lundi 17 mars 2008

Question pour un blog


Là, tout de suite, j'étais en train de lire le blog de quelqu'un depuis le tout début.

Ça fait un bail que la personne a commencé ; des centaines de billets ont coulé sous les ponts.

Et je me pose une question bête (c'est le jour de la bêtise, profitons-en).


A PARTIR DE QUELLE DATE NE MET-ON PLUS DE COMMENTAIRE ? (les grosses lettres, c'est pour dire que c'est une question importante)

Et je me réponds dans ma tête :
1) la personne ne va pas lire le commentaire
2) Si la personne le lit (genre abonnée à Netvibes), elle va trouver ça bizarre.
3) Si ça se trouve, elle a pas envie, la personne, de se replonger dans un passé pas toujours super folichon.
4) Qu'est-ce qu'elle peut répondre, la personne, à un commentaire comme ça ?
5) Et puis, qu'est-ce que ça veut dire un comm' "retour vers le futur" ? Ça veut dire une envie de commencer une correspondance par mail ?
6) A partir de quand on ne commente plus ; 2 jours, 1 semaine... ?

Et vous, ça vous est déjà arrivé de commenter sur des anciens billets ? Je suis curieux de lire vos expériences...

PS : c'est curieux un blog, c'est un journal (la plupart du temps) des jours qui passent... A savourer au jour le jour, finalement. Un truc qui est joli et qui se fane. Ou bien le corail qui, quand on le sort de l'eau, n'a plus d'aussi belles couleurs. Ou bien autre chose...

PS1 : la statue de la photo, c'est un des lapins de Barry Flanagan ; elle s'appelle "Rabbit thinking" et elle est sur le mall, à quelques centaines de mètres du Capitole.

27 commentaires:

rayray a dit…

prempremprem...

Moi ça m'arrive très souvent de coller des comms sur de très anciens billets !

Cependant, j'ai un autre petit blog tellement "cheapette" (sur blogue.ca) qu'on ne peut pas visualiser les derniers coms... faut tout se taper les textes si on veut retrouver un com qui n'est pas collé sur un des tout derniers billets.

Mais ta 1ière question, je ne comprends pas trop. Tu demandes : à partir de quand on cesse de poster des billets ? Ce doit être quand on n'a plus rien à dire ou quand on n'a plus de lecteurs commentateurs ou quand on est mort !!!

Je suis d'accord avec toi, c'est comme un journal un blog. Au jour le jour. Ici maintenant. C'est comme ça qu'on devrait vivre. Ne pas regarder en arrière.... sauf sur le blog des autres hihi

Bon je vais m'occuper de mon blog à moi maintenant.

LA QUESTION EN LITIGE CÉ QUOI CE BLOG !!! TU SAIS POURTANT QUE LES FILLES SONT CURIEUSES
A+

La reine du chateau: a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
La reine du chateau: a dit…

moi je dis qu'on ne poste plus de billets quand on n'a plus envie de rien dire... plus envie de partager... on peut ecrire tant qu'on en a envie... meme si les autres, les gens, ne veulent plus lire...
Pour les commentaires... on peut en coller partout ou on veut... dans le passe ou le present... mais il y a de grandes chances que les commentaires du passe ne soient pas lus parce que comme le dit rayray... le bloug c'est au jour le jour...

Rayray: Ne dis pas que ce sont LES filles qui sont curieuses!... c'est TOI qui est curieuse! ;-) hihihi
enfin moi je dis ca... je dis rien ;-)

La reine du chateau: a dit…

sorry Yibus... j'avais colle deux fois la meme chose alors j'en ai efface un

Yibus a dit…

@ RAYRAY ET LA REINE : m'ai planté dans la question

je voulais dire à partir de quand on ne poste plus de comm'. ?

rayray a dit…

ah ok ! Mais d'abord, la reine dit qu'elle est pas curieuse... c'est certain, elle attend que j'aie la réponse et c'est moi qui passe pour la curieuse... ahahah

Bien moi je crois que dès que l'on a pris l'habitude d'émettre des com (là c'est clair), on le fait jusqu'à trépas ! Je connais des ex-proprio de blogs qui ne veulent plus avoir de blog mais qui continuent quand même à coller des coms. C'est une drogue. Celui à qui je pense a entre 70 et 80 ans. Dès le lever du jour, il commente sur des blogs.

ET PID CÉ KWA CE BLOG ??????

La reine du chateau: a dit…

rayray: c'est meme pas vrai!

Yibus: ah pour les commentaires:
1- elle les lira si tu lui dis :-)
2- non c'est pas bizarre... pourquoi quelqu'un trouverait ca bizarre? (c'est quoi netvibes?) moi je trouve ca sympa de vouloir en savoir plus en remontant dans le temps
3- si elle n'a pas envie elle ne le fera pas... mais faut lui en laisser l'option :-)
4- ca depend de ce que tu lui laisses... faut sauter a pieds joints pour savoir
5- "retour vers le futur"? je ne sais pas... mais y'a plein de gens ici qui s'envoient des emails... en silence... derriere les blogs.. parce que les gens s'interessent et partagent.. c'est jouli le partage des gens
6- y'a pas de date limite... moi je dis commence au premier jour et continue... pourquoi pas?!

Yibus a dit…

@ rayray et la Reine : merci pour vos commentaires... En gros, on fait comme on le sent et on voit comment le blogueur réagit... (bonne idée)

rayray a dit…

Tu vas pouvoir dormir en paix maintenant ? Après avoir passé un peu de temps au salon avec madame hihi !
Bonne nuit

la Mère Castor a dit…

Un commentaire sur un post ancien, ça fait très plaisir, puisque ça veut dire que tu es allé lire depuis le début, et puis ce qu'on a écrit est toujours valable, même si c'était il y a longtemps. Je crois.

la Mère Castor a dit…

encore ! Juste pour dire que ouf ! je peux de nouveau commenter, depuis quelques temps je ne pouvais plus, si tu savais les commentaires délicieux que tu as raté ! Du coup je me rattrape en en faisant deux.

Sixtine a dit…

Moi je commente même des vieux trucs si le sujet m'intéresse, moi je me pose pas la question (la la la) mais pas sur un truc de 1999, hein, un an max, je dirais

(voilà, je t'ai bien aidé et en suis très heureuse)

Ashley a dit…

Je ne commente pas les billets quyi ne font pas partie des 3 drniers billets publiés. Mais ça me fait toujours plaisir de voir que quelqu'un commente un de mes vieux billets, et en général je réponds, même si ça remonte à trèèèèèèès longtemps

Rodolphe a dit…

Moi je poste *surtout* quand je n'ai rien à dire.

Pour ce qui est des commentaires, mon hébergeur affiche tous les nouveaux dans une liste, sur le blog lui même. Donc tout nouveau commentaire est bien visible. D'ailleurs depuis ma visite à Sarenda il y a deux ans j'ai systématiquement des petits mots de la mafia albanaise qui surgissent.
Ceci dit je crois que l'espace commentaire est fermé automatiquement au bout d'un certain temps.

(tu auras noté que, quand je n'ai rien à dire, je ne fais pas que poster. Je commente aussi)

Yibus a dit…

@ mère Castor ; merci
(et tu peux toujours laisser des comms sur les anciens billets en me prévenant... J'ai toujours pas compris Netvibes)

@ sixtine : c'est dur, au fait, Netvibes ? J'ai essayé, rien compris...

@ ashley ; ok, c'était ma coutume, 3 billets... Bon, je vais me lâcher sur vos blogs, alors (uhuh)

@ Rodolphe ; les gestes les plus beaux sont les plus gratuits non ? A ce titre, tu mérites une béatification immédiate (et sans miracle)

Sinon, pour suivre la conversation passionnante de l'autre jour sur les maillots de bain, découvert hier les caleçons anti-bourrelets. Mon coeur est rempli de joie pour une semaine...

Fab-Fab a dit…

Ah bah moi il m'arrive de réagir à des trucs, genre 3 mois plus tard (cf. la mort de Leo Janos). Rien à foutre, si j'ai un truc à dire, je le dis (même si ça n'intéresse personne, ça me fait du bien!), et j'assume, par là même, d'être parfois à la ramasse sur le suivi de ton blog. :-D

En même temps, y'a aussi des gens qui tombent sur un blog après avoir tapé des mots-clés dans google-big brother, ou autre moteur de recherche. Alors, ils peuvent très bien lire un post d'il y a 6 mois et avoir envie de réagir, de partager sur un sujet qui, jadis, t'anima.

Maintenant, pour apporter mon concours dans la réponse à ta question originelle mal formulée (ma réponse se retouvant, donc, hors-sujet, mais tant pis j'assume): peut être qu'un bloggeur s'arrête de blogger tout simplement quand il en a marre, quand il voit que son lectorat s'étiole (moins, voire plus du tout de commentaires), ou tout simplemant quand l'espace qui lui est dévolu par son "hébergeur" arrive à saturation pour cause de posts-vidéos trop fréquents! ;-)

Amis lecteurs, faites comme moi, encouragez le Yibus pour que sa motivation ne se fane pas et qu'il continue de nous soumettre ses chroniques micmaquiennes!

Allez, @+ dans l'bus

Flo a dit…

Tous les commentaires font plaisir, meme sur des vieux billets. Je suis bien d'accord avec la Mere Castor.
C'est quoi, Netvibes??? Encore un truc auquel je vais devenir accro si je m'y aventure?

Yibus a dit…

@ Fab ; salut mon fabou (de rien, ça fait plaisir...)
Merci pour la réponse : pas de risque que -pour l'instant- je m'assèche la tête et le gosier... Des surprises, il y en a et des choses à raconter, un peu.

En revanche, en effet, il se peut que d'ici l'été, je transfère le blog sur un site internet vrai de vrai... Dès que j'aurai, en fait, appris comment me servir du logiciel Dreamweaver qui fait les sites Internet...
... Et dès que j'aurais un thème à placer... Au fait, ça intéresse des gens, la conso aux Etats-Unis ?

@ Flo et la Reine ; Netvibes, c'est une application qui te permet d'avoir sur une page web tous tes blogs ou sites favoris et qui te bip (ou autre chose) quand il y a un nouveau message ou billet... Idem pour les commentaires. Il semble que le risque d'accoutumance soit certain...

Rodolphe a dit…

"A ce titre, tu mérites une béatification immédiate (et sans miracle)"

Il faut ABSOLUMENT que je t'arrange un thé avec Queen Mum. Et tu dis ça, hein ?

Didier Goux a dit…

Personnellement, lorsque je découvre un blog qui me semble intéressant, je vais systématiquement lire le tout premier billet et j'y laisse un commentaire : bien souvent, je suis le seul...

Yibus a dit…

@ rodolphe : je lui remettrai sans manière les papiers papaux lors d'un thé virtuel...

@ didier goux : dommage, sur mon blog, il y a déjà quatre commentaires.
Mais n'hésitez pas ; vous y serez toujours accueilli avec civilité (même/surtout en période de contradiction)

Nono a dit…

Ben moi, ça m'arrive tout le temps de lire les blogs depuis le début. Et, en général, je n'hésite pas à laisser des commentaires. Tu sais pourquoi?

Bouge pas, je t'explique...

Eh ben parce que je me dis que le monsieur ou la madame dont j'ai lu la prose depuis les origines, ça lui fera plaisir. Tu sais pourquoi?

T'inquiète, je développe...

Eh ben parce que le cheminement classique, c'est de commencer par le dernier post en date, de se dire "wouaaaah pas mal", de lire, comme ça, par curiosité, celui d'avant, de se dire cette fois "ah oui, quand même", et donc de décider dans la foulée de commencer la lecture depuis le début.

Le seul problème, c'est le temps. Temps qui, en plus de supendre son vol, c'te sale enfoiré, me fuit depuis bien des mois. Et m'empêche donc de lire et de répondre aux quelques blogs intéressants qui glissent sous les clics de mon mulot.

Yibus a dit…

@ Nono ; bienvenue ici à DC, Nono... En attendant de te voir en vrai si tu es bien la personne à laquelle je pense, ce cher docteur... Allez, je me lance...Félicitations pour ton CDI amplement mérité.
Bon, je retombe sur le sable dur. Ta réponse me dira ce qu'il en est.
En tout cas, je viens de lire ton blog (fermé en août 2007) et j'ai bien rigolé. Ce qui par ce temps ensoleillé n'est pas chose facile... Eh, j't'embrasse, qui que tu sois, tiens...

Les Pitous a dit…

Moi j'aime assez arriver après la bataille (la preuve encore aujourd'hui). Il n'y a pas si longtemps, par exemple, j'ai pourri de vieux billets de Sixtine avec mes commentaires.
Blogspot m'envoie par mail une copie des commentaires : je n'en rate aucun (je pense qu'on est nombreux à y tenir). Le moins que l'on puisse dire, c'est que ma boîte aux lettres n'est pas débordée ;)

Yibus a dit…

@ les Pitous : sniff, lisons le blog des Pitous my friends, que j'ai découvert grâce à leur amour immodéré de l'Eurovision... Et qui, en plus, est très drôle et nous informe des vicissitudes quotidiennes de l'Education nationale
(pub oh combien méritée)

Les Pitous a dit…

Nous n'en demandions pas tant! ;-)

Nono a dit…

Il se peut, en effet, que ce soit moi. C'est même très probable, allons-y franchement.
Quant au CDI, il n'est encore que verbal pour le moment. Que veux-tu: trop de clauses de cessions, ça use un DRH. Et retarde donc d'autant la signature, la vraie. Qui ne saurait tarder. A priori...