vendredi 28 mars 2008

Des f.....s, hier

La surprise fut totale. La scène brutale. L'onde de choc se propage encore. Mais nous avons fait face ensemble, groupés. Un clan.

Hier soir, sitôt la projection du "Château ambulant" achevée, les lumières s'allument et nous nous précipitons allègrement pour savourer des pâtes à la carbonara (rigatoni + bacon + crème allégée + oignons).

Quand soudain, horreur-malheur... Les enfants découvrent une traînée noire devant le lave-vaisselle, qui se poursuit le long du mur. Nous nous penchons, il y a du mouvement. La colonne bouge. Ce sont des fourmis, des centaines de fourmis.

Nous ouvrons l'appareil. Elles recouvrent les assiettes, s'ébrouent dans les verres, grimpent sur les fourchettes et dévalent le long des cuillères. Les rapaces.

Aussitôt, dans la plus grande improvisation, la contre-attaque s'organise. En quatre mouvements.

Premier temps, les deux grands s'arment de crayons de papier. Deux minutes plus tard, voici le résultat.

Le fourmilier du grand.


Et celui de la puce.


Ces dessins sont disposés par terre, devant la colonne mouvante. Sans résultat apparent. C'est désormais certain, ces fourmis sont des mutantes.

Pourtant, regardez un vrai fourmilier. C'est impressionnant.

Vidéo envoyée par jpegovitch


Pendant ce temps, petit garçon, campé sur ses deux pieds, crie sur les hyménoptères, brandit le poing, manie l'imprécation. Pas un regard, elles continuent leur chemin.

Nous passons alors à la phase trois et quatre. Le lave-vaisselle est mis en marche. Le pulvérisateur entre en scène... Rideau.

Nous aurions pu faire appel à cet animal... (Sculpture placée devant le siège du National Geographic à l'occasion de l'exposition sur les grenouilles... qui comptent 178 espèces venimeuses)



Désormais, nous savons. Ce n'est qu'une trêve. Le pire est à venir. Les moustiques de DC, nous l'avons senti passé l'année dernière, sont de véritables vampires durant l'été.

La chanson du jour : Sufjan Stevens dans "Chicago live"


Et la liste des "bestioles pas agréables dans les habitations"
- Les blattes (spécialité parisienne)
- Les fourmis, donc
- Les mites (et réalités...)
- les guêpes (dans les cadres de fenêtre de la maison de mes parents)
(maintenant, à vous de jouer)

23 commentaires:

Fab-Fab a dit…

Oui, c'est bien vrai, les blattes, c'est pas glop pas glop!
Mais, bon, n'oublions pas les araignées... pasque elles, elles sont moyen glop, quand même!
Mes félicitations au grand pour son fourmilier. Si en plus, il l'a dessiné sans modèle, alors là, je dis encore plus : respect!!

@+

FAb

Yibus a dit…

@ fab-fab : en deux minutes chrono, c'était plié (si je puis dire), aspiré, recraché...

Les araignées, non, pas de dérangement (les faucheuses me font rire)

CPEchou a dit…

Arrhhh... Le pire c'est les fourmis hein ! Ca grouille de partout beuuhh rien que d'y penser brrrr !

Flo a dit…

Les souris...

Arty a dit…

Les pires ? Les mosquitos ! Des mini vampires, qui véhiculent toutes sortes de maladies !

J'ai aussi testé la piqûre de taon, assez jouissif !

rayray a dit…

C'est bien vrai c'tHistoire ??? N'eut-tété des dessins des zenfants, j't'aurais pas cru.

Première photo : fourmis charpentières. C'était les mêmes dans le lave-vaisselle ? Les plus nuisibles, elles te mangent ta maison en peu de temps.

Ensuite les coccinelles Quand il y a invasion dans une maison, je te jure ce sont des quantités industrielles, ça colle, ça chie, sur les murs, les plafonds, partout autour des fenêtres, ça revient l'année d'après, pas toutes gentilles comme.....coco cinel de Cocoland.

Les araignées : NON. Faut les remettre dehors. Ce sont des artistes. Elles font des toiles.

Les mouches vertes : caca

Les zommes. Ça sert à rien (oups à vous de prouver le contraire haha).

Ton fourmillier, il est dégueu. Pas pu regarder ni entendre longtemps.

Yatil un prix pour les coms les plus longs ?

Et pis pour vrai, 2008 est l'année de la grenouille ! Alors moi je les veux toutes les petites bibites ! Miam miam menoum menoum Manjaré !

Yibus a dit…

@ cepechou : merci pour ton soutien actif... Je ne suis pas fana et pourtant on va bientôt en accueillir volontairement (le grand a reçu à Nowel un aquarium à fourmis...)

@ Flo : les souris ? Ah bon ? Remarque, les peurs des bêbêtes, ça ne se contrôle pas (moi, par exemple, les serpents... bouahhh)

@ arty : oh oui, les mosquitos croisés avec des taons, j'adore (dans les forêts vosgiennes, c'est un bonheur toujours renouvelé)

@ Rayray : et vive les grenouilles (quoique, y'en a des toutes pustuleuses...)

ah moi je la trouve belle cette maman fourmilier, bien qu'elle ait une patte branlante...

Quant aux zomes, pffuh, ce sont des cas désespérés...

Commentaire le plus long : tu gagnes une girafe (le plus long cou pour aller danser) (ahah)

James a dit…

Les raton-laveurs (raccoons). Oui, j'en ai dans ma cheminée et dans mon grenier auparavant...

La reine du chateau: a dit…

suis d'accord moi j'aime les fourmis sur le chantier mais pas dans la maison!
les autres bestioles je les remets sagement dehors... quoi que ce soit... karma oblige!
mais le pire que j'ai eu: une invasion de criquets... c'est super degeu... ils perdaient tous leurs pattes... sais pas pourquoi mais c'etait degeu.. :-(

Flo a dit…

Le pire, pour moi, mais on ne les trouve pas dans les maisons, ce sont les vers de terre. Ca me degoute a un point!!!

Didier Goux a dit…

Moi, ma seule vraie trouille, ce sont les frelons. Heureusement, ils n'investissent pas les maisons par dizaines...

Sixtine a dit…

Les chats.

Sinon je comprends pas que les fourmis persistent malgré les deux dessins pourtant TRES CLAIRS.

Elles sont cons ces fourmis, hein.

La reine du chateau: a dit…

@ sixtine: toi tu me fais toujours rigouler avec tes commentaires!

Yibus a dit…

@ james : welcome... Ah les racoons, on en a vu une fois, c'est spectaculaire et ça fait les gros yeux.

@ la Reine ; pas mieux que toi, les araignées, je ne les tue pas... Quant aux criquets, c'était une plaie d'Egypte, je comprends pourquoi à te lire...

@ Flo : ah, les vers de terre. J'en faisais des cauchemars quand, enfant, j'allais le matin à l'école et qu'il y en avait des centaines (morts ou vivants), sur la route, après la pluie (ce sont des serpents en réduction)

@ Didier : lecture conseillée... "la ville des frelons" par Patricia Cornwell, un polar assez drôle
(sinon, ai évacué une maison qui abritait un nid de frelons, et ils l'avaient enfumée, un grand moment)

@ Sixtine : comme je te comprends et comme je compatis à ton sacrifice quotidien (en ayant un chat, tu combats donc ton aversion)...

@ la Reine et @ Sixtine : elle me fait, moi aussi, toujours rigoler la proprio du Kloub6 : c'est rare et on ne le dit pas assez souvent (ahah).

Ariana Lamento a dit…

les fourmis!!! attention aux couches du bébé-3ème âge!
quelle horreur! Elles aiment aussi les ordinateurs, si tu as remarqué.

Nous avons ici des ENORMES cafards, comme j'en ai vu seulement en Israel dans ma chambre d'hôtel. (charmant)
En tous cas, les dessins sont très réussis.
Et puis des souris dans notre minuscule appart à NY.
Bon, j'essaie de le mettre, ce com...

Ariana Lamento a dit…

CA Y EST!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Est a dit…

Je rajouterais

les milles pattes dans les salles de bain

Les punaise -stink bug- veritable invasion en Central PA c'est 3 dernieres annees

les perce-oreilles et les cloportes m'ont toujours degoutee a l'interieur, a l'exterieur je m'en fou!

Les drosophiles, petite mouche du vinaigre qui pqssent a travers les insect-screen que nous avons!

Merci pour ton blog a propos...

Flo a dit…

Je ne sais pas si je suis la seule, mais les vers de terre, un jour de pluis, je les sens. Et cette odeur, me rappelle a moi aussi des endroits ou il y en avait plein. Et les ecrases, je ne veux meme pas y penser.

Yibus a dit…

@ ariana : yep, bravo pour cet exploit (apparemment, c'est pas simple).

Oui, j'ai aussi une fourmi qui se balade près de l'ordi, j'essaie de la domestiquer, Nounours (c'est son petit nom). Pour l'instant, échec total. Alors, je l'ai écrasé (nan... je rigole)

@ est : bienvenu(e) sur le blog... Tu repasses quand tu veux surtout si tu amènes avec toi tous tes amis rampants et grouillants...

@ flo : ah non, pas les écraser... C'est comme les limaces, l'été dernier, en Lorraine, il y en avait des tonnes, des grosses oranges et grasses.
Le dégoût total (j'ai quand même terminé mes trois parts de dessert).

Flo a dit…

Les ecraser, ah non... aucune intention. J'y faisais attention. Je voulais bien dire ceux qui avaient ete ecrases -- par les autres!

Ariana Lamento a dit…

C'était pas si difficile, Yibus, don't give me so much credit...

Les Pitous a dit…

Poser des dessins de tamanoirs devant des fourmis, c'est un peu comme doubler le temps de prière face à l'invasion chinoise : c'est mignon, mais pas très efficace. Ce sont deux histoires de 'tit'bet' (ouais, le jeu de mot est un peu forcé)...

Yibus a dit…

@ les pitous ; moi, j'applaudis pour l'effort (tout ça pour ça, ça me ressemble)...
Merci d'introduire un peu de revendication politique dans la légèreté de ce blog