, je ne peux guère dire que j'aime.
...Plus legerement yibus, écoute cocoon "on my way" sur youtube, c'est sympa!!