mardi 12 février 2008

Mes voisins les espions

Aujourd’hui, je commence une carrière d’espion très prometteuse. Que voulez-vous, je prends du grade. Après avoir été révolutionnaire (pas plus tard qu’hier), je rejoins l'ombre.
Regardez le panneau que j’ai découvert à l’entrée de mon quartier, à 77,5 mètres de chez moi. C’est la photo là-haut. « Oh, que je me disais, c'est mignon tout plein d'annoncer le passage du cirque avec l’inspecteur gadget ou une comédie musicale sur Jean Moulin.. ».

Sauf que pas du tout, m’explique une Française installée aux États-Unis depuis belle lurette. Le panneau indique la présence de brigades de parents qui font le tour du quartier le soir pour dénicher les individus malfaisants et menaçants. Des voisins « involved in their community» comme on dit ici. Des gens concernés, quoi…
Des pancartes comme celle-la, j'en ai rencontré près de l’école des enfants. Qui font carrément Big Brother ou l'oeil du Loft (1ère saison, hein, la seule de valable...).

Un vieux panneau...



... Un confrère plus récent...



... Et jusque derrière une maison voisine, pour les voitures mal garées...


J’ai l’air de prendre tout ça à la rigolade mais en fait, pas vraiment. Je n’ai jamais vu ces trucs en France. Alors, d’accord, ici on t’aide au moindre truc, toujours prêt à te renseigner (même un truc faux du moment qu’on répond…), pour un pneu crevé, j’avais quatre personnes autour de moi. Super sympa, merci beaucoup.
Et en même temps, qu'est-ce qu'on te dit quand tu laisses ta puce de 6 ans aller seule aux toilettes femmes (et que tu attends derrière la porte) ; « oh, c’est à vous, cette petite fille, elle était toute seule ». Le plus dingue, c’est le regard de reproche (lourd et noir et pesant et plein de choses indescriptibles) au mauvais père (rassurez-vous, ça tombe aussi sur madame, la pire des mothers terriennes).

Amis blogueurs des US et de France, dîtes-moi :
- si vous avez ce genre d’éruptions par chez vous !
- si je suis dans un monde qui va droit-je-ne-sais-où mais je ne suis pas fana

Parce qu'il n'y a pas que les panneaux. Il y a aussi ces phrases qu'on peut lire à l'arrière les camionnettes qui font les pelouses (la photo). Vous pouvez appeler ce numéro si le gars roule mal ou fait des tonnes de bêtises ! Je sais, je fais du mauvais esprit, mais pas mal de ces camionnettes zonent près de l’école des enfants, joli quartier, grandes maisons, pelouses à tondre et arbres à couper… (Vous vous rappelez les panneaux du Loft)

Vous comprendrez mieux pourquoi j'ai finalement décidé de me lancer dans la carrière d’agent secret... D'agent double. Filer mes voisins les espions, ça pourrait être drôle… Ou pas. Peut-être qu'au bout du bout, il n’y a rien à découvrir de vraiment bizarre chez eux.

Deux vidéos pour sourire de cette grande cause nationale , "l'espionnite aiguë" ; une parodie de la série "Mission impossible" (attention, présence de mots grossiers comme « ta gueule » ou « emmerder » pouvant choquer les enfants de moins de 10 ans…)


Et la scène de combat épique entre l’inspecteur Clouseau -alias Peter Sellers- et son majordome Kato dans "La Panthère rose".



La chanson du jour, on reste entre agents secrets ; une sublime scène de Austin Powers 2 avec... En live... Ladies and gentlemen... Mister Burt Bacharach et Elvis Costello dans « Never fall in love again ».


Et la liste des « mots qui définissent le mieux Potomac Micmac »

- Foutraque
- Mandrake
- Patraque
- Arnaque
- Port nawak
- Tête à claques
- Clic-clac Kodak
- A côté de la plaque
- Yma Sumac
- Vide ton sac
(maintenant, à vous de jouer)

3 commentaires:

Fab-Fab a dit…

Salut Yibus!
personnellement, j'ai découvert ce genre de panneaux pour la première fois à Toronto, dans un quartier résidentiel. C'est vrai qu'on en trouve pas mal... La consolation que tu peux trouver, c'est de te dire qu'au moins, tu habites un quartier résidentiel! C'est trop la classe!
Sinon, voici quelques consils pour te construire un mirador, il te faut bien ça!
http://www.ornithomedia.com/pratique/conseils/conseil_art23_1.htm

Bon courage, et n'oublie pas : le morse lumineux, c'est pratique, mais pense à prendre des "spare batteries" pour ta lampe torche!

Sixtine a dit…

Moi je suis sûre que la plaque d'immatriculation (5ème photo) c'est celle de ta ouature.

Yibus a dit…

@fab-fab : oh oui, trop la classe mais là, je commence à fatiguer l'ami. En six mois, j'ai fait le révolutionnnaire, l'espion, le journaliste, l'homme au foyer... Quoi de plus dans cette vie hyperactive ? Ah si, observer les oiseaux comme un bon vieux stoïcien (thanks pour le site).

@ sixtine : eh, eh, eh, j'en parlerai -peut-être- dans un prochain tagage. J'ai suffisamment parlé de moi pour au moins deux mois, là. Je suis tout crevé de la réflexionite aiguë.