dimanche 17 février 2008

Le géant déménage

Son nom officiel est "The awakening" (le réveil), mais on l’appelle le Géant du Potomac. C’est une sculpture en cinq parties, qui était installée depuis 28 ans au bout d’un parc de Washington qui donne sur le Potomac, notre fleuve bien aimé. A dix minutes en voiture de l'obélisque et du mall.
Je dis « était », car la sculpture vient d’être vendue au propriétaire d’un parc de Prince George's County (à une heure de voiture de Washington) où elle sera transportée mercredi.

Elle n’a pas coûté trop chère, 750 000 dollars, soit 150 000 dollars la partie ou 30 000 dollars l'orteil, car il n’y a qu’un pied qui sort de terre.



Sur le bon conseil d'amis bien chers, eux, on est allé le voir, il y a un mois. Un dimanche matin, sous un soleil d’hiver. En arrivant en voiture, on a découvert de loin ce géant qui essaie de sortir de terre. En s’approchant de la tête, on voit que ça doit pas être facile pour lui tous les matins.

Il est super populaire, le géant, on a envie de le toucher (il sonne creux), de l'accrocher, lui grimper dessus. Mais on se retient, hein, on est des adultes. Bouhhhh..... Ça n’a aucun rapport, mais je trouve que toutes les sculptures devraient pouvoir être touchées. Comme les tableaux. Les enfants ont joué, ils sont montés sur la jambe, qui fait une sorte de toboggan, le pied n’est pas mal non plus. C’est plus dur et le petit s'est plaint de rester au sol. La tête permet une petite escalade en groupe tout comme la main. Reste le bras, trop haut (6 mètres) pour servir de grimpette.
En le regardant de loin, j’ai trouvé le corps du géant plutôt mince comparé à la tête. Voyez sur ces belles photos.

Et puis, je me suis dit ; c’est fait exprès, le sculpteur il a voulu montrer que c’est super dur de se réveiller le matin, qu’on a mal à la tête et que le reste du corps a moins d’importance. Après j’ai pensé que la tête était grosse pour que les enfants puissent aller dans la bouche à deux et s’amuser à taper dans les dents…

Et puis, en tapant bien fort sur le oueb, je suis tombé sur ce géant, visible dans le parc du château de Versailles. L’expression est assez proche de notre géant américain, je trouve… Et toujours dans la terre.


La troupe Royal de luxe a fabriqué d’autres géants, qui marchent en ville. Une balade poétique de 6 minutes raconte un passage au Havre, en 1998 sur une chanson de Ismaël Lo.


La chanson du jour, sur les bons conseils de Fab-Fab et Fred, les « Vampire weekend » chantent « A-punk ».


La liste des « géants »
- le géant vert
- le géant quand Mickey en tue sept d’un coup
- Gulliver
- Le Cyclope
- King-Kong
- Shrek (ça compte les ogres comme géants, non ?)
(maintenant, à vous de jouer)

11 commentaires:

Paris 19 a dit…

Y'a aussi le Géant Casino, pratique car on peu y faire ses courses...

Sixtine a dit…

J'adore ce géant-là (je ne connaissais pas) et suis bien d'accord avec toi : on devrait pouvoir toucher les sculptures sinon à quoi bon

(moi dès que je peux je touche, discrètement, lalala)

Sixtine a dit…

Gargantua sinon

Yibus a dit…

@paris19 : eh bien, voici une excellent entrée en matière l'ami. bienvenu dans le cours remuant du Potomacmicmac. Pour parler perso, le Géant Casino de Clermont-Ferrand est un de mes préféré, surtout son rayon livre avec ses néons orange sur mobilier noir.

@sixtine : ah oui, Gargantua, il mangeait à s'en faire péter la panse. La dernière fois que j'ai voulu toucher une sculpture (exposition Brancusi), l'alarme a sonné tellement fort que j'en suis tombé sur le séant sous le regard outré de mes voisins. M'en fous, même pas mal !

Paris 19 a dit…

à propos du G en vert pourquoi pas le T en rouge JB ? (je sais c pas glorieux...)
Entre ionesco et Tardieu, au choix
Piotr

la Mère Castor a dit…

les Géants de l'île de Pâques, et celui du vaillant petit tailleur, les cyclopes, Hagrid chez Harry Potter...Le géant est un beau personnage, souvent seul et mal dans sa peau, il est trop grand ,on est trop petits. Il est en voie de disparition, comme les baleines et monsieur éléphant, un jour.

RVJ a dit…

Y'a les Géants de Douai (classés depuis peu patrimoine de l'Unesco ou style genre, je ne sais plus). Ils sont très impressionnants. Mais un peu rigides. Pas émotifs. C'est leur droit, hein...
Kiki :-)

Marie a dit…

Le géant de chez les lilliputiens, les nephilims de la bible,
Le chevalier de la table ronde, Lancelot géant, dont la tête est planté sur une aire de repos près de Brocéliande.

J'avoue ici publiquement que je l'ai touché.....

Bonne soirée
Marie

Yibus a dit…

@paris19 : et le Géant avec James Dean (qui dort ? Dean.. pas génial non plus).

la mère Castor : tu parles d'or, on a tous besoin d'avoir un géant chez soi...

rvj : Je ne connaissais pas, je suis allé voir sur le site de la ville de Douai. Eh bien, elle est bien cette famille Gayant (le mot de patois picard pour Géant) Merci pour l'info...

@marie : comme les champignons, les têtes de géant non ramassées ont tendance à pousser dans les forêts. Et si c'est dans cette jolie forêt de Brocéliande, tout est permis...

Regis a dit…

Trop triste pour le awakening.
Heureusement, j'ai retrouvé son vélo http://archiguide.free.fr/PH/FRA/Par/P19VeloOld.jpg
R

Yibus a dit…

@ regis : trop fort Régis, et en plus il est à la Villette (Paris)... Palme du commentaire sur ce billet-là...